Aller directement au contenu principal

BlackBerry: interruption de services pour certains utilisateurs

MEDIAS | Mis à jour le lundi 10 octobre 2011 à 18h00

  • Des utilisateurs du téléphone multifonctions BlackBerry en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique étaient affectés lundi par une interruption de services, a indiqué à l'AFP le groupe canadien Research In Motion.

    "Nous travaillons pour résoudre un problème affectant actuellement certains clients de BlackBerry en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique", a noté la branche britannique du groupe dans un courriel à l'AFP sans préciser la nature de ces troubles.

    Selon des messages postés sur le site de microblogging Twitter, certains utilisateurs ne parviennent pas à recevoir ou envoyer des messages, à utiliser la messagerie instantanée ou à accéder à internet.

    "Nous enquêtons et nous nous excusons auprès de nos clients pour tous les désagréments causés en attendant la résolution" de ce problème, est-il ajouté.

    L'entreprise apportera des précisions par la suite, a souligné une porte-parole du groupe.

    Belga
    Voir
  • Certains utilisateurs de Blackberry souffrent d'interruption de services
    Image précédente

    Certains utilisateurs de Blackberry souffrent d'interruption de services

    Belga
    Image suivante
    • Certains utilisateurs de Blackberry souffrent d'interruption de services

      Certains utilisateurs de Blackberry souffrent d'interruption de services

Les suggestions du jour

  • Tout ce que vous voulez savoir sur les stress tests

    24 octobre 2014, 17:21

    Plus que deux fois dormir et la Banque centrale européenne dévoilera les résultats des stress tests, les tests de résistance imposés à 130 banque de la zone euro. Ils seront mis en ligne dimanche à midi précises sur le site de la BCE. En sept thèmes,...

  • Domotique: dans 5 ans, votre maison sera plus intelligente que vous

    24 octobre 2014, 16:19

    Et sinon plus intelligente, du moins plus "consciente." La domotique sous l’angle électronique dont on parle depuis 30 ans nous vient pourtant des Etrusques. Les anciens Romains plaçaient leur foyer sous la protection des divinités domestiques nommées...

  • "Le danger n'est pas la menace terroriste, mais la surveillance de masse"

    24 octobre 2014, 01:05

    Leurs noms évoquent la liberté d'expression et la protection des valeurs démocratiques fondamentales contre la surveillance étatique. Pour d'autres cependant, l'action des lanceurs d'alertes - whistleblowers en anglais - est condamnable. C'est ainsi que,...

En direct

Médias

Les suggestions du jour

Plus d'articles

Dernière Minute