Aller directement au contenu principal

Soupçons de publicité illégale pour une campagne sur la pilule

ECONOMIE | samedi 22 septembre 2012 à 3h22

  • (Belga) Le placement vendredi d'un faux distributeur de pilules contraceptives rue Neuve à Bruxelles fait partie d'une campagne potentiellement illégale financée par la firme Teva, productrice d'une pilule à "œstrogène naturel", révèle samedi Le Soir.
    Avertie par le journal, l'Agence fédérale de sécurité du médicament examine la campagne pour savoir s'il faut sévir, car faire de la publicité, même indirecte, pour un médicament sous prescription est illégal. Un responsable de l'asbl "Prévention Santé" qui organise ce qui est présenté comme une campagne d'information proteste du bien-fondé de ses intentions. Philippe Simon, chef de clinique de gynécologie à l'hôpital Erasme (ULB) estime qu'il s'agit bien de publicité détournée. Xénia Maszowez, coordinatrice de la Fédération des centres de planning familial des Femmes prévoyantes socialistes, dénonce pour sa part un "marketing lamentable". (AURORE BELOT)
    Belga
    Voir
  • Soupçons de publicité illégale pour une campagne sur la pilule
    Image précédente

    Soupçons de publicité illégale pour une campagne sur la pilule

    Belga
    Image suivante
    • Soupçons de publicité illégale pour une campagne sur la pilule

      Soupçons de publicité illégale pour une campagne sur la pilule

Les suggestions du jour

  • Un assureur offre une dashcam pour les véhicules de ses clients

    23 octobre 2014, 15:42

    La dashcam est un appareil miniature que l’on embarque dans son véhicule pour filmer les moindres mouvements des autres. Certains y voient un nouveau gadget mais d’autres trouvent cet outil bien utile en cas d'accident. Elles sont de plus en plus...

  • Suisse: des dosettes de crème à l'effigie de Mussolini et d'Hitler

    22 octobre 2014, 17:50

    Des restaurants en Suisse alémanique ont servi depuis le début de la semaine des cafés avec des dosettes de crème à l'effigie de Mussolini et d'Hitler, a révélé mercredi le journal 20 Minutes.

  • Le secteur culturel dénonce des coupes drastiques dans son budget

    23 octobre 2014, 09:14

    Après les chemins de fer, la police ou la défense, c'est à présent les mondes de la culture et de la recherche qui découvrent à quel régime ils seront soumis. Les deux secteurs sont eux aussi touchés par des mesures d'économie. Le gouvernement Michel...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Economie

Les cours de la Bourse en temps réel

Vu sur le web

Dernière Minute