Brussels Airport cherche un troisième manutentionnaire pour le fret

Brussels Airport cherche un troisième manutentionnaire pour le fret
Brussels Airport cherche un troisième manutentionnaire pour le fret - © Tous droits réservés

Brussels Airport lancera très prochainement un appel d'offres pour des services de manutention sur l'aéroport. Une troisième société sera en charge de la manutention aéroportuaire pour les compagnies cargo, a indiqué lundi Arnaud Feist, le CEO de Brussels Airport, lors d'un entretien accordé à l'agence Belga. Deux sociétés continueront à effectuer la manutention pour le transport passagers. Les nouveaux contrats entreront en vigueur fin 2018 pour expirer fin 2025.

Brussels Airport va délivrer de nouvelles licences dans cinq catégories. Quatre d'entre elles sont actuellement dans les mains de deux opérateurs (Swissport et Aviapartner): la manutention des vols passagers, la manutention des avions-cargos, la gestion des bagages et le transport de fret et de courrier. La cinquième catégorie concerne le catering, qui est actuellement opéré par Newrest/Servair et LSG SkyChefs.

Les contrats actuels arrivent à échéance, c'est pourquoi un nouvel appel est lancé, a expliqué le CEO de l'aéroport. Les nouveaux contrats auront une durée de sept ans.

L'arrivée d'un troisième manutentionnaire cargo s'explique par les 140.000 tonnes de fret transportées l'année passée via Brussels Airport. Le cap nécessaire pour octroyer une troisième licence pour les vols passagers (24 millions de voyageurs) n'a pas été franchi.

La licence pour les avions-cargos concerne uniquement les appareils ne transportant que du fret et aucun passager. Les "belly cargo", soit les vols passagers transportant du fret en soute, ainsi que les avions de la compagnie DHL, dépendent d'une autre réglementation.

Le précédent octroi de licence à Brussels Airport, intervenu en 2011, avait fait l'objet de démarches judiciaires. Flightcare et Swissport avaient remporté les marchés, mais la justice avait suspendu ces octrois et prolongé l'ancien contrat, détenu par Flightcare et Aviapartner. Finalement, l'affaire avait été réglée en 2012 par la reprise de Flightcare par Swissport.

La décision relative à l'octroi de licences est attendue pour la première moitié de l'année 2018. Elles entreront en vigueur le 28 octobre 2018.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir