Aller directement au contenu principal

Le kit pour aider les candidats immigrés à devenir de bons Flamands

BELGIQUE | jeudi 10 mai 2012 à 18h03

  • Migrer vers la Flandre demande une grande adaptation. "Les autorités flamandes souhaitent vous y aider" en mettant à votre disposition un "coffret d'introduction". C'est en quelques mots le message affiché sur la brochure que la Flandre met à disposition des candidats à l'immigration. Son contenu fait réagir les Flamands.

    Cette brochure d'une trentaine de pages est une initiative du ministre flamand des Affaires intérieures, Geert Bourgeois (NV-A). Disponible sur internet en six langues différentes (anglais, français, néerlandais, turque, arabe et russe), sa présentation est accompagnée d'une traduction systématique du néerlandais à la langue choisie.

    Si quelques informations générales sur la Belgique, ou plutôt la Flandre, y sont reprises, une bonne partie du contenu ne laisse pas indifférent.

    Outre le fait que la Flandre se pique d'être reconnue dans le monde entier pour ses bières, ses gaufres et son chocolat, on y apprend que les Flamands vivent sainement, qu'ils ne vivent pas dans la rue, qu'ils aiment le calme ("Après 10 heures du soir, on ne peut plus faire de bruit"), qu'ils ne rendent pas visite sans prévenir, qu'ils sont attachés à leur intimité ou encore que leurs fils ou filles ne vivent pas chez leurs parents ou beaux-parents mais qu'ils "essaient d’aller habiter seuls en tant que famille le plus vite possible".

    On y lit aussi que la Flandre attache une importance particulière au respect de l'individu et que "quels que soient son sexe, sa religion, son origine, ses revenus, son apparence, son orientation sexuelle… Homme et femme sont égaux. Ils ont les mêmes droits, à la maison comme au travail".

    "La vie en Flandre est chère", précise encore la brochure qui insiste sur le fait que "dans la plupart des familles, les deux partenaires travaillent pour pouvoir tout payer. C’est pourquoi il est très important que vous cherchiez du travail".

    Bref, de nombreux clichés qui hérissent les associations de lutte contre la discrimination mais aussi certains élus flamands. deredactie.be ironise même en créant un petit test qui permet à leurs lecteurs de savoir s'ils sont ou non de bons flamands.

    C. Biourge

     

     

     

  • La couverture de la brochure destinée aux étrangers voulant migrer en Flandre.
    Image précédente

    La couverture de la brochure destinée aux étrangers voulant migrer en Flandre.

    Capture d'écran
    Image suivante
    • La couverture de la brochure destinée aux étrangers voulant migrer en Flandre.

      La couverture de la brochure destinée aux étrangers voulant migrer en Flandre.

Les suggestions du jour

  • J. Hill devant les eurodéputés: "On voit bien qu'il n'est pas fait pour ça"

    01 octobre 2014, 17:14

    Jonathan Hill, l'aspirant Commissaire qui doit hériter du portefeuille Stabilité et services financiers, est sorti de son audition devant les eurodéputés sans convaincre. C'est en tout cas ce qu'ont affirmé en chœur les trois invités du débat RTBF...

  • Commerce équitable: multiplication des labels et absence de cadre légal

    01 octobre 2014, 18:17

    La Semaine du commerce équitable a débuté ce mercredi, une occasion de sensibiliser, dix jours durant, les consommateurs à ces produits plus éthiques. Mais ce secteur est encore relativement nébuleux : les labels se multiplient, les visions diffèrent...

  • Quelle loyauté attendre de la N-VA au fédéral ?

    01 octobre 2014, 12:32

    Dans les 15 jours, la Belgique devrait se doter d'un gouvernement de plein exercice. Avec, pour la première fois, la participation du parti nationaliste flamand, la N-VA. Avec quelles intentions ? Purement socio-économiques ? Voici de premiers indices.

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Vu sur le web

Dernière Minute