Milquet déposera un projet de décret sur le prix unique du livre avant la fin de l'année

Le plus complexe sera de réguler le prix du livre sur le territoire  bi-communautaire de la Région bruxelloise,
Le plus complexe sera de réguler le prix du livre sur le territoire bi-communautaire de la Région bruxelloise, - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La ministre de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles, Joëlle Milquet, déposera au gouvernement "d'ici la fin de l'année" un avant-projet de décret afin d'instaurer chez nous, comme cela existe notamment en France, un prix unique de livre, une matière qui relève depuis la dernière réforme de l'Etat des Communautés.

La fin de la tabelle

Interrogée jeudi sur le sujet par le député Olivier Maroy (MR) en commission du Parlement, Mme Milquet s'est dans la foulée prononcée par la suppression de la "tabelle", ce mécanisme qui fait que les livres français sont vendus chez nous 10 à 15% plus cher qu'en France.

Décriée depuis des années, cette tabelle subsiste toujours aujourd'hui malgré la disparition des frais de douanes et les risques de fluctuation des taux de change entre les francs français qui, à l'époque, avaient justifié son introduction.

Et en région bruxelloise?

Joëlle Milquet a ajouté jeudi que des concertations étaient toutefois toujours en cours avec son homologue flamand, Sven Gatz, pour réguler le prix du livre sur le territoire de la Région bruxelloise, et éviter toute incohérence.

Dans sa réplique, le député Olivier Maroy a salué l'annonce de l'instauration prochaine d'un prix unique du livre, "un sujet dont on parle depuis 25 ans déjà", a-t-il rappelé.

La mesure devrait en effet avoir un effet positif pour des libraires indépendants, confrontés depuis des années à la concurrence grandissante des grandes surfaces sur ce terrain.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir