Apple suivrait à la trace les utilisateurs d'iPhone et d'iPad

La tablette iPad 2
La tablette iPad 2 - © Emmanuel Dunand (AFP)
AFP

Apple a inclus dans la dernière version de son système d'exploitation pour iPhone et iPad une fonction permettant de garder sur un dossier non protégé la trace des mouvements de ses utilisateurs, selon une étude présentée mercredi par des chercheurs britanniques.

Alasdair Allan et Peter Warden ont publié mercredi sur le site d'informations spécialisées O'Reilly Radar une étude montrant que "votre iPhone, comme votre iPad 3G, enregistre régulièrement l'emplacement de votre appareil sur un dossier caché. Depuis l'arrivée du système iOS 4 (à l'été 2010, ndlr), votre appareil stocke une longue liste de marqueurs d'endroits et d'heures".

"Nous ne sommes pas sûrs de la raison pour laquelle Apple rassemble ces données, mais c'est de toute évidence intentionnel, car la base de données réapparaît après une opération de sauvegarde, et même après changement d'appareil", ajoutent les deux auteurs.

"Ce qui rend l'affaire encore pire, c'est que le dossier est non crypté et non protégé, et apparaît sur toute machine avec laquelle il y a eu synchronisation" du téléphone ou de la tablette, ont ajouté les deux chercheurs.

"La raison pour laquelle ces données sont stockées, et ce qu'Apple entend en faire - ou non - sont des questions importantes méritant d'être explorées", ont ajouté Alasdair Allan et Peter Warden, indiquant n'avoir pas reçu de réponse du groupe informatique à leurs questions.

AFP

Publicité