Mohamed Belkaïd, tué lors de la fusillade à Forest, était bien le complice de Salah Abdeslam

Mohamed Belkaïd
2 images
Mohamed Belkaïd - © Police

C'est une information exclusive RTBF. Mohamed Belkaïd, l'Algérien tué à Forest mardi, est l'un des complices de Salah Abdeslam. Cette information a été confirmée par le parquet fédéral. Il utilisait le faux nom de Samir Bouzid. C'est l'un des logisticiens des attentats de Paris. 

Sa présence dans la planque de Forest est une révélation importante. Salah Abdeslam était-il à ses côtés ? Ses empreintes trouvées sur place peuvent le laisser penser.

Mohamed Belkaïd est donc directement impliqué dans les attentats du 13 novembre. C'est avec une carte d'identité au nom de Samir Bouzid qu'un virement de 750 euros a été fait le 17 novembre 2015, à Hasna Ait Boulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud, depuis une agence bruxelloise Western Union. 

Samir Bouzid était activement recherché depuis novembre dernier. Un avis de recherche avait été lancé contre lui le 4 décembre 2015. Sur des images de vidéosurveillance, prises dans l'agence Western Union, il est accompagné par un autre homme, qui utilise aussi un faux nom. Un certain Soufiane Kayal, dont on ne connait pas encore la véritable identité.

C'est Salah Abdeslam lui-même qui était allé chercher les deux hommes en Hongrie. Ils ont été contrôlés tous les trois, le 9 septembre 2015, sur une aire d'autoroute autrichienne.