Aller directement au contenu principal

Voici 100 ans, le wallon Jules Destrée adressait sa "Lettre au Roi"

BELGIQUE | Mis à jour le mercredi 25 avril 2012 à 12h51

  • Voici un siècle, Jules Destrée rédigeait sa célèbre "Lettre au Roi". Le militant wallon lançait alors un véritable appel pour qu'évoluent les structures du pays. Et dénonçait le "manque d'âme belge" et la prise de contrôle de la Belgique par les Flamands. L'année 1912 fut d'ailleurs marquée par une grande effervescence politique, qui a largement contribué à l'affirmation du Mouvement wallon.

    1912 n'est ni le point de départ ni la seule année-charnière du Mouvement wallon. Mais elle est pourtant une "date-levier", estime l'historien Philippe Raxhon (ULg). "Dans la mesure où les Wallons vont se donner à la fois une structure politique permanente, en l'occurrence l'assemblée wallonne, où ils vont pouvoir débattre et faire avancer notamment leur idée de séparation administrative", précise-t-il. "Et ils se donnent une symbolique, en l'occurrence, dès 1913, le drapeau et la référence à une fête régionale le dernier dimanche de septembre. Tout cela se met en place."

    Une assemblée, sorte d'embryon de parlement, des symboles mais aussi un texte fondateur, la fameuse "Lettre au Roi" de Jules Destrée, dont on ne retient généralement que le "Sire, il n'y a pas de Belges mais des Wallons et des Flamands".

    "Une étape importante"

    Pourtant, Philippe Destatte, directeur de l'institut Destrée, l'affirme: c'est bien cette lettre du député socialiste au Roi Albert Ier qui formalise les aspirations politiques du Mouvement wallon. "Il va parler de séparation administrative. Cela ne nous dit plus rien aujourd'hui, mais dans son esprit, on y voit un confédéralisme ou un fédéralisme ou deux États indépendants sous une même couronne. Toutes les formules sont possibles mais, en tout cas, il y a là la vision d'un parlementaire qui dit qu'il faut modifier l'État, modifier sa structure. Et qui parle de réforme constitutionnelle même s'il met un point d'interrogation. Et ça, cette prospective, c'est étape importante."

    En célébrant l'assemblée wallonne, Jules Destrée et sa lettre, les acteurs d'aujourd'hui du Mouvement wallon cherchent, en quelque sorte, à réparer une injustice de l'histoire.

    PIAB, avec Pierre Magos

    Voir

    Derniers commentaires

    • de Pepper fraudais remettre le bilan du pays la dessus; car des hommes cette homme. ça court pas les rues; surtout dans nôtre pays!

      05-05-2012 13:12 | Répondre

    • de Dehair Notre MP Demotte aurait bien voulu un siècle plus tard réveiller cette conscience walonne, mais peine perdue, faut dire qu'il ne s'en donne pas les moyens

      25-04-2012 14:15 | Répondre

    • de zia http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_wallon

      25-04-2012 17:01 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Il y a 100 ans, Jules Destrée rédigeait une Lettre au Roi qui fera du bruit.
    Image précédente

    Il y a 100 ans, Jules Destrée rédigeait une Lettre au Roi qui fera du bruit.

    RTBF
    Image suivante
    • Il y a 100 ans, Jules Destrée rédigeait une Lettre au Roi qui fera du bruit.

      Il y a 100 ans, Jules Destrée rédigeait une Lettre au Roi qui fera du bruit.

    • de Pepper fraudais remettre le bilan du pays la dessus; car des hommes cette homme. ça court pas les rues; surtout dans nôtre pays!

      05-05-2012 13:12 | Répondre

    • de Dehair Notre MP Demotte aurait bien voulu un siècle plus tard réveiller cette conscience walonne, mais peine perdue, faut dire qu'il ne s'en donne pas les moyens

      25-04-2012 14:15 | Répondre

    • de zia http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_wallon

      25-04-2012 17:01 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Joëlle Milquet: "Nous avons épargné les enseignants et l'école"

    21 octobre 2014, 08:36

    Joëlle Milquet, ministre de l’ Enseignement et de la culture en Fédération Wallonie-Bruxelles, était ce mardi L’Acteur invitée sur La Première. Elle est revenue avec Bertrand Henne sur les mesures budgétaires prises en matière d'enseignement.

  • Austérité gouvernementale: la visite chez le spécialiste plus chère

    21 octobre 2014, 08:07

    On le sait, le gouvernement Michel-Jambon a décidé de faire des économies, notamment dans la Sécurité Sociale. La visiste chez l'ophtalmologue ou le gynécologue sera plus chère.

  • Une coalition pour lutter contre la cybercriminalité

    20 octobre 2014, 18:30

    Les secteurs académique, public et des entreprises se réunissent pour lancer une coalition pour la cybersécurité. Parmi les membres fondateurs : la FEB, la Solvay Brussels School Economics&Management, Proximus et le CERT (organisme fédéral en charge de...

En direct

Belgique

Vu sur le web

Dernière Minute