Aller directement au contenu principal

L'école doit s'ouvrir à la culture du web

CHRONIQUES | Mis à jour le jeudi 25 avril 2013 à 9h04

  • Comment nos écoles utilisent-elles les TIC, les technologies de la communication et de l’information ? C’est le sujet d’une grande enquête européenne qui vient d’être publiée.

    L'enquête a été réalisée par le Réseau Scolaire Européen et l’Université de Liège pour le compte de la Commission Européenne : 190 000 questionnaires ont été remplis par des étudiants, des enseignants et des directeurs d’école venant de 31 pays, dont les 27 de l’Union Européenne.

    L’étude fournit des éléments de benchmarking, de comparaison sur différents sujets, depuis l’accès à des ordinateurs en classe jusqu’à l’attitude vis-à-vis de ces nouvelles technologies dans l’enseignement. Comme le dit Neelie Kroes, la commissaire en charge du dossier, "le monde numérique n’est pas qu’une question de machines, le but c’est de donner aux gens des outils pour leur permettre de développer leurs possibilités et de réaliser leurs rêves".

    C’est une belle ambition, mais qu’en est-il réellement ?

    Une bonne nouvelle : jamais auparavant les élèves et leurs professeurs n’ont eu autant accès aux technologies à l’école. Le nombre d’ordinateurs dans les classes a doublé depuis 2006. En moyenne, il y a en Europe un ordinateur pour cinq élèves. Et les opinions sur cet apport est très largement positif. 

    Mais pays par pays, les disparités sautent aux yeux. Les pays scandinaves sont les plus avancés. Les élèves grecs, roumains, hongrois, slovaques et même italiens sont à la traîne. Au total, 20% des élèves du secondaire n’ont pratiquement jamais utilisé un ordinateur en classe. Alors que l’Europe fait face à une compétition mondiale sans précédent, c’est un très gros problème.

    Et comment se classe la Belgique ?

    Toutes communautés confondues, Wallonie-Bruxelles, Flandre, Germanophone, nous faisons mieux que la moyenne pour tout ce qui concerne l’équipement, selon des chiffres déjà publiés. Il y a chez nous un ordinateur pour quatre élèves.

    En revanche, le niveau de confiance et d’appropriation de ces technologies, des réseaux sociaux et du web dans l’enseignement est systématiquement inférieur à la moyenne, tant chez les enseignants que chez les enseignés.

    On a le matériel mais on ne sait pas comment l’utiliser.

    Ca va même plus loin : nos écoles ne sont pas encore entrées dans la culture du web. A cause des lourdeurs du système. Mais aussi à cause d’un problème lancinant : le manque de formation des enseignants à l’usage des technologies en classe. Et pourtant, l’enquête montre qu’ils sont demandeurs.

    Exemple révélateur : beaucoup de professeurs préparent leur cours avec leur ordinateur, mais une fois en classe, ils ne l’utilisent pas. C’est sur ce point que la Commission Européenne veut maintenant mettre l’accent en renforçant l’apprentissage, le partage d’expériences et la créativité.

     

    #médiaTIC @AlainGerlache

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • L'école doit s'ouvrir à la culture du web
    Image précédente

    L'école doit s'ouvrir à la culture du web

    Tous droits réservés
    Image suivante
    • L'école doit s'ouvrir à la culture du web

      L'école doit s'ouvrir à la culture du web

    • illustration

      illustration

Les suggestions du jour

  • Rétro politique 2014: la campagne électorale

    20 décembre 2014, 18:15

    La campagne avait beau concerner un triple scrutin, européen, fédéral et régional (et même communautaire, puisque la Communauté Germanophone élit directement son assemblée), le débat n’en a pas moins été dominé par le seul enjeu fédéral.

  • Liège : une "Seconde Peau" pour les familles en difficulté

    21 décembre 2014, 11:51

    C'est à Liège que se trouvent les locaux de "Seconde Peau-Apalem", ce projet fait partie des 33 associations qui ont été aidées l'an dernier par Viva for Life. L'objectif de cette campagne est d'améliorer les conditions de vie des bébés et des...

  • Meurtre d'un ancien facteur à Onhaye: un casse-tête juridique inédit

    20 décembre 2014, 11:38

    Douze ans d’enquête et de procédure n’ont pas encore permis à la justice de faire la lumière sur la mort de José Dejimbe, un facteur retraité d’Onhaye retrouvé agonisant à son domicile en mars 2003. Deux jeunes sont soupçonnés (un troisième...

L'actualité en images

JT 19h30

dimanche 21 décembre 2014

Polémique autour des vacances du Roi

dimanche 21 décembre 2014

Le solstice d'hiver

dimanche 21 décembre 2014

L'empire Franco Dragone

dimanche 21 décembre 2014

2 policiers tués aux USA

dimanche 21 décembre 2014

Fukushima : rénovation de la centrale

dimanche 21 décembre 2014

Derniers achats de Noël avant le rush

dimanche 21 décembre 2014

Faire du ski sur un terril

dimanche 21 décembre 2014

Départ B-fast vers la Guinée

samedi 20 décembre 2014

L'Ourthe en phase de pré alerte

samedi 20 décembre 2014

Réforme fiscale de Reynders

samedi 20 décembre 2014

Viva For Life

samedi 20 décembre 2014

Derniers achats de Noël avant le rush

dimanche 21 décembre 2014

Polémique autour des vacances du Roi

dimanche 21 décembre 2014

JT en langue des signes

dimanche 21 décembre 2014

Météo 19h25

dimanche 21 décembre 2014

Les Niouzz en langue des signes

dimanche 21 décembre 2014

Toutes les vidéos de l'info