Aller directement au contenu principal

Bourse de Paris: après l'enthousiasme, le marché s'oriente vers la prudence

ECONOMIE | vendredi 21 septembre 2012 à 19h37

  • La Bourse de Paris a repris son souffle cette semaine, après l'enthousiasme lié aux annonces des banques centrales, et s'oriente vers une phase de prudence, en attendant une solution sur le sort de l'Espagne et davantage d'indications sur la conjoncture mondiale.

    Sur la semaine écoulée, l'indice CAC 40 a perdu 1,42% (50,86 points), pour terminer à 3.530,72 points. Ses gains depuis le 1er janvier atteignent 11,74%.

    "Le marché des actions profite d'un flux positif d'investissements dans l'anticipation des interventions des banques centrales, ce qui se traduit par un retour de la confiance et par des prises de risques plus importantes de la part des investisseurs", a expliqué Renaud Murail, gérant de portefeuilles chez Barclays Bourse.

    Pour autant ce sentiment est fragile. "Face à ce regain de confiance, nous sommes confrontés à une réalité économique inquiétante et l'incertitude qui entoure la position de l'Espagne continue à peser", a-t-il ajouté.

    La semaine prochaine, les investisseurs devront évaluer les risques d'un retour sur le marché actions, plus rentable que l'obligataire mais aussi plus risqué dans un contexte de ralentissement économique mondial, et ils auront donc tendance à rester sur leurs gardes.

    Le marché attend notamment vendredi prochain les résultats de l'audit indépendant sur les banques espagnoles et leurs besoins de recapitalisation. "A cette occasion, certains pensent que l'Espagne, sous la pression des marchés financiers, pourrait se décider à demander une aide à l'Europe", a souligné Jean-Louis Mourier, économiste chez Aurel.

    Les spéculateurs sur l'euro moins nombreux

    Le cas de l'Espagne, aussi aigu soit-il, ne remet toutefois plus en cause la crédibilité toute entière de la zone euro. Les craintes d'un éclatement de la zone, qui pesaient sur les marchés jusqu'à cet été, ont disparu des salles de marché.

    "Aujourd'hui, ceux qui spéculent contre la zone euro perdent de l'argent et ils sont d'ailleurs de moins en moins nombreux", a relevé M. Murail.

    La disparition progressive des spéculateurs contribue à assagir et à une moindre volatilité des indices. "Une bonne partie des spéculateurs qui faisaient flamber les taux d'emprunt souverains (...) semblent sortis du jeu, pour un temps en tout cas", a fait remarquer le courtier CMC Market France.

    La cote parisienne devrait être sensible cette semaine au projet de loi de Finances en France, et notamment à toutes les décisions prises sur la fiscalité et la règle du déficit public des 3%. "Cela aura des conséquences sur le niveau de l'emprunt d'Etat français", a relevé M. Mourier.

    L'évolution de la conjoncture mondiale sera aussi un thème central pour les marchés, alors que les derniers chiffres disponibles ne sont guère réjouissants. En Chine, le ralentissement s'accentue et l'Europe s'oriente vers la récession. Aux Etats-Unis, la perspective du "fiscal cliff" (mur budgétaire) risque de pénaliser l'économie.

    Selon le courtier Oddo, l'ensemble des mesures budgétaires qui pourraient être mises en place au 1er janvier (baisse des réductions d'impôts et hausses des prélèvements) risque de coûter 3,5% à 4% du PIB américain.

    Les investisseurs vont la semaine prochaine se faire une idée plus précise de l'évolution de la situation économique grâce à de nombreux indicateurs de conjoncture et du moral des consommateurs en France, en Allemagne, en zone euro et aux Etats-Unis.

    Ils s'intéresseront également aux statistiques sur le marché immobilier américain, qui montre depuis quelques semaines des signes d'amélioration.


    AFP
  • Le palais Brongniart qui hébergeait la Bourse de Paris
    « previous

    Le palais Brongniart qui hébergeait la Bourse de Paris

    Jacques Demarthon
    next
    • Le palais Brongniart qui hébergeait la Bourse de Paris

      Le palais Brongniart qui hébergeait la Bourse de Paris

Les suggestions du jour

  • Mariemont : le retour de la momie d'Hor

    18 avril 2014, 17:25

    Une pièce exceptionnelle est arrivée jeudi au Musée Royal de Mariemont : la momie d'Hor, un prêtre d’Amon qui vivait en Égypte 700 ans avant notre ère. Le cercueil en bois peint, parfaitement conservé et restauré, est exposé à côté du corps...

  • La mobilité à Chimay: road-trip dans les transports en commun (2)

    14 avril 2014, 12:37

    Se rendre à Chimay, et en sortir, ressemble à une véritable aventure, surtout sans voiture. Comment se débrouillent les Chimaciens au quotidien? L'immersion dans les transports en communs de la Botte du Hainaut se poursuit: quitter Chimay, une très...

  • Patients, vous avez des droits et vous ne les connaissez pas

    18 avril 2014, 09:36

    C'est la journée des droits des patients ce vendredi en Belgique. Ces droits sont protégés par une loi qui existe depuis plus de 12 ans... et pourtant, tout le monde ne la connaît pas. Chez nous, chaque personne peut bénéficier de soins de santé de...

Economie

Les cours de la Bourse en temps réel

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles
Dossier Made In Belgium

Dernière Minute