Aller directement au contenu principal

Lire dans vos pensées? Ce n'est plus de la science fiction

ETCETERA | Mis à jour le mercredi 31 octobre 2012 à 14h46

  • Une étude britannique démontre la possibilité de vous faire penser à certaines choses comme un code de carte bancaire ou le mois de votre naissance pour les deviner...

    Des chercheurs du département des sciences informatiques de l'université d'Oxford publient une étude dans laquelle ils démontrent qu'à l'aide d'un BCI (brain computer interface ou interface cerveau-ordinateur) est capable de vous faire penser à certaines choses et ensuite "espionner" l'activité électrique de votre cerveau pour y décrypter certaines données.

    Concrètement, les chercheurs ont utilisé un BCI de type Emotiv, disponible dans le commerce, mais développé sur mesure pour faire la chasse aux données sensibles. Exemple: le code secret de votre carte bancaire ou votre de mois de naissance. Il est constitué d'un casque EEG (électro-encéphalographie) qui mesure l'activité du cerveau à l'aide de senseurs répartis sur le crane et d'un programme conçu pour deviner ce que vous voulez faire avec un ordinateur et le fait pour vous. A l'arrivée, une sorte de détecteur de mensonges beaucoup plus élaboré.

    On induit certaines pensées: on vous fait défiler rapidement des photos, de cartes bancaires pour vous faire penser à votre code par exemple, ou de personnes, de cartes géographiques, etc. On pose ensuite d'innocentes questions et on observe les réactions.

    Les cobayes humains soumis à cette expérience ont laisser fuiter certaines informations recueillies par le casque. On appelle cela "l'entropie de l'information". Résultat: la réponse était supérieure de 10 à 40% par rapport à une méthode aléatoire. Pas encore tout à fait concluant, mais les chercheurs pensent pouvoir affiner le résultat en camouflant encore mieux les questions et en améliorant le matériel de mesure.

    Le vecteur de cette fuite d'information, ce sont les ondes P300, des ondes émises lorsque vous reconnaissez quelque chose qui a du sens ou qui convient à ce que vous êtes en train de faire.

    L'étude se penche aussi sur les parades que les sujets soumis à cette machine à lire leur pensées pourraient lui opposer: il semble possible de diminuer le taux de réponse en se concentrant sur autre chose. Au lieu de regarder les photos, comptez les par exemple...

    RTBF avec Le Monde et ExtremeTech

    Voir
  • Lire dans vos pensées? Ce n'est plus de la science fiction
    Image précédente

    Lire dans vos pensées? Ce n'est plus de la science fiction

    Tous droits réservés
    Image suivante
    • Lire dans vos pensées? Ce n'est plus de la science fiction

      Lire dans vos pensées? Ce n'est plus de la science fiction

Les suggestions du jour

  • La FGTB n'appellera pas à la grève générale le 12 mai

    28 avril 2015, 13:02

    Il n'y aura pas de grève le 12 mai prochain : une réunion de la FGTB devait faire le point a ce sujet ce mardi matin, et compter les votes en faveur de la grève. Les 66% des votes nécessaires n'ont pas été atteints.

  • Fédération Wallonie-Bruxelles: le déficit budgétaire se creuse

    28 avril 2015, 13:03

    Pas de coupe dans l'encadrement des professeurs, aucune mesure imposée au secteur culturel, 14 millions d'euros supplémentaires pour l'enseignement différencié, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a bouclé son budget 2015. Reste que le...

  • Ajustement du budget wallon: mission accomplie

    28 avril 2015, 12:52

    Cette fois, ça y est: le budget wallon ajusté a été présenté cet après-midi à Namur. Il a produit plusieurs dizaines de millions d’euros d’efforts supplémentaires. La barre initialement fixée à 140 millions d’euros est largement dépassée....

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Dernière Minute