Aller directement au contenu principal

Le sillon Sambre et Meuse

AU QUOTIDIEN | mardi 11 janvier 2011 à 17h57

  • Le sillon Sambre et Meuse, rares sont les bulletins météo qui n'en parlent pas. D'autant plus maintenant avec ces nombreuses précipitations de neige et de pluie. Mais c'est quoi ce sillon?

    Nombreux sont ceux qui ont des idées surprenantes sur le fameux sillon. Nous sommes pourtant à Namur, ville où se rencontrent la Meuse et la Sambre. Le sillon Sambre et Meuse, c'est quoi selon vous? "C'est une revue pour les fermiers! ", nous répond une dame accostée dans une rue de Namur. "Le sillon Sambre et Meuse, c'est tous les villages autours de la Meuse et de la Sambre, je suppose, tout ce qui est dans les alentours! ", pense un autre passant namurois."

    Evitons le n'importe quoi! Allons voir le plus grand expert qui soit en matière de géographie : l'Institut géographique national. Premier élément de réponse : le sillon Sambre et Meuse est la partie visible de la faille du midi. " Et la faille du midi, c’est une structure géologique qui date d’il y a trois cent millions d’années au moment où il y avait de grands mouvements de parties de terre et une partie venant du sud s’est coincée contre une partie du nord et c’était exactement dans cette région-ci ! " nous explique Ingrid Vanden Berghe, administratreur général de l.G.N. La Sambre et la Meuse coulent aujourd'hui donc à l'endroit où se sont réunis deux continents. Le sol au nord de ces cours d'eau est donc différent de celui du sud. Les reliefs aussi sont différents, ce qui a un impact sur le climat." C'est surtout le relief qui a un rôle dans les précipitations. Lorsque la masse d'air arrive sur un relief, elle est obligée de se soulever et en se soulevant, elle se refroidit, parce que l'air se refroidit en altitude. Et comme de l'air froid ne peut pas contenir autant de vapeur d'eau que de l'air chaud, il va y avoir condensation et précipitation. " nous explique à son tour Marc Vandiepenbeeck, climatologue à l'Institut royal de météorologie. Il y aura donc plus de précipitations au sud du sillon, plus accidenté et plus élevé en altitude. En résumé, les différences sont nombreuses entre le nord et le sud de ce sillon. Il sert bien quant à lui de trait d'union. La Belgique est décidément une histoire d'union.

    Valéry Mahy

    Voir

Les suggestions du jour

  • Elke Sleurs - Philippe Mettens: le bras de fer continue

    18 avril 2015, 11:21

    Invité du Grand Oral La Première Le Soir, Philippe Mettens (PS), ex-directeur de Belspo, tire à boulets rouges contre la réforme de la politique scientifique entamée par le gouvernement. Il annonce qu’il sera certainement candidat à sa propre...

  • La Belgique pourrait accueillir un plus grand nombre de réfugiés syriens

    17 avril 2015, 17:46

    "La Belgique pourrait accueillir plus de réfugiés syriens, si on trouve un accord sur une meilleure répartition de ces réfugiés entre pays européens". Voilà en substance ce qu'a déclaré le secrétaire d'État a l'Asile et à la Migration, Theo...

  • Qui est qui au Yémen? Les acteurs d'un conflit complexe

    17 avril 2015, 14:12

    Le conflit au Yémen est généralement présenté comme une lutte entre une rébellion chiite et un pouvoir sunnite. La réalité est plus complexe. Le Yémen est d'abord un pays pauvre où la population est fortement armée et dont le territoire est...