Arnaque au SMS frauduleux Vicebolt chez Orange: voici comment réagir

Arnaque au SMS frauduleux Vicebolt chez Orange: voici comment réagir
Arnaque au SMS frauduleux Vicebolt chez Orange: voici comment réagir - © ROSLAN RAHMAN - AFP

Un internaute, client chez Orange, nous signale une arnaque au SMS frauduleux générant une inscription à un "service" payant à 5 euros par semaine apparemment sans la moindre manipulation ou confirmation de la part de l'utilisateur.

L'arnaque déjà connue en France existe déjà depuis quelques mois en Belgique : elle prend la forme d'un SMS, souvent en néerlandais. Il émane d'une société dénommée Vicebolt, impossible à contacter, ce qui empêche tout recours.

Bloquer le numéro frauduleux

En septembre dernier, l'opérateur qui n'avait pas pu fournir les coordonnées de Vicebolt (qui facture via une société dénommée CMTelecom, aussi injoignable) a procédé dans un cas au moins au remboursement des montants indûment prélevés.

Si vous vous retrouvez confronté à pareille arnaque, il est conseillé de prévenir l'opérateur. La solution consiste à bloquer le numéro frauduleux, voire tous les achats multimédias : "Nous sommes régulièrement informés de fraudes de ce type. Dès que l’une d’elle nous est notifiée, nous bloquons immédiatement le numéro associé à la fraude", explique Jean-Pascal Bouillon d'Orange.

Il ajoute : "Toutefois, il est important de comprendre qu’il arrive régulièrement que des clients s’abonnent à des services de type 'sms premium', ce qui peut entraîner des surprises, ou se retrouvent abonnés malgré eux (certaines app peuvent par exemple envoyer et recevoir des SMS sans que le client ne s’en rendent compte)".

Dans telle situation, dit Orange, les clients ont donc la possibilité d’appeler le service clients d’Orange (5000) pour faire bloquer les numéros frauduleux.

Il convient donc d'être "particulièrement attentif aux types de services auxquels un client souscrit sur internet, conseille Orange. Parfois, un simple clic engage le client sans que celui-ci ne s’en rende vraiment compte".

Porter plainte

Il est également conseillé de déposer plainte, auprès du médiateur des télécoms, du SPF Economie, de Test Achats ou du Centre européen des Consommateurs.

Autres conseils de base : ne pas rappeler les numéros inconnus et ne pas cliquer sur n'importe quoi.