Aller directement au contenu principal

Laurette Onkelinx: "Il faut un meilleur encadrement pour les implants"

L INDISCRET | Mis à jour le dimanche 19 février 2012 à 12h50

  • La ministre de la Santé était l'invitée de l'Indiscret ce dimanche. Elle est revenue sur son idée de carte distribuée aux personnes portant un implant, afin de mieux contrôler la chaîne de distribution et la qualité des implants. Laurette Onkelinx a également défendu son idée d'un impôt minimum pour les sociétés.
    Invitée de Thomas Gadisseux ce dimanche midi, Laurette Onkelinx est revenue sur son idée de lancer un impôt minimum pour les sociétés. Malgré les critiques libérales, la socialiste refuse de modifier ses propos. "Il faut un budget éthique, de relance et de rigueur", rappelle la vice-Première. "À partir du moment où tout le monde doit faire un effort, il faut être juste. Les grandes sociétés, les multinationales qui sont chez nous, s'arrangent, avec tous les dispositifs fiscaux qui sont à leur disposition, pour effacer leur base imposable et ne paient pas d'impôts."

    Vincent Van Quickenborne avait parlé d'une mesure "pas très intelligente". "Mais comment peut-on justifier que les petites et moyennes entreprises qui font des efforts, qui boulottent, qui donnent de l'emploi, elles, elles paient l'impôt des sociétés, parfois au prix fort?", répond Laurette Onkelinx. "Continuellement dire que les grandes entreprises vont se délocaliser, cela devient du chantage."

    Réduction des dépenses: "Pas de tabou"

    Certains, comme Olivier Chastel, estiment qu'il reste encore "du gras", que l'on peut encore réduire les dépenses de l'Etat, notamment du côté de la fonction publique. Et critiquent au passage le "conservatisme socialiste". "Je me réjouis qu'ils me disent où", rétorque Laurette Onkelinx. "S'ils disent qu'il y a du gras, qu'ils s'expliquent, qu'ils disent où. (...) Si je dois être la dernière défenderesse du service public, je le serai."

    Mais la socialiste ne ferme toutefois pas la porte à la discussion. "S'il y a des pistes intéressantes, je ne dis pas qu'on ne fera rien. S'il y a des dépenses facultatives où on peut faire un effort, je n'ai pas de problème, je n'ai pas de tabou. Je dis simplement qu'on a besoin d'un Etat qui fonctionne."

    Contrôler la chaîne de distribution des implants

    Ce samedi, la ministre de la Santé lançait l'idée d'une carte obligatoire pour toute personne portant un implant. "Il y a des dizaines de milliers de personnes qui ont des implants: de genou, de hanche, ...", indique Laurette Onkelinx. "Or il n'y a pas un encadrement pour les implants comme pour les médicaments. Ce que je veux faire, c'est un contrôle qualité total. On a un système de soins de santé qui est applaudi par la population (...) Mais il y a encore des efforts à faire en termes d'accessibilité et de qualité, notamment sur les implants. Je veux vraiment une chaîne de contrôles parfaite, pour rassurer sur la qualité et protéger les patients."

    La ministre veut ainsi contrôler la chaîne de distribution des implants. "Nous devons pouvoir aller partout pour contrôler la qualité", précise-t-elle en évoquant certains hôpitaux privés où les contrôles sont difficiles.

    PIAB, avec Thomas Gadisseux
    Voir

    Derniers commentaires

    • de Perplexe Courage Laurette pour la liste des implants de toutes sortes. Il n'y a pas que les cliniques privées que tu ne controles pas, il y a aussi beaucoup de personnes qui se rendent à l'étranger (pays de l'est, afrique ...) parce que moins cher. Les cartes, les implantés vont-ils les garder ? Pas sur. Autre solution: les mutuelles ? la sécutité sociale ? le registre national ? Et les implants dentaires ? Quel est le coût d'un tel inventaire ? Bonne chance.

      20-02-2012 15:38 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • « previous

    L'indiscret du 19/02/2012: Laurette Onkelinx

    next
    • L'indiscret du 19/02/2012: Laurette Onkelinx

  • Laurette Onkelinx était l'invitée de l'Indiscret ce dimanche.
    « previous

    Laurette Onkelinx était l'invitée de l'Indiscret ce dimanche.

    RTBF
    next
    • Laurette Onkelinx était l'invitée de l'Indiscret ce dimanche.

      Laurette Onkelinx était l'invitée de l'Indiscret ce dimanche.

    • de Perplexe Courage Laurette pour la liste des implants de toutes sortes. Il n'y a pas que les cliniques privées que tu ne controles pas, il y a aussi beaucoup de personnes qui se rendent à l'étranger (pays de l'est, afrique ...) parce que moins cher. Les cartes, les implantés vont-ils les garder ? Pas sur. Autre solution: les mutuelles ? la sécutité sociale ? le registre national ? Et les implants dentaires ? Quel est le coût d'un tel inventaire ? Bonne chance.

      20-02-2012 15:38 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Auvelais: la difficile résistance des commerçants du centre-ville

    18 avril 2014, 23:30

    Auvelais est une section de la commune de Sambreville, qui est elle-même le fruit du regroupement de plusieurs entités lors de la fusion des communes. Avec Tamines, Auvelais en est la ville la plus importante. Mais, même si Tamines connait aussi une...

  • Mise en garde: pas d'œufs en chocolat pour les chiens!

    20 avril 2014, 11:42

    A Pâques, période par excellence de dégustation de chocolat, soyez doublement attentif à ne pas laisser traîner du chocolat à portée de votre chien. La consommation de chocolat peut lui être fatale.

  • Mariemont : le retour de la momie d'Hor

    18 avril 2014, 17:25

    Une pièce exceptionnelle est arrivée jeudi au Musée Royal de Mariemont : la momie d'Hor, un prêtre d’Amon qui vivait en Égypte 700 ans avant notre ère. Le cercueil en bois peint, parfaitement conservé et restauré, est exposé à côté du corps...