Aller directement au contenu principal

Austérité: en Grèce, on peut louer les policiers et leurs hélicoptères

ETCETERA | Mis à jour le dimanche 8 avril 2012 à 18h33

  • Quiconque en a les moyens peut désormais demander en Grèce le renfort des forces de l'ordre et de leur matériel, une innovation visant à regonfler les caisses publiques, a indiqué dimanche le ministère de la Protection du citoyen.

    Le ministère a confirmé l'adoption fin mars d'une décision ministérielle en ce sens, "dans le but d'amortir le coût d'utilisation du matériel et des infrastructures de la police, et de les moderniser".

    Cette réforme, qui avait été adoptée en catimini, venait d'être révélée par l'hebdomadaire Proto Thema, y compris, selon une source policière, au ministre en exercice récemment nommé, Michalis Chryssohoidis, qui a peu apprécié de n'avoir pas été informé en temps voulu.

    Selon Proto Thema, la facture varie de 30 euros de l'heure pour un policier, ou 40 pour une voiture de patrouille, à 200 euros pour une vedette ou 1500 pour un hélicoptère.

    Selon le ministère, cette location ne concernera que "des cas exceptionnels", et ne recevra l'aval requis que si elle ne réduit pas les capacités opérationnelles du corps.

    La gamme de services offerte va de "l'escorte de transports de matériaux dangereux ou d'oeuvres d'art", à "l'accompagnement de personnes" ou le tournage de films.

    Ces services étaient "offerts gratuitement" depuis des années, souligne le ministère, régulièrement accusé ces dernières années d'accorder en tout favoritisme et en toute opacité des protections policières coûteuses à l'élite politique et économique du pays.

    Le ministère se prévaut aussi de ce que cette pratique serait répandue "dans bon nombre de pays de l'Union européenne".

    Belga

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Austérité: en Grèce, on peut louer les policiers et leurs hélicoptères
    Image précédente

    Austérité: en Grèce, on peut louer les policiers et leurs hélicoptères

    AFP
    Image suivante
    • Austérité: en Grèce, on peut louer les policiers et leurs hélicoptères

      Austérité: en Grèce, on peut louer les policiers et leurs hélicoptères

Les suggestions du jour

  • Tommelein veut des "caisses blanches" dans les magasins

    28 mars 2015, 04:59

    Le secrétaire d'État à la Lutte contre la fraude sociale, Bart Tommelein (Open VLD), souhaite étendre le système de "caisses blanches" (caisses enregistreuses certifiées, aussi appelées "boîtes noires") aux commerces. Avec ce système, il devient ...

  • Julia Cagé: Google est devenu le rédacteur en chef du web

    28 mars 2015, 13:00

    Invitée du Grand Oral la Première Le Soir, Julia Cagé, économiste à Science Po et titulaire d’un doctorat à Harvard analyse la crise que traversent les médias. Qu’il s’agisse des problèmes de financement liés à la chute des recettes...

  • BNP Paribas Fortis a-t-elle vendu des titres grecs à risque à ses clients?

    28 mars 2015, 06:00

    La Banque BNP Paribas Fortis a-t-elle vendu des obligations de l'Etat grec sans parler de risques importants à ses clients, en dépit des alertes ? Cela date de fin 2009, et c'est une information publiée par le journal Le Soir. La banque reconnait la vente...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Etcetera

Dernière Minute