Georges Dallemagne: "La mosquée salafiste fermée à Molenbeek appelle des dons sur le net"

Le député à la chambre Georges Dallemagne (cdH) était invité sur le plateau d'"A votre avis" pour parler de la lutte contre le terrorisme en Belgique.

En première partie d'émission, Jan Jambon a annoncé que des policiers étaient en train d'être formés, et qu'il y aurait bientôt 1600 policiers supplémentaires sur le terrain. Mais pour Georges Dallemagne, la lutte contre les terrorisme en Belgique est uniquement basée sur le volet répressif. Il estime qu'il faut investir beaucoup plus dans la prévention, comme par exemple dans les mosquées salafistes bruxelloise. A ce niveau là, "on avance très, très, très modestement", affirme Georges Dallemagne.

Il y a 30 mosquées salafistes à Bruxelles

Le député fédéral a évoqué la fermeture de la mosquée Loqman de Molenbeek. "On sait qu'à Bruxelles, il y a 30 mosquées salafistes, ce sont des chiffres de la Sûreté de l'Etat, explique Georges Dallemagne. On en a fermé une pour raison urbanistique. Cela veut dire qu'elle peut ré-ouvrir dès qu'elle sera en ordre au niveau urbanistique. On ne l'a pas fermée pour des raisons de lien avec le terrorisme. Or, on sait que dans cette mosquée se sont rencontrés Mohamed Abrini (l'homme au chapeau), Ayoub El-Khazzani (le terroriste du Thalys), Chakib Akrouh (commando des terrasses à Paris)". Selon le député cdH, la mosquée serait même toujours en activité. "Ce matin, je suis allé sur internet pour consulter le site de cette mosquée, et ce site et toujours ouvert, a constaté Georges Dallemagne. La mosquée fait même un appel aux dons: il y a en grand sur le site le numéro de compte pour pouvoir aider la mosquée à se mettre en ordre sur le plan urbanistique, mais aussi pour financer des activités dont on sait qu'elles sont liées au terrorisme ". 

  

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir