Aller directement au contenu principal

L'agression d'une jeune fille juive suscite des réactions

BELGIQUE | Mis à jour le mardi 22 novembre 2011 à 9h38

  • Une jeune fille de 13 ans a porté plainte pour une agression vendredi dernier à la sortie du centre sportif de Neder-Over-Hembeek. Elle dit avoir été violemment agressée par cinq autres jeunes filles qui fréquentent son cours de sport. Cela parce qu'elle est d'origine juive. La députée bruxelloise Viviane Teitelbaum réagit.
    Les cinq suspects sont cinq jeunes filles, cinq adolescentes qui fréquentent le même cours de sport que la victime présumée. Si les faits doivent encore être établis par la justice, le jeune âge des protagonistes interpelle. ''C’est – hélas ! – quelque chose que l’on voit de plus en plus, commente Edouard Delruelle (directeur du Centre pour l'égalité des chances), surtout à Bruxelles. Les relations entre communautés sont difficiles ; d’autant plus que se greffe à cela le conflit israélo-palestinien. Les jeunes le savent et tout cela rejaillit sur leur comportement. Il s’agit donc d’une responsabilité collective, de la part des parents, de l’école, voire de la société toute entière.''

    Une réflexion ainsi qu’un plan d'action contre l'antisémitisme et toute autre forme de racisme chez les jeunes, voilà ce que prône le Centre pour l'égalité des chances. ''Quand on parle des jeunes, c’est évidemment avant tout la pédagogie, la prévention, l’explication qui doivent prévaloir… Les jeunes doivent être responsables de ce qu’ils font et être sanctionnés si les faits sont avérés. Mais je pense que globalement et structurellement, c’est évidemment de la prévention et de la pédagogie dont on a besoin. Car on ne peut pas continuer à laisser les choses se dégrader.'' Raison pour laquelle le Centre pour l'égalité des chances compte bien, si les faits se confirment, s'associer à la plainte déposée par cette adolescente issue de la communauté juive.

    Viviane Teitelbaum réagit

    La députée bruxelloise Viviane Teitelbaum (MR) a dénoncé lundi dans un communiqué l’agression de la jeune fille. "Il y a eu une altercation avec cinq autres filles (d'origine marocaine) du cours de sport. La jeune fille juive a dit en avoir marre qu'on lui manque de respect et de devoir subir toutes sortes d'insultes contre elle et sa famille", explique la députée.

    Des insultes ont fusé et la jeune fille a été traitée de "sale juive", giflée à deux reprises, puis frappée à la tête et "rouée de coups", a ajouté Viviane Teitelbaum."Les agresseurs ont été identifiées et seront interrogées ; la famille a également interpellé les responsables de l'école", a assuré la députée. Au-delà des faits, Viviane Teitelbaum se dit aussi choquée de voir que cette information n'a, selon elle, pas trouvé écho dans la presse et les sites d'actualité.


    Jérôme Durant, Belga

    Voir
  • Viviane Teitelbaum (MR) dénonce l'agression d'une jeune fille juive et s'étonne du silence des médias à ce sujet
    Image précédente

    Viviane Teitelbaum (MR) dénonce l'agression d'une jeune fille juive et s'étonne du silence des médias à ce sujet

    Archive Belga / Nicolas Maeterlinck
    Image suivante
    • Viviane Teitelbaum (MR) dénonce l'agression d'une jeune fille juive et s'étonne du silence des médias à ce sujet

      Viviane Teitelbaum (MR) dénonce l'agression d'une jeune fille juive et s'étonne du silence des médias à ce sujet

Les suggestions du jour

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Vu sur le web

Dernière Minute