Le Gordel sera plus touristique mais gardera son caractère flamand

Le gouvernement flamand a présenté la nouvelle formule du Gordel
Le gouvernement flamand a présenté la nouvelle formule du Gordel - BELGA/AURORE BELOT
Rédaction RTBF

Le gouvernement flamand a présenté la nouvelle formule du Gordel. Depuis quelques années cette manifestation cycliste autour de Bruxelles s'essoufflait. Cet événement affirmait le caractère flamand de la périphérie et était souvent l'occasion de réclamer la scission de BHV. L'arrondissement est scindé, le Gordel va donc aussi changer: il sera plus long et plus varié.

Le gouvernement flamand veut redonner des couleurs au Gordel. Si la forme change, l'ADN de cette ceinture cycliste reste identique, comme l’explique Geert Bourgeois, ministre flamand du Tourisme : "Le concept ne change pas. C'est une manifestation dans la périphérie flamande, qui a pour objectif d'affirmer le caractère flamand de la périphérie, mais qui a toujours fait ça de manière très récréative, sportive, avec une atmosphère d'ouverture".

Le Gordel veut élargir son périmètre géographique et s'ouvrir aux autres langues. Il y aura du cyclisme certes, mais le gouvernement flamand veut aussi mettre d'autres sports à l'honneur, donner une dimension culturelle et musicale à la manifestation. Le Gordel durera plusieurs jours pour promouvoir le tourisme en Brabant flamand: "Avec l'attractivité du Gordel, on peut donner un coup de pouce à ce tourisme. Je suis persuadé qu'il y a énormément de monde qui ne connait pas assez cette magnifique région", poursuit Geert Bourgeois.

Il fait là un parallèle avec la politique touristique menée dans les Fourons: "Nous avons vu que le tourisme dans les Fourons a vraiment signifié quelque chose pour le caractère flamand des Fourons. Et en-dehors de toute comparaison, je pense que cela peut aussi jouer un rôle important en Brabant flamand".

Ce sera un événement multidisciplinaire dont la composante politique n'a certainement pas été négligée.

Baptiste Hupin


Publicité