Aller directement au contenu principal

PSA Peugeot Citroën dévoile une perte historique après une année 2012 noire

ECONOMIE | lundi 11 février 2013 à 13h14

  • PSA Peugeot Citroën a annoncé mercredi avoir essuyé en 2012 une perte nette historique de 5 milliards d'euros, qui s'explique par sa dépendance aux marchés européens, mais le numéro un français de l'automobile a maintenu ses prévisions pour 2013 et les années suivantes.

    En 2011, le constructeur avait dégagé un bénéfice net de 588 millions.

    Le montant astronomique de la perte nette du groupe l'an dernier inclut des dépréciations d'actifs massives, à hauteur de 4,7 milliards d'euros, touchant sa branche automobile, qu'il avait déjà dévoilées la semaine dernière.

    Mais le constructeur a également essuyé une lourde perte opérationnelle courante de 576 millions, tandis que le chiffre d'affaires a reculé de 5,2% à 55,4 milliards.

    Comme attendu, la dette nette ressort à -3 milliards d'euros. "La dette nette s'est améliorée de 200 millions d'euros", a souligné le directeur financier Jean-Baptiste de Chatillon lors d'une conférence téléphonique.

    PSA a brûlé l'an dernier 3 milliards d'euros de liquidités, dont 2,5 milliards pour sa branche automobile, soit 200 millions par mois. Il compte toujours diviser par deux cette année son rythme de consommation de cash et vise un retour à l'équilibre de sa trésorerie opérationnelle à fin 2014.

    PSA compte sur son plan de restructuration en cours, mais aussi sur son alliance avec l'américain General Motors, pour rebondir. Il a réaffirmé en revanche que l'équipementier automobile Faurecia, dont il détient 57,4%, n'était "pas à vendre".

    Il a par ailleurs annoncé son intention de repositionner cette année ses deux marques, Peugeot et Citroën, l'une par rapport à l'autre. "Chaque marque aura une position clarifiée dès les prochains lancements de véhicules", a-t-il expliqué.


    Belga

    Voir
  • Le PDG de PSA Peugeot Citroën Philippe Varin
    Image précédente

    Le PDG de PSA Peugeot Citroën Philippe Varin

    AFP PHOTO / CHRISTOPHE SIMON
    Image suivante
    • Le PDG de PSA Peugeot Citroën Philippe Varin

      Le PDG de PSA Peugeot Citroën Philippe Varin

Les suggestions du jour

  • La capitulation du 28 mai 1940, à l'origine de la Question royale

    28 mai 2015, 10:22

    Il y a 75 ans, le 28 mai 1940, résonnait l'annonce de la capitulation de l'armée belge, après 18 jours d'une campagne difficile menée contre l'envahisseur allemand. Le 28 mai, le roi Léopold III acceptait une capitulation sans conditions, début de...

  • Paul Magnette: "La politique se meurt s'il n'y a pas de débat d'idées"

    28 mai 2015, 08:51

    Paul Magnette vient de signer un nouveau livre dont le titre évoque les aventures de James bond : "La gauche ne meurt jamais". Plutôt qu’un roman, un livre incantatoire qui veut redynamiser le débat. Peut-être aussi l’œuvre d’un futur président de...

  • Désamour entre syndicats et gouvernement wallon

    28 mai 2015, 06:00

    Grève ce jeudi dans l’administration wallonne à l’appel de la CSC et de la CGSP. Le personnel des pouvoirs locaux et de la fonction publique wallonne manifestera sa mauvaise humeur vis-à-vis du Gouvernement wallon cdH-PS.

Les cours de la Bourse en temps réel

Vu sur le web

Dernière Minute