Aller directement au contenu principal

Un journal allemand revient au deutsche mark et au franc

ECONOMIE | Mis à jour le vendredi 21 octobre 2011 à 9h20

  • Le quotidien allemand Financial Times Deutschland a abandonné l'euro et est revenu aux monnaies nationales européennes dans son édition de vendredi, dans le but de montrer qu'"on ne peut pas revenir en arrière".

    Dans tous les articles du journal économique les montants sont exprimés dans les anciennes monnaies nationales.

    On y apprend ainsi que le gouvernement allemand prépare des baisse d'impôts de 13,7 milliards de D-Mark par an, et que le chimiste Akzo Nobel a réalisé un chiffre d'affaires au troisième trimestre de 1,12 milliard de florins.

    La couronne finlandaise fait un comeback par le biais des résultats de Nokia, le franc belge doit son retour aux déboires de Dexia.

    En une, le journal explique dans un long plaidoyer pour l'euro qu'"on ne peut pas revenir en arrière".

    "C'est vrai, au vu des sommes en question, on a le tournis", écrivent ses éditorialistes faisant référence aux fonds nécessaires pour porter secours à l'euro.

    "Mais l'alternative, ne rien faire ou même revenir au D-Mark, serait pour l'Allemagne la vraie catastrophe", ajoute le quotidien.

    Un récent sondage révélait que plus de la moitié des Allemands (54%) souhaitaient un retour à leur ancienne monnaie, le D-Mark, sur fond de crise sans précédent de la monnaie commune européenne.

    Dans les colonnes du quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung de vendredi, le patron pour l'Allemagne du géant du conseil McKinsey, Frank Mattern, attribue un tiers de la croissance du Produit intérieur brut (PIB) allemand des dernières années à l'introduction de l'euro.


    Belga
    Voir

    Derniers commentaires

    • de ulrixco Si seulement les illettrés savaient lire et comprendre les études et articles qui montrent combien l'Euro a facilité l'économie européenne et est nécessaire pour le bloc européen !! Oui, le club aurait pu être formé avec plus de rigueur - personne ne le nie. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'a pas son importance et ses bénéfices... Et Euro ou pas Euro, cette crise serait bien là - ce qui est à l'origine de cette débâcle, c'est la trop grande liberté de jeu qu'on a donnée aux capitalistes de tout crin... Un peu de bon sens, les gars... Au lieu de vous attaquer à l'Euro, attaquez-vous aux excès du libéralisme anglo-saxon - et prônez donc ce modèle européen bien plus prudent, bien plus social, bien moins "grande bouffe", bien plus humain que ce que nous servent ces ahuris d'américains et leur caniche anglais. Vive l'Europe, mais qu'on travaille à la perfectionner - elle en a bien besoin, et le monde avec !!!!

      22-10-2011 11:21 | Répondre

    • de Anonymous Je suis bien sûr d'accord avec ce journaliste lorsqu'il prévoit que le retour au mark serait une vraie catastrophe ... pour l'Allemagne. Et pour les autres pays que la politique néo-libérale du Saint-Empire romain germanique a enfoncés dans la misère ? Une fois de plus, nous voyons bien que les Allemands ne veulent pas d'une Allemagne européenne ; ce qu'ils veulent, c'est une Europe allemande.

      21-10-2011 19:23 | Répondre

    • de ,,,,, ON DOIT REVENIR A NOS MONNAIES NATIONALES A LA PLACE CE CETTE MONNAIE QUI NOUS A ETE IMPOSEE SANS NOUS DEMANDER NOTRE AVIS

      21-10-2011 12:09 | Répondre

    • de mio surtout pas...

      21-10-2011 13:19 | Répondre

    • de lemalin bravo, la seule solution est le retour aux monnaies nationales, sans pour cela renoncer au marché commun économique. La monnaie unique est valable pour un état fédéral comme les usa avec des "Etats " bidons coomme l'Arkansas ou le Texas, mais ne peut s'appliquer aux vieilles nations européennes. Et si l'Allemagne faisait un referendum ? mais ne révons pas, "ils" auraient trop peur du résultat !

      04-11-2011 18:55

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Des euros et des deutsche mark
    Image précédente

    Des euros et des deutsche mark

    EPA PHOTO DPA-WOLFGANG KUMM
    Image suivante
    • Des euros et des deutsche mark

      Des euros et des deutsche mark

    • de ulrixco Si seulement les illettrés savaient lire et comprendre les études et articles qui montrent combien l'Euro a facilité l'économie européenne et est nécessaire pour le bloc européen !! Oui, le club aurait pu être formé avec plus de rigueur - personne ne le nie. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'a pas son importance et ses bénéfices... Et Euro ou pas Euro, cette crise serait bien là - ce qui est à l'origine de cette débâcle, c'est la trop grande liberté de jeu qu'on a donnée aux capitalistes de tout crin... Un peu de bon sens, les gars... Au lieu de vous attaquer à l'Euro, attaquez-vous aux excès du libéralisme anglo-saxon - et prônez donc ce modèle européen bien plus prudent, bien plus social, bien moins "grande bouffe", bien plus humain que ce que nous servent ces ahuris d'américains et leur caniche anglais. Vive l'Europe, mais qu'on travaille à la perfectionner - elle en a bien besoin, et le monde avec !!!!

      22-10-2011 11:21 | Répondre

    • de Anonymous Je suis bien sûr d'accord avec ce journaliste lorsqu'il prévoit que le retour au mark serait une vraie catastrophe ... pour l'Allemagne. Et pour les autres pays que la politique néo-libérale du Saint-Empire romain germanique a enfoncés dans la misère ? Une fois de plus, nous voyons bien que les Allemands ne veulent pas d'une Allemagne européenne ; ce qu'ils veulent, c'est une Europe allemande.

      21-10-2011 19:23 | Répondre

    • de ,,,,, ON DOIT REVENIR A NOS MONNAIES NATIONALES A LA PLACE CE CETTE MONNAIE QUI NOUS A ETE IMPOSEE SANS NOUS DEMANDER NOTRE AVIS

      21-10-2011 12:09 | Répondre

    • de mio surtout pas...

      21-10-2011 13:19 | Répondre

    • de lemalin bravo, la seule solution est le retour aux monnaies nationales, sans pour cela renoncer au marché commun économique. La monnaie unique est valable pour un état fédéral comme les usa avec des "Etats " bidons coomme l'Arkansas ou le Texas, mais ne peut s'appliquer aux vieilles nations européennes. Et si l'Allemagne faisait un referendum ? mais ne révons pas, "ils" auraient trop peur du résultat !

      04-11-2011 18:55

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Tout ce que vous voulez savoir sur les stress tests

    24 octobre 2014, 17:21

    Plus que deux fois dormir et la Banque centrale européenne dévoilera les résultats des stress tests, les tests de résistance imposés à 130 banque de la zone euro. Ils seront mis en ligne dimanche à midi précises sur le site de la BCE. En sept thèmes,...

  • Domotique: dans 5 ans, votre maison sera plus intelligente que vous

    24 octobre 2014, 16:19

    Et sinon plus intelligente, du moins plus "consciente." La domotique sous l’angle électronique dont on parle depuis 30 ans nous vient pourtant des Etrusques. Les anciens Romains plaçaient leur foyer sous la protection des divinités domestiques nommées...

  • "Le danger n'est pas la menace terroriste, mais la surveillance de masse"

    24 octobre 2014, 01:05

    Leurs noms évoquent la liberté d'expression et la protection des valeurs démocratiques fondamentales contre la surveillance étatique. Pour d'autres cependant, l'action des lanceurs d'alertes - whistleblowers en anglais - est condamnable. C'est ainsi que,...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info
Les cours de la Bourse en temps réel

Vu sur le web

Dernière Minute