Aller directement au contenu principal

Café serré

MATIN PREMIERE | jeudi 10 janvier 2013 à 6h23

  • Voir

    Derniers commentaires

    • de R. ROLAND Je rigole beaucoup des billets de Thomas Gunzig, Bert Kruismans. ou Alex Vizorek. Certes, il y a des hauts et des bas, c'est logique mais je ris énormément. Ils sont irrévérencieux ? Tant mieux ! Merci à la première de ne pas toujours être "cul serré". Café serré, c'est cool. Seule Laurence Bibot m'apparait effroyablement mauvaise, et c'est dommage étant la seule femme présente au café serré. A vrai dire : j'écoute tous les jours la première, sauf le vendredi ou je préfère passer sur une chaine concurrente, tant j'ai été déçu.

      05-05-2013 20:01 | Répondre

    • de Olivier H Oui, je déplore, sur le plan moral, la décision de la reine Fabiola. Non, il n'y a pas de raison qu'elle ne puisse être brocardée dans un billet d'humour. Le problème n'est pas le sujet, mais le ton. Il est totalement inadmissible de traiter avec une telle grossièreté, une telle bassesse, la veuve du chef d'Etat de notre pays. Au demeurant, je regrette l'époque où les chroniqueurs étaient différents chaque jour, ce qui était un gage de qualité de la chronique. Celles de Bert Cruysmans ou de Laurence Bibot restent d'un bon niveau, celles de Thomas Gunzig ne se renouvellent pas vraiment, et, indépendamment de la chronique de ce jeudi, m'agacent et me font de plus en plus rarement rire. Il est temps de songer à le remplacer, ou, en tous cas, à le réduire à une fois par semaine.

      12-01-2013 10:11 | Répondre

    • de pawel Enfin un café bien serré et sans édulcorant pour dénoncer la réalité des intentions de cette caste qui ne devrait plus exister depuis longtemps. Ouvrez donc les yeux et cessez de faire de l'angélisme vis-à-vis de bon-papa Baudouin, du gentil Albert et des autres ! Et que les "cafés serrés" permettent de toujours dénoncer les abus en tous genres émanant d'un "establishment" (pas seulement composé de la royauté, hein !) qui se moque éperdument des difficultés des gens à acheter un pain en fin de mois.

      12-01-2013 09:42 | Répondre

    • de Etienne L. Cher Thomas Gunzig, Je vous appréciais et j’appréciais vos interventions et autres ‘cafés serrés’ jusqu’à ce triste jour où vous avez dépassé les limites de l’acceptable. On peut évidemment donner un avis, ironiser, plaider, mais je vous croyais plus fin que d’être obligé de tomber dans la diatribe, dans la grossièreté et dans le vulgaire. Votre café du 10 janvier, je l’ai vraiment avalé de travers Il y a quelque temps, vous aviez émis un billet concernant des politiques dont vous aviez plus qu’ironisé sur la laideur… quelques jours plus tard, j’avais apprécié les excuses que vous aviez présentées et que je crois sincères. Cher Thomas Gunzig, il n’est pas trop tard …

      11-01-2013 13:01 | Répondre

    • de Eddie Cette chronique m'a bien fait rire! Un peu de légèreté voyons! Et puis finalement, ce bon vieux Thomas ne fait qu'exprimer tout haut ce que beaucoup de personnes pensent tout bas...

      11-01-2013 11:53 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Chroniqueurs : Th.Gunzig-L.Bibot-B.Kruismans
    Image précédente

    Chroniqueurs : Th.Gunzig-L.Bibot-B.Kruismans

    RTBF
    Image suivante
    • Chroniqueurs : Th.Gunzig-L.Bibot-B.Kruismans

      Chroniqueurs : Th.Gunzig-L.Bibot-B.Kruismans

  • Café serré 10/01/13
    • de R. ROLAND Je rigole beaucoup des billets de Thomas Gunzig, Bert Kruismans. ou Alex Vizorek. Certes, il y a des hauts et des bas, c'est logique mais je ris énormément. Ils sont irrévérencieux ? Tant mieux ! Merci à la première de ne pas toujours être "cul serré". Café serré, c'est cool. Seule Laurence Bibot m'apparait effroyablement mauvaise, et c'est dommage étant la seule femme présente au café serré. A vrai dire : j'écoute tous les jours la première, sauf le vendredi ou je préfère passer sur une chaine concurrente, tant j'ai été déçu.

      05-05-2013 20:01 | Répondre

    • de Olivier H Oui, je déplore, sur le plan moral, la décision de la reine Fabiola. Non, il n'y a pas de raison qu'elle ne puisse être brocardée dans un billet d'humour. Le problème n'est pas le sujet, mais le ton. Il est totalement inadmissible de traiter avec une telle grossièreté, une telle bassesse, la veuve du chef d'Etat de notre pays. Au demeurant, je regrette l'époque où les chroniqueurs étaient différents chaque jour, ce qui était un gage de qualité de la chronique. Celles de Bert Cruysmans ou de Laurence Bibot restent d'un bon niveau, celles de Thomas Gunzig ne se renouvellent pas vraiment, et, indépendamment de la chronique de ce jeudi, m'agacent et me font de plus en plus rarement rire. Il est temps de songer à le remplacer, ou, en tous cas, à le réduire à une fois par semaine.

      12-01-2013 10:11 | Répondre

    • de pawel Enfin un café bien serré et sans édulcorant pour dénoncer la réalité des intentions de cette caste qui ne devrait plus exister depuis longtemps. Ouvrez donc les yeux et cessez de faire de l'angélisme vis-à-vis de bon-papa Baudouin, du gentil Albert et des autres ! Et que les "cafés serrés" permettent de toujours dénoncer les abus en tous genres émanant d'un "establishment" (pas seulement composé de la royauté, hein !) qui se moque éperdument des difficultés des gens à acheter un pain en fin de mois.

      12-01-2013 09:42 | Répondre

    • de Etienne L. Cher Thomas Gunzig, Je vous appréciais et j’appréciais vos interventions et autres ‘cafés serrés’ jusqu’à ce triste jour où vous avez dépassé les limites de l’acceptable. On peut évidemment donner un avis, ironiser, plaider, mais je vous croyais plus fin que d’être obligé de tomber dans la diatribe, dans la grossièreté et dans le vulgaire. Votre café du 10 janvier, je l’ai vraiment avalé de travers Il y a quelque temps, vous aviez émis un billet concernant des politiques dont vous aviez plus qu’ironisé sur la laideur… quelques jours plus tard, j’avais apprécié les excuses que vous aviez présentées et que je crois sincères. Cher Thomas Gunzig, il n’est pas trop tard …

      11-01-2013 13:01 | Répondre

    • de Eddie Cette chronique m'a bien fait rire! Un peu de légèreté voyons! Et puis finalement, ce bon vieux Thomas ne fait qu'exprimer tout haut ce que beaucoup de personnes pensent tout bas...

      11-01-2013 11:53 | Répondre

    • de caroline Que de haine!! de frustration!! Dans la famille Gunzig, je ne demande ni la mère ni la grand mère. ..

      10-01-2013 23:01 | Répondre

    • de René B Mon Dieu, Thomas, était-il impossible de donner votre avis sans tomber dans la plus basse grossièreté? Dans nos cours de récréation, on disait avec une justesse indéniable : "c'est celui qui le dit qui l'est". En traitant la veuve du roi Baudouin de c..., vous avez fait étalage de votre médiocrité personnelle. Qui êtes-vous pour vous en prendre à celle qui a servi de son mieux notre pays pendant 33 ans? Où en êtes-vous, en tant que serviteur de notre pays? Il y a des jours où il vaudrait mieux la fermer quand on n'a rien d'intelligent à dire... De plus, faire du politiquement correct (il est de bon ton de caresser l'auditeur lambda dans le sens du poil) vulgairement devient franchement écoeurant. Ainsi, il est de bon ton de taper allègrement sur la famille royale, et en particulier sur les fils du roi, ainsi que sur l'église et sur les politiques. Ca ne mange pas de pain et ça fait du bien. Mais qui voudrait de leur boulot, de leurs responsabilités?

      10-01-2013 20:03 | Répondre

    • de Eric DL Très déçu de café serré de ce matin. Je trouve qu'un écrivain et humoriste tel que Gunzig devrait éviter la grossièreté pour tenter de faire rire, quelle que soit son opinion. Ici, en plus, il s'adresse à quelqu'un qui n'a pas de droit de réponse. C'est d'autant plus peu fairplay.

      10-01-2013 15:05 | Répondre

    • de Maryse B. Une redéfinition de la grossièreté s'impose. "Con" est si banal aujourd'hui qu'il ne choque plus personne. Par contre, vivre dans un luxe insolent sans lever le petit doigt pour autre chose qu'appeler ses domestiques, et cela aux crochets de ses concitoyens moins fortunés (dotation exorbitante et non constitutionnelle), et user de stratagèmes à la limite de la légalité pour éluder des taxes qui pourraient servir à améliorer le quotidien des personnes en difficulté de notre pays, tout cela sous prétexte de venir en aide à ses pauvres neveux et nièces nécessiteux (!) , voilà ce qui est parfaitement grossier... Si cette famille manque de quelque chose, c'est seulement d'amour propre et de sens civique. Je propose de créer une fondation pour leur en fournir.

      10-01-2013 22:20 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Surfer en vacances: peut-on faire confiance aux Wi-Fi publics?

    22 juillet 2014, 12:39

    Et la réponse est… non. En tous cas, pas tous les réseaux. Un réseau sans fil public est un réseau ouvert à un nombre important d’utilisateurs plus ou moins connus. On les rencontre dans les hôtels, les gares, les cafés, et même à la réception...

  • Karl Albrecht, confondateur d'Aldi, est décédé à l'âge de 94 ans

    22 juillet 2014, 09:12

    Quatre ans après son frère Théo, Karl Albrecht a tiré son chapeau. Il est mort mercredi dernier, mais la nouvelle n'a filtré qu'hier à l'occasion de son enterrement à Essen, à l'Ouest de la République fédérale. Une cérémonie en famille, sans le...

  • Benoît Lutgen: "De Wever a un mépris larvé à l'égard du monde francophone"

    22 juillet 2014, 08:55

    Au lendemain de la composition des gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Benoît Lutgen, président du cdH explique ses choix, le rôle grandissant des entités fédérées par rapport au fédéral et sa "lucidité" par rapport aux...

L'actualité en images

JT 19h30

mardi 22 juillet 2014

Accord en Flandre

mardi 22 juillet 2014

Quid de la présidence du PS ?

mardi 22 juillet 2014

Namur : de l'orange au bleu

mardi 22 juillet 2014

14-18: Les jouets

mardi 22 juillet 2014

La soirée du 21 juillet

mardi 22 juillet 2014

Météo 19h25

mardi 22 juillet 2014

Toutes les vidéos de l'info