Aller directement au contenu principal

Le financement des maisons médicales est plus adapté à la réalité

BELGIQUE | jeudi 30 mai 2013 à 8h02

  • Il y a du changement depuis ce mois de mai dans le financement des maisons médicales. C'est le fruit d'une longue concertation entre les fédérations de maisons médicales, l'Inami et les mutuelles. Un nouveau mode de financement, forfaitaire, s'appliquera désormais à toutes les maisons médicales, un système plus juste plus équitable et qui devrait bénéficier aux patients. Inami, mutuelles et maisons médicales se réjouissent de cet accord.

    Aujourd’hui deux systèmes de financement des soins de médecine générale se côtoient : le payement à l'acte, largement majoritaire et puis le payement au forfait, largement répandu dans les maisons médicales. C'est ce dernier qui a été modifié. Désormais le forfait sera calculé, pour chaque maison médicale, sur base du profil social et médical de ses patients. De quoi coller au plus près à leur réalité.

    Pierre Drielsma, de la fédération francophone des maisons médicales, précise: "Donc à la fois, savoir quels sont les risques des patients sur le plan social, sur le plan de leur âge et en même temps, connaître les maladies dont ils souffrent pour pouvoir disposer des moyens optimaux pour pouvoir les soigner".

    Un système plus précis donc et ajusté aux besoins spécifiques de chacune des maisons médicales : "Ça va créer aussi plus de justice dans la mesure où les maisons médicales qui soignent pas mal de personnes âgées et en soins très lourds, en particulier en soins infirmiers, vont pouvoir plus facilement, embaucher du personnel infirmier pour soigner ces personnes-là".

    Tout bénéfice donc aussi pour les patients, la qualité et l'accès aux soins. Une expérience innovante pour ce secteur qui représente quelque 300 000 patients, une sorte de laboratoire qui montre de l'avis de tous, Inami, mutuelles et maison médicales, que des pistes nouvelles de financement sont possibles en matière de soins de santé. Un système qui pourrait aussi servir de modèle pour le financement des hôpitaux.

    Marie-Paule Jeunehomme

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
    1000 caractères max
    Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules ou les espaces.
  • Le financement des maisons médicales est revu au mois de mai
    « previous

    Le financement des maisons médicales est revu au mois de mai

    AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA
    next
    • Le financement des maisons médicales est revu au mois de mai

      Le financement des maisons médicales est revu au mois de mai

Les suggestions du jour

  • Mariemont : le retour de la momie d'Hor

    18 avril 2014, 17:25

    Une pièce exceptionnelle est arrivée jeudi au Musée Royal de Mariemont : la momie d'Hor, un prêtre d’Amon qui vivait en Égypte 700 ans avant notre ère. Le cercueil en bois peint, parfaitement conservé et restauré, est exposé à côté du corps...

  • La mobilité à Chimay: road-trip dans les transports en commun (2)

    14 avril 2014, 12:37

    Se rendre à Chimay, et en sortir, ressemble à une véritable aventure, surtout sans voiture. Comment se débrouillent les Chimaciens au quotidien? L'immersion dans les transports en communs de la Botte du Hainaut se poursuit: quitter Chimay, une très...

  • Patients, vous avez des droits et vous ne les connaissez pas

    18 avril 2014, 09:36

    C'est la journée des droits des patients ce vendredi en Belgique. Ces droits sont protégés par une loi qui existe depuis plus de 12 ans... et pourtant, tout le monde ne la connaît pas. Chez nous, chaque personne peut bénéficier de soins de santé de...

Belgique

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles

Dernière Minute