Aller directement au contenu principal

Philippe Henry: "Une semaine pour réfléchir à la manière de se déplacer"

BELGIQUE | lundi 17 septembre 2012 à 9h07

  • Alors que la semaine de la mobilité commence, Philippe Henry était l'invité de Matin première ce lundi. L'occasion pour le ministre Ecolo de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et de la Mobilité de revenir sur les enjeux de cette semaine, sur les grands chantiers "mobilité" et sur la circonscription régionale, avancée par Patrick Dupriez.

    Semaine de la mobilité rime souvent avec événements festifs et actions remarquables... mais la volonté est avant tout de sensibiliser et de réfléchir à la manière de se déplacer, explique le ministre de la Mobilité. Et cette année, le vélo a été choisi comme thème principal. "Tous vélos actifs", l'objectif, "c'est miser sur les déplacements domicile-travail à vélo parce qu'en fait, il y a un potentiel très important", relève l'invité de Bertrand Henne.

    Selon une étude réalisée par ses propres soins, "on se rend compte que les Wallons utilisent principalement la voiture comme moyen de déplacement mais sont conscients que cela va changer, que ça coûte trop cher, que les carburants ne font qu'augmenter". Philippe Henry constate que beaucoup de personnes souhaitent changer leurs habitudes mais ne savent pas très bien comment.

    À titre d'exemple d'actions concrètes pour cette semaine de la mobilité, des partenariats ont été établis avec plusieurs grandes entreprises qui représentent 50 000 travailleurs. "Sur base volontaire, ces entreprises s'organisent pour faciliter la venue de leurs travailleurs à vélo", expose le ministre.

    Le RER, une priorité "absolue"

    Mais cette semaine est aussi l'occasion de revenir sur la politique plus générale de mobilité. Les retards dans le chantier du RER n'en finissent pas de prendre place dans les débats, on parle désormais de 2022 au même titre que la modernisation de la ligne Luxembourg-Bruxelles.

    "C'est un problème que les investissements wallons dans le rail soient reportés", confie Philippe Henry dans le studio de Matin première. "Il y a quand même un engagement des ministres de la Mobilité régionaux et fédéral pour dire que le RER est une priorité absolue", affirme-t-il.

    "Pour ce que est de la modernisation de l'axe Bruxelles-Luxembourg, je regrette que la SNCB n'avance pas plus rapidement", regrette-t-il. Et de pointer le manque d'investissements en Flandre qui empêche l'investissement en Wallonie, "sous peine d'y investir trop, de dépasser la fameuse clef de 60% en Flandre-40% en Wallonie" ; "je trouve cela extrêmement regrettable: on a tous besoin de développer le rail très fortement et spécialement en Wallonie (...) et les besoins sont plus importants en Wallonie". "Il faut que tout le monde se mobilise et que le groupe SNCB respecte ses engagements".

    Les noyaux d'habitats pour ne pas s'étaler n'importe comment

    Habiter près de son lieu de travail ou de l'école de ses enfants, c'est l'idée des noyaux d'habitats. Une idée qui ne passe toujours pas chez les partenaires d'Ecolo. La récente bisbrouille avec le bourgmestre socialiste d'Andenne, Claude Eerdekens, le montre bien.

    Au vu des enjeux démographiques de ces prochaines années, l'idée est "de ne pas s'étaler n'importe comment sur le territoire comme on l'a fait depuis plusieurs dizaines d'années. Mais on va encourager les promoteurs quand ils ont des projets immobiliers d'importance à les localiser au mieux possible proches des transports en commun et des centres urbains", explique Philippe Henry.

    Ce qui est reproché au projet, c'est le fait que certaines primes pourraient ne pas être données à celles et ceux qui décideraient de s'installer en dehors de ces zones. Rien n'est encore décidé et les modalités de discussion sont très ouvertes, se défend le ministre de l'Aménagement du territoire. Ce qui est certain, "c'est qu'il faut plutôt un encouragement". "La volonté, c'est que les pouvoirs publics encouragent l'arrivée de nouveaux logements là où ils sont mieux situés, là où ils coûtent moins cher pour les ménages et pour les pouvoirs publics".

    La circonscription régionale ? Un débat sensible

    Lors des fêtes de Wallonie, l'Ecolo Patrick Dupriez a mis en avant l'idée d'une circonscription électorale à l'échelle de la région. L'idée n'a pas vraiment pu à Benoit Lutgen, comme il l'a dit dans l'Indiscret ce dimanche. "C'est un débat un peu sensible, un des derniers tabous en Wallonie", commente Philippe Henry. Mais pour lui, il s'agit d'"une piste pour des pistes pour lutter contre le sous-localisme, elle mérite d'être examinée avec attention".

    Rudy Demotte, lui, a repoussé l'idée d'un plan B voire W. Pour lui, la seule urgence est socio-économique. "Ce qui est certain, c'est qu'il faut des projets à long terme, des projets structurants pour la Wallonie et nous devons être capables de gérer les nouvelles compétences qui nous arrivent dans un contexte économique difficile", embraye l'invité de Bertrand Henne. "On sait que l'avenir de la Belgique reste un sujet de préoccupation, mais la Wallonie doit pour elle-même assurer son développement, prendre en main ses enjeux, ses défis".

    AdC

    Voir

    Derniers commentaires

    • de Ixel Ne pas prêter attention. Nous sommes en période électorales. C'est des foutaises, de la poudre aux yeux. Inutile. Vide de sens. On défonce des portes ouvertes. On lance des idées impossibles à réaliser. On fait des promesses que l'on ne tiendra pas. C'est une blague. Tout comme le mot "RER", ce mot est une blague à lui seul.

      17-09-2012 12:38 | Répondre

    • de martial71 Quelqu'un peut me donner le bilan de la politique que le Ministre Henry amenée depuis 2009? Henry le Ministre de l'Immobilité?

      17-09-2012 11:25 | Répondre

    • de Sinndho Je propose qu'on organise une collecte pour lui payer un miroir, ça l'aidera à réfléchir.

      17-09-2012 10:35 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Philippe Henry dans le studio de Matin première (illu.)
    Image précédente

    Philippe Henry dans le studio de Matin première (illu.)

    RTBF
    Image suivante
    • Philippe Henry dans le studio de Matin première (illu.)

      Philippe Henry dans le studio de Matin première (illu.)

    • de Ixel Ne pas prêter attention. Nous sommes en période électorales. C'est des foutaises, de la poudre aux yeux. Inutile. Vide de sens. On défonce des portes ouvertes. On lance des idées impossibles à réaliser. On fait des promesses que l'on ne tiendra pas. C'est une blague. Tout comme le mot "RER", ce mot est une blague à lui seul.

      17-09-2012 12:38 | Répondre

    • de martial71 Quelqu'un peut me donner le bilan de la politique que le Ministre Henry amenée depuis 2009? Henry le Ministre de l'Immobilité?

      17-09-2012 11:25 | Répondre

    • de Sinndho Je propose qu'on organise une collecte pour lui payer un miroir, ça l'aidera à réfléchir.

      17-09-2012 10:35 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

L'actualité en images

JT 19h30

vendredi 22 août 2014

Le 15'

vendredi 22 août 2014

Un C130 qui ne part pas

vendredi 22 août 2014

Syrie : foyer de l'islamisme

vendredi 22 août 2014

Le Décès d'André Balthazar

vendredi 22 août 2014

Syrie : foyer de l'islamisme

vendredi 22 août 2014

Toutes les vidéos de l'info

Vu sur le web

Dernière Minute