Aller directement au contenu principal

Citation ou plagiat? La BD "La marque Jacobs" devant la justice

MEDIAS | mardi 30 octobre 2012 à 20h38

  • Blake et Mortimer, les deux héros de bande dessinée créés par Edgar P. Jacobs se retrouvent bien malgré eux au centre d'une polémique entre deux éditeurs qui a abouti devant un tribunal parisien. C'est toute la question des droits d'auteur qui est au centre du débat.

    L'un des éditeurs, Delcourt, publie "La marque Jacobs" une biographie en BD d'Edgar P. Jacobs. L'autre, le groupe d'édition Média-Participations, possède les droits sur les aventures de Blake et Mortimer et n'est pas très content de voir des éléments de la série repris sur la couverture de la biographie, sans même en avoir été informé. Tout cela a abouti devant un tribunal à Paris : Média-Participations demande le retrait de la couverture. Ils parlent de plagiat et d’emprunt graphique non autorisé. Le juge rendra sa décision ce mercredi.

    La couverture représente la place de Brouckère avec, au centre, Edgard P. Jacobs, une farde de dessins sous le bras. Mais une série de détails, comme des panneaux publicitaires, attirent aussi l'attention, et notamment celle de Claude de Saint Vincent, le directeur de Médias-Participations, qui explique : "C'est la reprise des codes graphiques de Blake et Mortimer avec le personnage de Blake qui est montré, le personnage de Mortimer, la presque totalité des titres qui font l'univers de Blake et Mortimer. On est largement en dehors des droits de citation" selon lui.

    De son côté, Thierry Joor, l'éditeur de la biographie, estime qu’il "y a toujours un minimum de choses autorisées. A partir du moment où ce n'est pas gavé d'informations visuelles et d'emprunts, tout droit de citation est autorisé".

    Citation ou plagiat?

    C'est bien cela que le juge français devra déterminer : dans le droit français, les courtes citations sont autorisées.  Mais, comme l’explique l’avocate Carine Doutrelepont, "c’est très difficile pour les arts plastiques de faire de courtes citations. C’est bien pour cela qu'en Belgique on parle de citation, car on sait très bien qu'une courte citation avec une œuvre plastique est quasi impossible".

    Carine Doutrelepont imagine que la question du préjudice qui pourrait être causé sera sur la table "parce que c’est une bande dessinée qui raconte la vie de Jacobs. Et la première page est un clin d'œil à son travail". C'est ce que défendent Rodolphe et Louis Alloing, les auteurs de la biographie : il n'y a pas de préjudice, c'est un hommage, qu'il aurait été difficile de réaliser sans s'inspirer du style de Jacobs.

    On peut admirer les planches de "La marque Jacobs" au Centre belge de la bande dessinée jusqu'au 9 décembre.

    Daphné Van Ossel   

  • Vidéo précédente

    Polémique autour de la biographie d'Edgar Pierre Jacobs

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      Polémique autour de la biographie d'Edgar Pierre Jacobs

  • La marque Jacobs : citation ou plagiat?
    Image précédente

    La marque Jacobs : citation ou plagiat?

    RTBF
    Image suivante
    • La marque Jacobs : citation ou plagiat?

      La marque Jacobs : citation ou plagiat?

Les suggestions du jour

  • Sud-Soudan: un rescapé de Srebrenica sauve des milliers de civils du carnage

    22 septembre 2014, 15:37

    Nedzad Handzic est le seul de sa famille à avoir échappé au massacre de Srebrenica au milieu des années 90. Devenu policier et engagé en tant que membre des forces de maintien de la paix de l'Onu, il a évité à des milliers de Sud-Soudanais de périr...

  • Windows 9: une nouvelle version plus "sage" pour les entreprises?

    22 septembre 2014, 11:55

    La prochaine version de Windows sera sans doute présentée officiellement le 30 septembre. Mais contrairement à Apple, Microsoft laisse généralement filtrer quelques informations pour appâter le consommateur ou susciter des réactions. C’est encore le...

  • Chefs-d'œuvre en péril: les pigments ne sont pas éternels

    22 septembre 2014, 09:42

    Les chefs-d’œuvre s'abiment à cause des couleurs qui s'altèrent. Ainsi, les Tournesols de Van Gogh virent au brun et le jaune du Cri de Munch prend une teinte ivoire. Nos chefs-d’œuvre ne sont donc pas immortels et sont même en danger, s'inquiètent...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Médias

Les suggestions du jour

Plus d'articles

Dernière Minute

Vu sur le web