Aller directement au contenu principal

HP Belgique pourrait supprimer 265 emplois

ECONOMIE | Mis à jour le mercredi 17 octobre 2012 à 11h09

  • HP Belgique a annoncé, mercredi au cours d'un conseil d'entreprise, son intention de mener une restructuration qui "mènerait à une possible suppression de 265 emplois", a-t-elle indiqué.

    Cette mesure s'inscrit dans un processus de restructuration du groupe au niveau mondial, annoncé en mai dernier. "En raison des variations conjoncturelles, le marché décroît et en tant que chef de file, HP se doit d'adapter sa structure de coûts et sa gestion des ressources humaines au contexte changeant", explique le groupe d'informatique dans un communiqué.

    Au sein de HP Belgique, la mise en oeuvre du plan de restructuration proposé pourrait ainsi mener à la suppression de 265 emplois, "répartis dans toute l'organisation".

    "L'amélioration de la structure organisationnelle et des coûts dans le monde entier et en Belgique a pour but de garantir la compétitivité de HP et d'assurer l'adaptation nécessaire des activités belges aux changements des conditions du marché", ajoute l'entreprise.

    Le groupe avait annoncé en mai la suppression de 27 000 emplois dans le monde, soit 8% des effectifs, un chiffre par la suite relevé à 29 000.

    HP emploie plus de 2.600 personnes en Belgique, dont 2000 personnes à Diegem et 600 à Malines.

    "HP engrange des bénéfices", souligne le front commun syndical

    L'annonce par la direction du groupe informatique Hewlett-Packard (HP) de son intention de supprimer 265 emplois en Belgique suscite des interrogations dans les rangs syndicaux, où l'on souligne les bénéfices engrangés par le groupe américain.

    "HP est une multinationale engrangeant des bénéfices qui promet un return élevé aux actionnaires", souligne le front commun syndical CGSLB, SETCa et LBC-NVK dans un communiqué.

    Au troisième trimestre 2012, Hewlett-Packard a essuyé une perte de quelque 8,9 milliards de dollars, contre un bénéfice d'1,9 milliard de dollars au troisième trimestre 2011, avait annoncé le groupe californien en août.

    Selon les syndicats, la suppression de 265 emplois correspond à plus de 13% de l'effectif total du groupe en Belgique, ce qui implique la mise en oeuvre de la procédure de licenciement collectif.

    Le front commun syndical précise encore qu'il soulignera auprès de la direction de HP "que l'entreprise porte une responsabilité sociale" et qu'il entrera en concertation sociale "afin de réduire ces licenciements au maximum".

     

    Belga

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • HP Belgique pourrait supprimer 265 emplois
    Image précédente

    HP Belgique pourrait supprimer 265 emplois

    Tous droits réservés
    Image suivante
    • HP Belgique pourrait supprimer 265 emplois

      HP Belgique pourrait supprimer 265 emplois

Les suggestions du jour

  • Chez nous, 5 jeunes radicalisés sont actuellement placés en IPPJ

    02 mars 2015, 13:46

    En Belgique, comme au Danemark, des jeunes, soupçonnés de vouloir partir combattre en Syrie sont placés en IPPJ (Institutions publiques de protection de la jeunesse) de manière préventive. Ils sont actuellement cinq (3 garçons et 2 jeunes filles) en...

  • Le Conseil UE donne son aval à la procédure d'autorisation des OGM

    02 mars 2015, 17:30

    Le Conseil européen a donné son aval ce lundi à la nouvelle procédure d'autorisation des organismes génétiquement modifiés (OGM) sur le territoire de l'Union européenne. Une procédure qui permet désormais aux pays européens qui le souhaitent...

  • Russie: "Ce régime rend possible ce genre d'assassinat"

    02 mars 2015, 10:12

    Qui était Boris Nemtsov? Qui pourrait être derrière son exécution? Coup de massue ou coup de fouet pour l’opposition russe? Aude Merlin, chercheuse et enseignante à l'ULB, spécialiste de la Russie, nous donne quelques clés pour comprendre.

Les cours de la Bourse en temps réel

Vu sur le web

Dernière Minute