Les jeunes générations risquent plus de devenir pauvres que leurs aînés

La risque de pauvreté est plus important chez les jeunes générations
La risque de pauvreté est plus important chez les jeunes générations - © Belga
Belga News

Pour la première fois dans l'histoire, les jeunes générations ont un risque plus élevé de tomber dans la pauvreté que leurs aînés, lit-on vendredi dans De Morgen qui se base sur une étude de l'ancien ministre socialiste flamand Frank Vandenbroucke.

Alors que les générations plus anciennes voient leurs revenus croître, la jeune génération est de plus en plus confrontée à une insécurité financière croissante, selon le ministre qui relate les fruits de son étude intitulée The Active Welfare State Revisited. "C'est véritablement une tendance à long terme qui se renforce", explique M. Vandenbroucke.

En 2005, les 65 ans et plus avaient un risque de pauvreté moyen de 23,2%.

Ce taux est tombé à 20,2%. Durant la même période, le risque de pauvreté est passé de 15,3% à 18,7% chez les moins de 18 ans. Le risque de pauvreté dans les jeunes familles où personne ne travaille est certainement le plus élevé d'Europe.

Belga