Le MR demande à Jacqueline Galant de relancer le Thalys wallon

Avec le RER, le Thalys est le sujet chaud du moment à la SNCB, mais aussi entre le gouvernement fédéral et son homologue wallon.
Avec le RER, le Thalys est le sujet chaud du moment à la SNCB, mais aussi entre le gouvernement fédéral et son homologue wallon. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La ligne à grande vitesse qui relie Liège à Paris en passant par Namur, Charleroi et Mons est à l’arrêt depuis le 1e avril 2015. Une suspension a priori temporaire, justifiée à l’époque par la nécessité de réaliser des mises à jour techniques sur ce qu'on appelle communément "la dorsale wallonne".

Ces travaux ont été réalisés, mais le Thalys n’est toujours pas de retour sur les rails. Et les députés wallons s’impatientent.

Deux propositions de résolution sont sur la table du parlement régional, qui en débattra ce 16 février. L’une émane d'une réminiscence de l'ex-majorité Olivier, soit l'actuelle paire PS-cdH élargie à Ecolo. Elle réclame la réouverture "dans les plus brefs délais" de cette liaison rapide, "élément éminemment important d’un point de vue économique, touristique et culturel".

L’autre texte est co-signé par 6 députés MR. Et il va dans le même sens, encourageant le gouvernement régional à "proposer au Gouvernement fédéral, à la SNCB et éventuellement à la société Thalys (NDLR: le MR est aussi favorable à l'ouverture de ce marché à d'autres opérateurs) de réviser son offre de transport de et vers Paris à travers la dorsale wallonne en vue d’y améliorer sa vitesse commerciale".

Le MR et le rail

"Actuellement, la Wallonie est déficiente en terme d'attractivité, précise Pierre-Yves Jeholet, chef de groupe des Bleus au parlement régional. C’est donc un débat sur lequel le MR wallon est ferme: nous sommes favorables à ce que le Thalys puisse à nouveau circuler sur la dorsale wallonne".

Après la crisette qui a secoué le MR ces dernières semaines autour de l'abandon ou non du RER, voilà donc le même MR qui prie le gouvernement de Charles Michel (MR) et sa ministre en charge du dossier Jacqueline Galant (MR) de relancer le Thalys wallon.  

Nous avions interrogé la ministre fédérale de la Mobilité sur ses intentions en janvier dernier. A l’époque, Jacqueline Galant avait simplement indiqué que l’éventuelle remise en service du Thalys dans le sud du pays serait réévaluée dans le cadre du nouveau contrat de gestion de la SNCB, encore en gestation. A nouveau interpellée, la ministre confirme aujourd’hui que "le dossier est toujours à l’étude pour le moment", sans autre précision à ce stade.

@RudyHermans


La Belgique en vidéos et en sons