Le Conseil national de sécurité maintient à 4 le niveau de menace en Région bruxelloise

Le Conseil national de sécurité maintient à 4 le niveau de menace en Région bruxelloise
2 images
Le Conseil national de sécurité maintient à 4 le niveau de menace en Région bruxelloise - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le Premier ministre Charles Michel s'est exprimé à l'issue de la réunion du Conseil national de sécurité. Ce dernier maintient à 4 - le niveau le plus élevé - le niveau de menace en Région bruxelloise. Le reste du pays reste soumis à un niveau 3 de menace.

Le Conseil national de sécurité a donc décidé de prolonger les mesures exceptionnelles prises samedi. Le Premier ministre a rappelé les trois axes sur lesquels cette décision sera d'application:

- renforcement des effectifs policiers et de l'armée, avec des moyens supplémentaires;

- maintien "de la même logique" à propos des évènements attirant beaucoup de monde;

- "attention particulière aux transports".

Par ailleurs, le Conseil de sécurité recommande ce lundi la fermeture de toutes les écoles, des Hautes Écoles et des universités en Région bruxelloise. Ces mesures sont également d'application à Vilvoorde

Le Conseil de sécurité réévaluera la situation lundi en fin de journée.

L'organe de coordination et d'analyse de la menace (Ocam) devait réaliser une nouvelle évaluation, ce dimanche, suite aux diverses recommandations émises samedi. Les membres du Conseil national de sécurité se réunissaient ce dimanche, à 17h pour estimer si ces recommandations devaient être renouvelées pour la journée de lundi.

Le niveau d'alerte avait été porté à son maximum pour la Région bruxelloise et Vilvorde samedi, soit 4, ce qui signifie une menace "sérieuse et imminente". Dans le reste du pays, le niveau est à 3, soit une menace "possible et vraisemblable".

Il avait été demandé aux 19 communes de l'agglomération bruxelloise d'annuler les grands événements sur leur territoire. Une communication ciblée à destination de la population a également été préconisée, afin que les rassemblements importants soient évités.

Les ministres présidents de la Fédération Wallonie Bruxelles et de la Vlaams Gemeenschap, Rudy Demotte (PS) et Geert Bourgeois (N-VA) - en charge de l'enseignement dans chacune des communautés du pays - , ont rejoint vers 17 heures la réunion. Le Conseil National de Sécurité rassemble le Premier ministre, les ministres de la Justice, de la Défense, de l'Intérieur et des Affaires étrangères, et les autres Vice-premiers ministres, ainsi que l'OCAM, la Sûreté de l’Etat, les renseignements, la Police fédérale, le Procureur fédéral entre autres. Rudi Vervoort (PS) avait déjà été convié samedi, et était présent ce dimanche.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir