Aller directement au contenu principal

La troïka ne croit plus la Grèce capable d'atteindre ses objectifs

ECONOMIE | Mis à jour le dimanche 16 septembre 2012 à 20h01

  • Les créanciers de la Grèce estiment que les objectifs fixés à Athènes, notamment en matière de réduction de son endettement, sont désormais hors de portée, affirme le quotidien allemand Handelsblatt dans son édition de lundi.

    "Jusqu'à maintenant, les créanciers partaient du principe que la Grèce aurait retrouvé un niveau soutenable d'endettement d'ici 2020. Ce but n'est plus atteignable", écrit le journal, citant des sources proches de la "troïka" (Union européenne, FMI et BCE).

    Les conditions fixées au deuxième plan d'aide à la Grèce (130 milliards d'euros de crédits, auxquels s'ajoutaient 70 milliards d'abandon de créances pas les créanciers privés) sont de ce fait caduques, ajoute le journal.

    Ce plan prévoyait que le taux d'endettement de la Grèce baisse à 120,5% du PIB au plus tard en 2020, ce qui était considéré comme un taux soutenable pour un pays européen, contre plus de 161% attendu fin 2012.

    Mais atteindre ce taux n'était possible que si Athènes affichait un excédent primaire (hors remboursement de la dette) de 4,5% du PIB dès 2014. Selon les sources du journal allemand, ce ne sera pas le cas avant 2016.

    La Grèce négocie actuellement avec la zone euro un délai pour mettre en œuvre ses réformes et atteindre ses objectifs. Plusieurs ministres des Finances de la zone euro, réunis en fin de semaine à Chypre, ont donné des raisons d'espérer à Athènes. Les pays les plus réticents, comme l'Allemagne, craignent surtout qu'accorder un délai à Athènes signifie délier une nouvelle fois les cordons de la bourse.

    AFP

    Voir

    Derniers commentaires

    • de erv Forcément quand on fixe des objectifs impossibles à atteindre !

      17-09-2012 14:27 | Répondre

    • de Frederic Detienne Je ne suis pas de droite du tout mais il faut bien avouer que s'endeter a ce point est ridicule. Ca vaut pour la Belgique aussi. Il faut que l'europe (avec l'aide de techniciens et pas de politiciens) placent une barriere d'endetement infranchissable. Le citoyens qui preferent laisser les etats s'endeter lassient la dete a leurs enfants. C'est ce qu'a fait la generation precedente avec nous. Ne faisons pas ca a nos enfants.

      17-09-2012 11:02 | Répondre

    • de Mouais Parce-que vous êtes au courant du montant exacte de la dette belge? Vous savez exactement comment fonctionne le système de taux et le système de tous les divers remboursements? Les frais totaux de l'état? Parce-que s'occuper de gérer tous cela demande un petit peu plus de temps et de connaissances que de gérer ses avoirs sur pc banking. c'est pour ça qu'on engage des gens formés qui travaillent la dessus à pleins temps et voir même plus. Nous sommes censés faire confiance à ces gens que nous avons élus nous même. Enfin si on vous apprend demain que la Belgique est en faillite complète due à une mauvaise gestion en serez-vous responsable? cela vous plairait que l'on vous dise, "Bah c'est d'ta faute hein? T'avais cas gérer les finances de ton pays fieu!!" Faut surtout revenir sur terre et préparer une croissance sur le long terme et se contenter s'une courbe un peu moins raide en matière de profit... pour nos enfants.

      17-09-2012 18:14 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Le ministre grec des Finances Yannis Stournaras (d) et le gouverneur de la Banque de Grèce, George Provopoulos, le 15 septembre 2012 à Chypre
    Image précédente

    Le ministre grec des Finances Yannis Stournaras (d) et le gouverneur de la Banque de Grèce, George Provopoulos, le 15 septembre 2012 à Chypre

    Yiannis Kourtoglou
    Image suivante
    • Le ministre grec des Finances Yannis Stournaras (d) et le gouverneur de la Banque de Grèce, George Provopoulos, le 15 septembre 2012 à Chypre

      Le ministre grec des Finances Yannis Stournaras (d) et le gouverneur de la Banque de Grèce, George Provopoulos, le 15 septembre 2012 à Chypre

    • de erv Forcément quand on fixe des objectifs impossibles à atteindre !

      17-09-2012 14:27 | Répondre

    • de Frederic Detienne Je ne suis pas de droite du tout mais il faut bien avouer que s'endeter a ce point est ridicule. Ca vaut pour la Belgique aussi. Il faut que l'europe (avec l'aide de techniciens et pas de politiciens) placent une barriere d'endetement infranchissable. Le citoyens qui preferent laisser les etats s'endeter lassient la dete a leurs enfants. C'est ce qu'a fait la generation precedente avec nous. Ne faisons pas ca a nos enfants.

      17-09-2012 11:02 | Répondre

    • de Mouais Parce-que vous êtes au courant du montant exacte de la dette belge? Vous savez exactement comment fonctionne le système de taux et le système de tous les divers remboursements? Les frais totaux de l'état? Parce-que s'occuper de gérer tous cela demande un petit peu plus de temps et de connaissances que de gérer ses avoirs sur pc banking. c'est pour ça qu'on engage des gens formés qui travaillent la dessus à pleins temps et voir même plus. Nous sommes censés faire confiance à ces gens que nous avons élus nous même. Enfin si on vous apprend demain que la Belgique est en faillite complète due à une mauvaise gestion en serez-vous responsable? cela vous plairait que l'on vous dise, "Bah c'est d'ta faute hein? T'avais cas gérer les finances de ton pays fieu!!" Faut surtout revenir sur terre et préparer une croissance sur le long terme et se contenter s'une courbe un peu moins raide en matière de profit... pour nos enfants.

      17-09-2012 18:14 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Tueries du Brabant: perquisition et interpellation de Michel Libert (WNP)

    22 octobre 2014, 15:38

    Michel Libert, un des dirigeants du WNP, une organisation clandestine d’extrême-droite active dans les années 80 est aujourd’hui dans le collimateur des enquêteurs. Il a été emmené de Bruxelles à la cellule d’enquête de Jumet où il est...

  • Une "intifada silencieuse" s'est emparée de Jérusalem

    22 octobre 2014, 16:15

    La tension est montée ces dernières semaines dans la ville sainte, entre habitants juifs et palestiniens. Des colons juifs cherchent à s'installer dans les quartiers arabes, à Jérusalem-Est, ce qui provoque des tensions et, parfois, des affrontements....

  • Dirigeable, t-shirt connecté, exosquelette, drone, la France y croit

    22 octobre 2014, 15:32

    Du moins la "Nouvelle France Industrielle" a décidé d’y croire. Ce nom est celui choisi par le gouvernement de l’Hexagone pour un ensemble de 34 plans de réindustrialisation mis en place sous la direction d’Arnaud Montebourg, ex-ministre du...

L'actualité en images

Fusillade au parlement canadien

mercredi 22 octobre 2014

La campagne choc anti MR/N-VA du PS

mercredi 22 octobre 2014

Mode : le retour du talon plat

mercredi 22 octobre 2014

Suivre un atelier d'art thérapie

mercredi 22 octobre 2014

Le parcours officiel du TDF 2015

mercredi 22 octobre 2014

Fusillade au parlement canadien

mercredi 22 octobre 2014

Toutes les vidéos de l'info
Les cours de la Bourse en temps réel

Vu sur le web

Dernière Minute