Jan Jambon et le patron de l'AFCN seront bien auditionnés en commission

La ministre de l'Énergie Marie Christine Marghem (MR), le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) et le directeur de l'AFCN Jan Bens.
La ministre de l'Énergie Marie Christine Marghem (MR), le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) et le directeur de l'AFCN Jan Bens. - © DIRK WAEM - BELGA

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), et le patron de l’AFCN, Jan Bens, seront finalement entendus sur les normes de sécurité sismiques pour les deux réacteurs nucléaires Doel 1 et Doel 2. C’est ce qu’a obtenu le cdH ce mercredi midi lors des travaux de la sous-commission nucléaire de la Chambre.

La veille, en commission de l’Économie, l’audition de Jan Bens avait essuyé un refus de la majorité. Ce sera donc finalement bien le cas, mais dans la sous-commission sécurité nucléaire.

Aucune date n’est encore fixée, mais ces auditions devront avoir lieu avant le 24 mars, date du vote en séance plénière du projet de loi fixant les conditions financières de la relance des 2 centrales.

Mardi, cdH, PS et Ecolo avaient réclamé ces auditions. Ils veulent savoir pourquoi, lors de la prolongation pour 10 ans de Doel 1 et Doel 2, l’AFCN n’a pas tenu compte des nouvelles normes européennes (2014) en matière de risque sismique pour faire effectuer des travaux de mise en conformité, des normes qui n’ont pas encore été transposées en droit belge.