L'Etat met en garde contre les arnaques dans certains magasins de meubles

Image d'illustration
Image d'illustration - EPA/WU HONG
Belga News

Le Service public fédéral (SPF) Economie, l'Union des Classes moyennes (UCM) et l'Association professionnelle des négociants du meuble (Navem) ont mis mercredi les consommateurs en garde, dans un communiqué, contre une arnaque, dite "vente marseillaise", dans le secteur de la vente au détail du meubles.

Selon le principe de la "vente marseillaise", un call center appelle des consommateurs et les invite à venir en couple chercher un cadeau dans un commerce de meubles.

Sur place, tout est mis en oeuvre pour arracher un bon de commande aux clients venus chercher leur dû : présentation du show room, prix de vente affichés gonflés, visite surprise d'un directeur des ventes français qui propose des ristournes exceptionnelles, coupe de champagne, etc.

Une fois la vente conclue, le consommateur se rend compte que le prix payé n'est pas du tout promotionnel, précise le communiqué.

Le SPF Economie, l'UCM et la Navem conseillent au consommateur d'éviter les achats impulsifs, de comparer les différentes offres, de se méfier des annonces de réductions mirobolantes et de ne faire confiance qu'aux commerçants inscrits à la Banque Carrefour des Entreprises.


Belga

Publicité

L'actualité en images




+ de vidéos