Aller directement au contenu principal

Consommation de Champagne: le Japon dépasse la Belgique

ECONOMIE | Mis à jour le jeudi 3 octobre 2013 à 17h05

  • Environ 8,3 millions de bouteilles de vins de Champagne ont été exportées vers la Belgique en 2012, selon les chiffres présentés jeudi lors d'une conférence de presse par le Bureau du Champagne du Benelux. Si les expéditions vers la Belgique apparaissent en baisse par rapport aux années 2011 (9,6 millions de bouteilles) et 2010 (8,8 millions), le pays reste un consommateur historique et connaisseur des vins effervescents en provenance de Champagne, selon Grégoire Van den Ostende, directeur du Bureau du Champagne Benelux.

    "Les chiffres d'exportation officielle sont en légère baisse, mais nous savons par ailleurs que de plus en plus de Belges se rendent sur place pour acheter des bouteilles chez le producteur, et ces achats-là ne sont pas comptabilisés dans les expéditions", précise Grégoire Van den Ostende. Ces achats sur place seraient au nombre de 2 à 5 millions de bouteilles, plus probablement aux alentours de 3-4 millions, selon les propos de Grégoire Van den Ostende.

    La Belgique perd une place dans le classement

    Les vins de Champagne, dont les cépages proviennent des départements de la Marne, l'Aube, la Haute-Marne, l'Aisne et la Seine-et-Marne, sont exportés dans plus de 190 pays. Si la Belgique figurait ces dernières années à la 4e place parmi les plus importants marchés extérieurs importateurs de "bulles", elle recule en 2012 d'une place, dépassée par le Japon qui s'installe derrière le trio de tête habituel.

    Les trois premières places restent inchangées, avec le Royaume-Uni (32,4 millions de bouteilles), les Etats-Unis (17,7 millions) et l'Allemagne (12,6 millions). La Belgique et ses 8,3 millions de bouteilles importées représente malgré tout à elle seule 6% du total des exportations.

    Les pays lointains occupent une part grandissante dans le marché

    Dans l'ensemble, l'Europe semble connaître un certain tassement, que Grégoire Van den Ostende lie à la crise et au moral morose des consommateurs. Parallèlement, les pays lointains occupent une part grandissante dans le marché à l'exportation du champagne. Au total, 56% de la production reste en France, et sur les 44% s'envolant vers d'autres contrées, les parts des continents américain et asiatique grignotent petit à petit celle de l'Europe.

    Parmi les vins bénéficiant de l'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) Champagne, le rosé et les cuvées de prestige continuent leur montée en puissance progressive entamée il y a plusieurs années. Ces champagnes d'un "nouveau" genre sont surtout portés par les marchés hors Europe. Car les Européens, et les Belges en particulier, sont plus conservateurs dans leur goût. "Il s'agit d'ailleurs d'un véritable défi", explique Grégoire Van den Ostende. "L'enjeu belge, c'est d'inciter le consommateur à diversifier sa consommation de champagne, à découvrir les variétés moins traditionnelles."

    Si les Belges semblent réputés fins connaisseurs et amateurs de vin effervescent champenois, "le consommant même parfois de manière informelle tellement il est entré dans les mœurs", cette boisson n'a pas la même histoire au-delà de l'Atlantique, où elle est restée un produit de luxe.

    Maintenir son image luxueuse

    La stratégie du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC, auquel est lié le Bureau du Champagne Benelux) est de maintenir tant que faire se peut sa connotation luxueuse et son association avec le "mode de vie à la Française". Les Etats-Unis et l'Argentine, au même titre que le Vietnam et la Russie, n'ont pas (encore) protégé l'indication géographique Champagne.

    Prochain défi: décrocher une reconnaissance comme patrimoine mondial de l'Unesco

    La reconnaissance et la protection de cette appellation ont par contre récemment été mises en place en Chine et au Brésil, ce que le CIVC présente comme une avancée majeure. Prochain défi pour le terroir champenois: tenter de décrocher une reconnaissance comme patrimoine mondial de l'Unesco, catégorie "Paysages culturels". Le dossier de candidature a été envoyé aux autorités françaises, qui devront éventuellement le valider et le transférer à l'Unesco. Ce n'est pas le produit en tant que tel, mais bien le paysage particulier et la culture de la zone AOC Champagne que le CIVC voudrait voir honorés. "La plupart des sites reconnus par l'Unesco connaissent par la suite une hausse du tourisme de 30%", indique un représentant du CIVC.


    Belga

  • La stratégie du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne est de maintenir sa connotation luxueuse.
    « previous

    La stratégie du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne est de maintenir sa connotation luxueuse.

    ERIC LALMAND - BELGA
    next
    • La stratégie du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne est de maintenir sa connotation luxueuse.

      La stratégie du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne est de maintenir sa connotation luxueuse.

Les suggestions du jour

  • Auvelais: la difficile résistance des commerçants du centre-ville

    18 avril 2014, 23:30

    Auvelais est une section de la commune de Sambreville, qui est elle-même le fruit du regroupement de plusieurs entités lors de la fusion des communes. Avec Tamines, Auvelais en est la ville la plus importante. Mais, même si Tamines connait aussi une...

  • Mise en garde: pas d'œufs en chocolat pour les chiens!

    20 avril 2014, 11:42

    A Pâques, période par excellence de dégustation de chocolat, soyez doublement attentif à ne pas laisser traîner du chocolat à portée de votre chien. La consommation de chocolat peut lui être fatale.

  • Mariemont : le retour de la momie d'Hor

    18 avril 2014, 17:25

    Une pièce exceptionnelle est arrivée jeudi au Musée Royal de Mariemont : la momie d'Hor, un prêtre d’Amon qui vivait en Égypte 700 ans avant notre ère. Le cercueil en bois peint, parfaitement conservé et restauré, est exposé à côté du corps...

Economie

Les cours de la Bourse en temps réel

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles
Dossier Made In Belgium

Dernière Minute