Aller directement au contenu principal

Laurette Onkelinx: "Il faut un meilleur encadrement pour les implants"

L INDISCRET | Mis à jour le dimanche 19 février 2012 à 12h50

  • La ministre de la Santé était l'invitée de l'Indiscret ce dimanche. Elle est revenue sur son idée de carte distribuée aux personnes portant un implant, afin de mieux contrôler la chaîne de distribution et la qualité des implants. Laurette Onkelinx a également défendu son idée d'un impôt minimum pour les sociétés.
    Invitée de Thomas Gadisseux ce dimanche midi, Laurette Onkelinx est revenue sur son idée de lancer un impôt minimum pour les sociétés. Malgré les critiques libérales, la socialiste refuse de modifier ses propos. "Il faut un budget éthique, de relance et de rigueur", rappelle la vice-Première. "À partir du moment où tout le monde doit faire un effort, il faut être juste. Les grandes sociétés, les multinationales qui sont chez nous, s'arrangent, avec tous les dispositifs fiscaux qui sont à leur disposition, pour effacer leur base imposable et ne paient pas d'impôts."

    Vincent Van Quickenborne avait parlé d'une mesure "pas très intelligente". "Mais comment peut-on justifier que les petites et moyennes entreprises qui font des efforts, qui boulottent, qui donnent de l'emploi, elles, elles paient l'impôt des sociétés, parfois au prix fort?", répond Laurette Onkelinx. "Continuellement dire que les grandes entreprises vont se délocaliser, cela devient du chantage."

    Réduction des dépenses: "Pas de tabou"

    Certains, comme Olivier Chastel, estiment qu'il reste encore "du gras", que l'on peut encore réduire les dépenses de l'Etat, notamment du côté de la fonction publique. Et critiquent au passage le "conservatisme socialiste". "Je me réjouis qu'ils me disent où", rétorque Laurette Onkelinx. "S'ils disent qu'il y a du gras, qu'ils s'expliquent, qu'ils disent où. (...) Si je dois être la dernière défenderesse du service public, je le serai."

    Mais la socialiste ne ferme toutefois pas la porte à la discussion. "S'il y a des pistes intéressantes, je ne dis pas qu'on ne fera rien. S'il y a des dépenses facultatives où on peut faire un effort, je n'ai pas de problème, je n'ai pas de tabou. Je dis simplement qu'on a besoin d'un Etat qui fonctionne."

    Contrôler la chaîne de distribution des implants

    Ce samedi, la ministre de la Santé lançait l'idée d'une carte obligatoire pour toute personne portant un implant. "Il y a des dizaines de milliers de personnes qui ont des implants: de genou, de hanche, ...", indique Laurette Onkelinx. "Or il n'y a pas un encadrement pour les implants comme pour les médicaments. Ce que je veux faire, c'est un contrôle qualité total. On a un système de soins de santé qui est applaudi par la population (...) Mais il y a encore des efforts à faire en termes d'accessibilité et de qualité, notamment sur les implants. Je veux vraiment une chaîne de contrôles parfaite, pour rassurer sur la qualité et protéger les patients."

    La ministre veut ainsi contrôler la chaîne de distribution des implants. "Nous devons pouvoir aller partout pour contrôler la qualité", précise-t-elle en évoquant certains hôpitaux privés où les contrôles sont difficiles.

    PIAB, avec Thomas Gadisseux
    Voir

    Derniers commentaires

    • de Perplexe Courage Laurette pour la liste des implants de toutes sortes. Il n'y a pas que les cliniques privées que tu ne controles pas, il y a aussi beaucoup de personnes qui se rendent à l'étranger (pays de l'est, afrique ...) parce que moins cher. Les cartes, les implantés vont-ils les garder ? Pas sur. Autre solution: les mutuelles ? la sécutité sociale ? le registre national ? Et les implants dentaires ? Quel est le coût d'un tel inventaire ? Bonne chance.

      20-02-2012 15:38 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Vidéo précédente

    L'indiscret du 19/02/2012: Laurette Onkelinx

    Vidéo suivante
    • L'indiscret du 19/02/2012: Laurette Onkelinx

  • Laurette Onkelinx était l'invitée de l'Indiscret ce dimanche.
    Image précédente

    Laurette Onkelinx était l'invitée de l'Indiscret ce dimanche.

    RTBF
    Image suivante
    • Laurette Onkelinx était l'invitée de l'Indiscret ce dimanche.

      Laurette Onkelinx était l'invitée de l'Indiscret ce dimanche.

    • de Perplexe Courage Laurette pour la liste des implants de toutes sortes. Il n'y a pas que les cliniques privées que tu ne controles pas, il y a aussi beaucoup de personnes qui se rendent à l'étranger (pays de l'est, afrique ...) parce que moins cher. Les cartes, les implantés vont-ils les garder ? Pas sur. Autre solution: les mutuelles ? la sécutité sociale ? le registre national ? Et les implants dentaires ? Quel est le coût d'un tel inventaire ? Bonne chance.

      20-02-2012 15:38 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Tout ce que vous voulez savoir sur les stress tests

    24 octobre 2014, 17:21

    Plus que deux fois dormir et la Banque centrale européenne dévoilera les résultats des stress tests, les tests de résistance imposés à 130 banque de la zone euro. Ils seront mis en ligne dimanche à midi précises sur le site de la BCE. En sept thèmes,...

  • Domotique: dans 5 ans, votre maison sera plus intelligente que vous

    24 octobre 2014, 16:19

    Et sinon plus intelligente, du moins plus "consciente." La domotique sous l’angle électronique dont on parle depuis 30 ans nous vient pourtant des Etrusques. Les anciens Romains plaçaient leur foyer sous la protection des divinités domestiques nommées...

  • "Le danger n'est pas la menace terroriste, mais la surveillance de masse"

    24 octobre 2014, 01:05

    Leurs noms évoquent la liberté d'expression et la protection des valeurs démocratiques fondamentales contre la surveillance étatique. Pour d'autres cependant, l'action des lanceurs d'alertes - whistleblowers en anglais - est condamnable. C'est ainsi que,...

L'actualité en images

JT 19h30

vendredi 24 octobre 2014

Conseil européen accord climat

vendredi 24 octobre 2014

Baptême bilan

vendredi 24 octobre 2014

Calais : la guerre des gangs

vendredi 24 octobre 2014

Smartphones pour aveugles

vendredi 24 octobre 2014

Funérailles de masses au Libéria

vendredi 24 octobre 2014

Shell Shock

vendredi 24 octobre 2014

Retour à la mode de la couture

vendredi 24 octobre 2014

Première de 7 à la Une demain

vendredi 24 octobre 2014

Incident d'avant-match à Lille

vendredi 24 octobre 2014

Course à l'hippodrome Wallonie

vendredi 24 octobre 2014

L'alimentation de demain

vendredi 24 octobre 2014

La Reine visite l'ASBL Music Fund

vendredi 24 octobre 2014

Tricot urbain à Namur

vendredi 24 octobre 2014

Premier cas d'Ebola à New-York

vendredi 24 octobre 2014

Météo 19h25

vendredi 24 octobre 2014

On n'est pas des pigeons

vendredi 24 octobre 2014

Le 15'

vendredi 24 octobre 2014

Toutes les vidéos de l'info