Aller directement au contenu principal

La garantie bancaire de 100 000 euros est impossible à honorer

ECONOMIE | Mis à jour le mardi 19 mars 2013 à 9h10

  • Invité de Matin Première pour analyser la situation à Chypre, l'économiste Etienne de Callataÿ estime que Chypre et l'Europe n'avaient pas vraiment d'autres choix. Le problème, selon lui, est que dans le système financier actuel, on soutient les mauvaises banques au détriment des autres. Il estime que c'est au client de se soucier de la qualité de sa banque. Et d'ajouter : "Cette garantie que nous donnons aujourd'hui de 100 000 euros, nos Etats sont bien incapables de l'honorer, c'est une garantie qui est purement virtuelle".

    Pour Etienne de Callataÿ, il est "excessif" de parler d'un hold-up sur l’épargne des Chypriotes ou d'une confiscation étatique des dépôts. "Quand un Etat est confronté à de très grandes difficultés, il doit prendre des mesures et parfois des mesures extrêmement déplaisantes", dit-il.  

    "Dans une situation aussi dramatique que celle de Chypre aujourd’hui  on a laissé s'installer un système financier particulièrement peu sympathique pour ne pas dire sentant franchement mauvais. On aurait pu penser à faire quoi ? Simplement à ne pas résoudre les problèmes et dire que les bébés qui vont naître vont hériter d'une dette encore plus importante ? Ce n'est pas souhaité. On aurait pu penser à demander plus d'impôts. Ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise idée mais on sait que le système de prélèvement d'impôts à Chypre est loin d'être idéal et donc on a pensé à cette taxe sur la patrimoine. Le problème que j'ai avec elle c'est qu'elle porte sur certaines formes de patrimoine et deuxièmement, qu'elle est peu différenciée, du moins dans la première version que l'on a entendue", analyse-t-il.

    100 000 euros de garantie, c'est trop ?  

    Le fait que l'on parle, à présent, d'une immunité jusqu'à 100 000 euros, est "plus acceptable", selon lui, même s'il trouve cela "généreux". Avant, cette garantie était limitée à 20 000 euros, dit-il, "cela responsabilisait l'épargnant" qui devait se renseigner sur l'établissement bancaire avant de lui confier plus de 20 000 euros.

    De toute façon, "vous savez bien que cette garantie que nous donnons aujourd'hui de 100 000 euros, nos Etats sont bien incapables de l'honorer, c'est une garantie qui est purement virtuelle. Si tous les clients d'une grande institution financière de ce pays se présentent parce qu'il y a des problèmes avec leur institution, nous serons bien entendu incapables d'honorer tous ces engagements"
     
    Une situation qui était prévisible
     
    L'économiste ne comprend pas non plus comment on a laissé faire. Selon lui, "on savait que Chypre était un système financier instable et on l'a tout de même admis dans l'Union, comme la Grèce dont on savait qu'elle trichait"
     
    Mais le pire, dit-il, c'est le manque de clarté actuel autour de cette annonce. "On a un texte floue qui descend de la marge et cela, c'est très mauvais (...) c'est pire qu'un peu de flottement". Il y a un risque de "bank run" (les gens risquent de vider leurs comptes en banque, ndlr) jeudi si cela ne se précise pas, dit-il. 
     
    Les mauvaises banques devraient disparaître
     
    "Dans le système économique, lorsqu'il y a une entreprise qui fait un meilleur produit que l'autre, et bien l'autre doit disparaître et c'est au service du consommateur, du travailleur, de l'actionnaire. On voit comment les bénéfices de l'opération se répartissent dans le système financier actuel, ce n'est pas comme ça que cela se passe. Aujourd'hui les mauvais sont tenus à bout de bras et on peut penser qu'ils bénéficient même d'un avantage et je ne voudrais pas être vilain à ce point-là mais les institutions financières qui aujourd'hui rémunèrent plus généreusement que les autres les livrets d'épargne en Belgique ne sont peut-être pas nécessairement les plus solides ni les meilleures", explique Etienne de Callataÿ. 
     
    Quant à savoir s'il considère la garantie bancaire de 100 000 euros comme un bonus pour les mauvais élèves, il répond : "C'est à la fois une incitation pour le client de ne pas se soucier de la qualité de sa banque et donc effectivement un bonus pour les moins bons".  
     
    Budget et TVA sociale
     
    L'économiste s'est également prononcé sur les mesures budgétaires à prendre en Belgique. Pour lui, "il faut d'abord penser en terme de mesures dites structurelles, ce qui va à moyen-long terme donner du  boulot à nos enfants et stimuler la croissance dans notre pays, une croissance durable. Il faut ensuite penser en termes de réductions des dépenses. Mais je pense qu'à un horizon aussi bref, l'impôt devra être mobilisé et du côté de l'impôt, là où il y a une grande masse et où c'est le moins mauvais en terme d'activités, c'est la TVA". Et de préciser que cela ne servira à rien d'augmenter la TVA si on maintient l'indexation des salaires telle quelle. 
     
    Faut-il ralentir la rigueur ? 
     
    Enfin, s'il se prononce en faveur d'un ralentissement de la rigueur, il faut le faire au niveau européen, dit-il.
     
    Etienne de Callataÿ parle de discours "démagogique" en Belgique. "La petite Belgique seule ne peut pas se permettre, elle, de faire de la relance. Donc si on veut faire quelque chose, c'est plutôt plaider la cause d'une harmonisation européenne en matière de stratégie économique", conclut-il.  
     
     
    C. Biourge
     
     
     

     

     

    Voir

    Derniers commentaires

    • de rononno Je demande à l'expert économiste de nous donner, à nous le bon peuple, la liste des bonnes banques ! A propos FORTIS c'était une bonne ? Donne-nous ta liste puisque tu l'as connais. Dans une économie libérale on a droit à la transparence et à l'information. Et les experts sont là pour ça, non ? Je me trompe ? Chiche !

      20-03-2013 11:53 | Répondre

    • de rononno C'est un expert ! On a compris... Maintenant il fait en sorte que la faute retombe sur les épargnants. Bientôt on sera les coupables du dérèglement du monde de la finance. Les experts sont là pour cautionner, PAS pour nous éclairer et nous aider. Des faux culs au service des puissants.

      20-03-2013 10:55 | Répondre

    • de gibs Avoir intégré la Grèce "qui trichait", Chypre "au système finanier instable", la Roumanie "qui s'éngageait à faire des progrès en matière de lutte contre la corruption", démontre, si besoin en était encore, à quel point l'Europe est une construction purement mafieuse.

      20-03-2013 10:26 | Répondre

    • de belgique Monsieur de Callataÿ, à une bonne analyse de la situation. Il faudrait supprimer la garantie de 100000 euro, donné au Banque, pour que les plus saines restent et les autres disparaissent. L’Europe s’élargie, sans savoir gérer les pays qui y sont déjà alors stop à l’élargissement ! Et que l’Europe gère les pays qui y sont déjà. Comment l’Europe a pu accepter un pays comme la Grèce, qui a menti sur sa vraie économie, les cadastres ne sont toujours pas faits en Grèce, la corruption se poursuit dans le gouvernement grec, et la Grèce vend tout à la chine(le port du pyré, ...). Quand à chypre l’Europe savait que c’était le paradis du blanchissement d’argent, elle n’a rien fait. On peut se poser la question à quoi sert cette Europe si elle ne fonctionne pas ?

      19-03-2013 18:16 | Répondre

    • de lepicart Si je comprend bien, la garantie que les membres du C.D& V ainsi que le gouvernement actuel ont donnés pour les " Arco parts " c'est du vent. Encore un mensonge de nos politiciens ou un coup de pub pour démoraliser d'avantage le petit peuple payeur des magouilles politiciennes . Qui devient infréquentable!!!!

      19-03-2013 13:56 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Vidéo précédente

    Etienne de Callatay (éco) dans Matin Première - B. Henne

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      Etienne de Callatay (éco) dans Matin Première - B. Henne

  • La garantie bancaire de 100 000 euros est impossible à garantir
    Image précédente

    La garantie bancaire de 100 000 euros est impossible à garantir

    RTBF
    Image suivante
    • La garantie bancaire de 100 000 euros est impossible à garantir

      La garantie bancaire de 100 000 euros est impossible à garantir

    • La garantie bancaire de 100 000 euros est impossible à garantir

      La garantie bancaire de 100 000 euros est impossible à garantir

    • de rononno Je demande à l'expert économiste de nous donner, à nous le bon peuple, la liste des bonnes banques ! A propos FORTIS c'était une bonne ? Donne-nous ta liste puisque tu l'as connais. Dans une économie libérale on a droit à la transparence et à l'information. Et les experts sont là pour ça, non ? Je me trompe ? Chiche !

      20-03-2013 11:53 | Répondre

    • de rononno C'est un expert ! On a compris... Maintenant il fait en sorte que la faute retombe sur les épargnants. Bientôt on sera les coupables du dérèglement du monde de la finance. Les experts sont là pour cautionner, PAS pour nous éclairer et nous aider. Des faux culs au service des puissants.

      20-03-2013 10:55 | Répondre

    • de gibs Avoir intégré la Grèce "qui trichait", Chypre "au système finanier instable", la Roumanie "qui s'éngageait à faire des progrès en matière de lutte contre la corruption", démontre, si besoin en était encore, à quel point l'Europe est une construction purement mafieuse.

      20-03-2013 10:26 | Répondre

    • de belgique Monsieur de Callataÿ, à une bonne analyse de la situation. Il faudrait supprimer la garantie de 100000 euro, donné au Banque, pour que les plus saines restent et les autres disparaissent. L’Europe s’élargie, sans savoir gérer les pays qui y sont déjà alors stop à l’élargissement ! Et que l’Europe gère les pays qui y sont déjà. Comment l’Europe a pu accepter un pays comme la Grèce, qui a menti sur sa vraie économie, les cadastres ne sont toujours pas faits en Grèce, la corruption se poursuit dans le gouvernement grec, et la Grèce vend tout à la chine(le port du pyré, ...). Quand à chypre l’Europe savait que c’était le paradis du blanchissement d’argent, elle n’a rien fait. On peut se poser la question à quoi sert cette Europe si elle ne fonctionne pas ?

      19-03-2013 18:16 | Répondre

    • de lepicart Si je comprend bien, la garantie que les membres du C.D& V ainsi que le gouvernement actuel ont donnés pour les " Arco parts " c'est du vent. Encore un mensonge de nos politiciens ou un coup de pub pour démoraliser d'avantage le petit peuple payeur des magouilles politiciennes . Qui devient infréquentable!!!!

      19-03-2013 13:56 | Répondre

    • de Ixel Très bonne idée d'en parler pile maintenant, sachant que l'actualité n'est déjà pas favorable pour la confiance (cf Chypre). Je suppose que ce cher monsieur espère ainsi faire parler de lui et se donner un bon coup de pub? S'il cherche à effrayer encore plus de monde, je suggère de répéter qu'il serait impossible d'honorer cet engagement de 100 000€ sur tous les médias. Ainsi, il aura peut-être plus de chance d'engendrer un chaos de nouveau avec les citoyens qui retireront leur argent EN MASSE des banques. Bravo! J'applaudis à 2 mains! (et les pieds aussi!) Honnêtement, on se doutait qu'il serait difficile d'honorer cela, mais inutile de le crier haut et fort pour effrayer encore plus de monde. Accessoirement, si l'on a quelques économies et que l'on veut garder que 20k€ par banque, on a vite fait le tour. On fait quoi du reste ensuite? Sous le matelas comme au bon vieux temps? Classe... Vive le 21ème siècle!

      19-03-2013 11:42 | Répondre

    • de Indignado Comment ose-t-il? La TVA est l'impôt le plus injuste, tout le monde le sait, puisqu'il frappe toutes les couches de la population de la même manière. Réorganiser la fiscalité du travail de manière bien plus progressive qu'actuellement, et taxer les revenus du capital au minimum comme ceux du travail relèverait tout de même plus du bon sens ! Pour ce qui est de l'indexation des salaires, elle maintient la consommation, et donc l'activité. C'est tout de même pas difficile à comprendre !!? Au fait, "économiste", ça veut dire quoi ??

      19-03-2013 10:57 | Répondre

    • de Referendamus Economiste, ça veut dire quoi ? C'est une bonne question. Les économistes ont parfois tendance à présenter l'économie comme une science, au même titre que la géométrie. C'est complètement faux : l'économie n'est pas une science naturelle, car la Nature ignore ce qui se rapporte à l'économie. L'économie ne repose que sur des conventions humaines ; bien entendu, ces conventions entrainent des conséquences sur le comportement des gens, et pour autant que ce comportement soit rationnel, ce qui reste à prouver, l'économiste est sans doute celui qui connait le mieux à la fois ces conventions et leurs conséquences. Personne ne peut modifier la géométrie et son théorème de Pythagore, mais l'économie et ses conventions peuvent changées à tout moment. Ainsi, personne n'est à l'abri d'une dévaluation, d'une opération Gutt ou d'un hold-up bancaire par l'Europe. Seule constante, quoique elle-même conventionnelle : le kilog d'or étalon du pavillon de Breteuil ...

      19-03-2013 11:24 | Répondre

    • de Referendamus La garantie bidon ... Encore une tromperie de plus qui éclate au grand jour. Jamais plus d'épargne dans les banques européennes, les gens ... et jamais plus en euros.

      19-03-2013 10:53 | Répondre

    • de JC http://www.youtube.com/watch?v=PuoYwXIfn5c Un commentaire sur la "déplaisante mesure" prise en Chypre Monsieur De Calletay?

      19-03-2013 14:50 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Jean-Charles Luperto inculpé: "Il est serein" dit son avocat

    18 décembre 2014, 12:57

    A 41 ans, Jean-charles Luperto est, depuis mercredi, inculpé pour cinq faits d'outrage public aux mœurs en présence de mineurs de moins de 16 ans. Il continue de nier les faits. A l’annonce de son inculpation, Jean-Charles Luperto était serein, selon...

  • Ford Genk : 50 ans de production automobile en images

    18 décembre 2014, 09:17

    C’est un fleuron de l'industrie de notre pays qui a fermé ses portes ce jeudi. Deux ultimes voitures sont sorties de l'usine Ford de Genk. Fin de partie. Revivez en images les 50 ans de production automobile dans le Limbourg.

  • Y a-t-il un espace pour la concertation sociale? Trois questions à Jean Faniel

    17 décembre 2014, 17:00

    Le directeur général du Centre de recherche et d’information socio-politiques (CRISP), répond à trois questions concernant les débats sur la concertation sociale à l’heure actuelle: où en sommes-nous aujourd’hui ? La concertation sociale est-elle...

En direct

Economie

Les cours de la Bourse en temps réel

Vu sur le web

Dernière Minute