Japon: le président de la banque centrale américaine défend son action

Ben Bernanke, président de la Fed
Ben Bernanke, président de la Fed - © Jewel Samad (AFP)
Belga News

Le président de la banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, a défendu dimanche à Tokyo la politique de son institution contre les attaques de ceux qui l'accusent de susciter des flux de capitaux déstabilisateurs vers les pays émergents.

"La Réserve fédérale augmente son concours financier à l'économie pour atteindre les objectifs de sa double mission: assurer le plein emploi et la stabilité des prix", a déclaré Ben Bernanke lors d'un colloque organisé par la Banque du Japon et le Fonds monétaire international (FMI).

"Cette politique contribue non seulement à renforcer la reprise économique américaine, mais comme cela stimule l'économie et la dépense aux Etats-Unis, cela a pour effet également de soutenir l'économie mondiale", a-t-il déclaré, selon le texte de son allocution distribué à la presse.

La Fed pratique depuis bientôt quatre ans une politique ultra-accommodante passant par le maintien de son taux directeur à quasi-zéro et le maintien du système financier sous perfusion.

Depuis la fin 2008, elle a injecté plus de 2.340 milliards de dollars dans le circuit financier pour maintenir les taux d'intérêt à long terme le plus bas possible et tenter de hâter la reprise.

Mi-septembre, elle a décidé d'injecter 40 milliards de dollars supplémentaires par mois dans l'économie et de prolonger son action tant que "la perspective du marché du travail ne s'(améliorerait) pas nettement".

Ces différentes actions ont toutefois tendance à faire baisser le dollar sur le marché des changes et sont régulièrement accusées par certains pays émergents comme le Brésil d'être responsables de flux de capitaux massifs, exerçant des pressions à la hausse sur leur monnaie nationale.

Belga


L'actualité en images




+ de vidéos