RTBF.be - Elections Communales 2012 - Saint-Georges-sur-Meuse (4470)

Aller directement au contenu principal

Saint-Georges-sur-Meuse

  • Province: Liège
  • Superficie: 20.89 km²
  • Population: 6334 habitants
  • Bourgmestre: Francis DEJON (Ensemble)
  • Coalition: Ensemble

Communales, un an après - Saint-Georges-sur-Meuse: à la recherche de terres bâtissables suite à l'extension de l'aéroport

11 décembre 2013, 10:39

Le groupe politique Ensemble a récolté 59,39% des voix aux dernières élections communales. Le parti mélange les tendances puisqu’il comprend des élus cdH, MR, Écolo, PS et des indépendants. Le mayeur Françis Dejon rempile pour un troisième mandat. Dans l’opposition, on trouve le groupe citoyen CIT + PS (22,69%) et Ecolo (17,92%).

La commune de Saint-Georges est touchée de plein fouet par les projets d’extension de l’aéroport de Liège. 500 habitants ont d’ailleurs quitté la commune pour cette raison. Des zones habitables sont passées sous le statut de terrain agricole. Il est toujours possible d’y vivre mais plus de construire.

Une centaine de propriétaires sont passés en zone A et B. Concrètement, cela signifie que les maisons en zone A peuvent être rachetées par la Région wallonne. En zone B, celle-ci ne prend en charge que l’isolation des maisons. Un hameau de la commune est particulièrement touché par cette extension de l’aéroport, celui de "Sur les bois", dont tout le territoire est passé en zone A et B.

Un des objectifs de cette législature sera de mettre en œuvre un PCAR, un plan communal d’aménagement révisionnel. La mise en œuvre de ce plan vise à rendre des zones habitables à la commune de Saint-Georges. 45 hectares d’espaces agricoles ont déjà été récupérés et qualifiés d’espaces bâtissables. Pour les élus, le tout sera d’obtenir assez de terres bâtissables pour contrebalancer les pertes. C’est effectivement de grosses sommes d’argent qui ne vont pas dans la caisse communale.

Le deuxième chantier de taille sera la rénovation de la piscine. Chantier de deux millions d’euros largement subsidié par la Région. Le bassin subit un lifting. Pour être achevé, il faut encore placer les carrelages et un système de filtration.

En 2014, la construction d’une nouvelle maison de repos sera aussi lancée. Elle pourra accueillir 98 pensionnaires pour 61 dans l’ancienne maison. "Il était temps" s’exclame Marie-Eve Haidon, chef de groupe du CIT + PS : "Le projet est sur la table depuis 18 ans".

 

L. Van de Berg

Les élections communales du 14 octobre 2012

Têtes de listes

Population

Evolution sur 20 ans.

Finances

Solde ordinaire de
l'exercice propre.

€ par habitant

Richesse

Revenu moyen par habitant

de la moyenne régionale

Taux de chômage

 
 

Moyenne régionale:

Délinquance

 

Délits par mille habitants.

de la moyenne provinciale

Le Votomaton