Aller directement au contenu principal

Les reliques d'Henri IV authentifiées, et Louis XIV n'est pas le fils de Mazarin

ETCETERA | Mis à jour le lundi 31 décembre 2012 à 9h29

  • Coup double pour une équipe de scientifiques franco-espagnole rassemblée autour de Philippe Charlier: ils ont trouvé un profil génétique commun entre la tête momifiée d'Henri IV et du sang séché provenant de son descendant, Louis XVI, validant l'authenticité des deux restes royaux.

    Ces travaux, dont les résultats sont publiés lundi en ligne par la revue Forensic Science International, "montrent qu'Henri IV et Louis XVI ont le même patrimoine génétique passant par les pères", a expliqué à l'AFP le Dr Charlier, médecin légiste à l'hôpital Raymond Poincaré de Garches, en région parisienne, et grand spécialiste des énigmes historiques.

    En confirmant par la génétique "la véracité de l'arbre généalogique entre Henri IV et Louis XVI", l'étude apporte un argument supplémentaire à l'authentification de la tête d'Henri IV, contestée par certains.

    Retrouvée en 2008, après plusieurs siècles de pérégrinations, la tête du roi Henri IV avait été authentifiée en 2010, sur la base de nombreux recoupements scientifiques et historiques, par une équipe d'une vingtaine de spécialistes conduite par le Dr Charlier. Mais ils avaient alors échoué à extraire l'ADN.

    Quant au sang attribué à Louis XVI, analysé en 2011 par une équipe italo-espagnole pilotée par Carles Laluela-Fox (Institut de biologie évolutive de Barcelone), il a été récupéré dans une sorte de gourde possédée par une famille aristocratique italienne.

    Cette gourde aurait contenu un mouchoir qui avait trempé dans le sang royal, le jour où Louis XVI fut guillotiné, le 21 janvier 1793.

    Sept générations séparent ces deux rois de France au destin tragique, Louis XVI descendant en ligne directe paternelle d'Henri IV, assassiné par Ravaillac le 14 mai 1610.

    L'enfant du miracle

    C'est précisément l'ADN "paternel", l'ADN du chromosome Y, qui a parlé, balayant les derniers doutes sur l'authenticité de la tête d'Henri IV, selon le Dr Charlier.

    L'Institut de biologie évolutive de Barcelone a travaillé sur un échantillon "provenant du plus profond de la gorge de l'individu" et a pu extraire un ADN partiellement exploitable.

    La tête d'Henri IV a été séparée de son corps en 1793, sous le régime de la Terreur, lors de la profanation de la basilique de Saint-Denis, nécropole des rois de France.

    Elle n'est réapparue qu'au XIXe siècle dans une collection privée d'un comte allemand, avant d'être acquise en 1919 par un antiquaire de Dinard, puis revendue à un couple de retraités passionnés d'Histoire. Ceux-ci l'ont léguée au chef actuel de la maison de Bourbon, Louis de Bourbon.

    La confirmation de la lignée paternelle entre Henri IV et Louis XVI apporte aussi indirectement une réponse aux historiens qui pouvaient douter que Louis XIV soit bien le fils de Louis XIII, et non de Mazarin. "L'enfant du miracle" était né plus de 20 ans après le mariage de Louis XIII, le premier fils d'Henri IV, avec Anne d'Autriche.

    Des parcelles du coeur de Louis XIII et de celui de Louis XIV sont conservées à la basilique Saint-Denis, mais l'équipe du Dr Charlier n'a pas été autorisée à les étudier.

    "Indiana Jones"

    Parfois surnommé "l'Indiana Jones des cimetières", le Dr Charlier a notamment révélé l'empoisonnement au mercure d'Agnès Sorel, favorite de Charles VII.

    Plus récemment, il a travaillé sur des fragments du coeur de Richard 1er d'Angleterre, dit Richard Coeur de Lion. "Les résultats sont imminents", a-t-il déclaré, avant son départ pour la Transylvanie où il doit étudier des squelettes de prétendus vampires.


    AFP

    Voir

    Derniers commentaires

    • de François Rien n'interdit que Louis XIV soit le fils d'un prince du sang descendant de Henri IV, les affirmations telles qu'on en lit ici sont toutes à fait gratuites. La parenté entre Henri IV et Louis XVI n'est d'ailleurs pas non plus complètement établie, réflechissez voyons! Nous savons uniquement que Henri IV et Louis XVI étaient issus de la même lignée paternelle. Je trouve ces résultats tous à fait légers. De même la lignée paternelle ne suffit pas à établir que le sang séché est celui de Louis XVI, cela pose simplement le fait que le sang est bien issu de la même souche paternelle qu' Henri IV ! Consternant ! Le chromosome Y est insuffisant dans ces cas !

      01-01-2013 14:17 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Présentation lors d'une conférence de presse le 16 décembre 2010 à Paris des résultats d'une étude scientifique qui ont permis d'identifier la tête d'Henri IV, assassiné en 1610 par Ravaillac
    Image précédente

    Présentation lors d'une conférence de presse le 16 décembre 2010 à Paris des résultats d'une étude scientifique qui ont permis d'identifier la tête d'Henri IV, assassiné en 1610 par Ravaillac

    Fred Dufour
    Image suivante
    • Présentation lors d'une conférence de presse le 16 décembre 2010 à Paris des résultats d'une étude scientifique qui ont permis d'identifier la tête d'Henri IV, assassiné en 1610 par Ravaillac

      Présentation lors d'une conférence de presse le 16 décembre 2010 à Paris des résultats d'une étude scientifique qui ont permis d'identifier la tête d'Henri IV, assassiné en 1610 par Ravaillac

    • Le paléopathologiste du CHU de Lille, Philippe Charlier, montre, le 29 septembre 2004, le crâne d'Agnès Sorel, maîtresse et inspiratrice du roi de France Charles VII,  au lendemain de son exhumation, 555 ans après sa mort.

      Le paléopathologiste du CHU de Lille, Philippe Charlier, montre, le 29 septembre 2004, le crâne d'Agnès Sorel, maîtresse et inspiratrice du roi de France Charles VII, au lendemain de son exhumation, 555 ans après sa mort.

    • de François Rien n'interdit que Louis XIV soit le fils d'un prince du sang descendant de Henri IV, les affirmations telles qu'on en lit ici sont toutes à fait gratuites. La parenté entre Henri IV et Louis XVI n'est d'ailleurs pas non plus complètement établie, réflechissez voyons! Nous savons uniquement que Henri IV et Louis XVI étaient issus de la même lignée paternelle. Je trouve ces résultats tous à fait légers. De même la lignée paternelle ne suffit pas à établir que le sang séché est celui de Louis XVI, cela pose simplement le fait que le sang est bien issu de la même souche paternelle qu' Henri IV ! Consternant ! Le chromosome Y est insuffisant dans ces cas !

      01-01-2013 14:17 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

L'actualité en images

Inondations à Ittre et Clabecq

mercredi 30 juillet 2014

Inondations : les causes

mercredi 30 juillet 2014

Cartographie des conduites de gaz

mercredi 30 juillet 2014

L'offensive continue à Gaza

mercredi 30 juillet 2014

Les chrétiens de Mossoul

mercredi 30 juillet 2014

Les comptes dormants

mardi 29 juillet 2014

Météo 20h00

mercredi 30 juillet 2014

JT 19h30

mercredi 30 juillet 2014

Standard : premier match européen

mercredi 30 juillet 2014

Toutes les vidéos de l'info

Dernière Minute

Vu sur le web