Les PME wallonnes entrent dans l'univers du "big data"

Les PME wallonnes entrent dans l'univers du "big data"
Les PME wallonnes entrent dans l'univers du "big data" - © YONHAP - BELGAIMAGE

L'avenir des entreprises passe par le traitement des "big data", des quantités de données toujours plus importantes. Une Data Academy s'ouvrira prochainement en Wallonie. Elle doit permettre aux PME de prendre le train en marche

Car cela fait des années déjà que les grandes entreprises multinationales travaillent sur la "Business Intelligence". Elles collectent et analysent des masses de données pour affiner leur stratégie commerciale. Elles ont des logiciels adaptés et du personnel formé sur mesure.

Mais les PME sont bien souvent en retard dans la numérisation de leurs activités, le plus souvent par manque de moyens. C'est donc pour elles que cette Data Academy va s'ouvrir en Wallonie. Celle-ci va leur proposer des formations qualifiantes sur la gestion des données. C'est le centre de formation Technofutur TIC, à Gosselies, qui est à l'origine de la démarche.

Yvan Huque, le directeur de Technofutur, explique qu'il a retenu quatre métiers principaux dans les data. "D'abord le métier de chief data officer qui va permettre de définir la stratégie data pour une entreprise, quelle que soit sa taille et donc de définir la façon de valoriser ces données. Ensuite le profil de data scientist qui va permettre de découvrir des modèles d'analyse des données. Il y a aussi le métier de data analyst qui va exploiter les données qui permettent de générer de la valeur pour les différents département (logistique, RH, vente). Enfin, il y a le profil plus informatique de celui qui va construire les bases de données nécessaires à cette analyse."

Importance de la stratégie numérique

Mais les PME ont-elles vraiment besoin d'avoir d'un personnel à la formation aussi pointue ? Elle doivent en tout cas avoir une stratégie numérique. Ça les rend plus efficaces par rapport à leur clientèle et par rapport à leurs concurrents. Pour Stefan Faulkner, professeur de nouvelles technologies à l'Université de Namur et partenaire de la Data Academy, c'est devenu un facteur de productivité essentiel.

"De plus en plus les entreprises vont être confrontées à des données non structurées, explique-t-il. Des données qu'on va pouvoir aller chercher dans les réseaux sociaux, sur le web, dans des environnement économiques extérieures. Comment pouvons-nous faire pour traiter et analyser ces données ? C'est à cette question que s'attaque le big data."

Pour le professeur de l'UNamur, "ces données sont une source d'inspiration à différents niveaux. Soit au niveau de la prise de décision opérationnelle, soit stratégique. Ça peut même être une source d'innovation pour les entreprises wallonnes."

Combien ça coûte ?

Les formations au data ne coûteront pas trop cher aux PME. En effet, le centre formation TechnoFutur TIC qui les propose est une asbl qui s'appuie sur un partenariat public-privé, avec patrons et syndicats, FOREM et universités. L' heure de formation coûte 250 euros par jour par personne, mais avec des tarifs adaptables. Et la formation aux data est modulable, on peut la prendre à la carte. Elle peut même se faire en entreprise. Il n'y a donc plus d'excuses pour que les PME wallonnes ratent le train de la digitalisation.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir