Le Belge Bahar Kimyongür devrait échapper à l'extradition en Turquie

Le Belge Bahar Kimyongür devrait échapper à l'extradition en Turquie
2 images
Le Belge Bahar Kimyongür devrait échapper à l'extradition en Turquie - © Tous droits réservés

La cour d'appel de Brescia en Italie a ordonné mardi la remise en liberté de Bahar Kimyongür, un ressortissant belge d'origine turque arrêté le 22 novembre dernier à Milan sur base d'un mandat d'arrêt international émis par la Turquie, a indiqué mardi le Comité pour la liberté d'expression et d'association (Clea). Dans son arrêt, la cour d'appel de Brescia a décidé de rejeter la demande d'extradition formulée par Ankara, mettant fin aux poursuites intentées contre Kimyongür en Italie.

La Turquie demande l'extradition du militant pour une affaire qui remonte au 28 novembre 2000, lorsque Bahar Kimyongür avait interpellé le ministre turc des Affaires étrangères au Parlement européen à Bruxelles, en lançant des tracts et s'attaquant verbalement au ministre pour dénoncer les violations des droits de l'homme de la part du gouvernement turc à l'encontre des prisonniers politiques.

Mais les juges italiens ont estimé que les activités de Bahar Kimyongür relevaient de la liberté d'expression et que son interpellation du ministre turc au Parlement européen ne constituait pas une menace.

"Dans la saga judiciaire dont est victime Bahar Kimyongür depuis une décennie, cette sentence sonne comme un nouveau camouflet pour la Turquie et pour les forces qui se rangent aux côtés d'Ankara dans cette affaire", a estimé le Clea. "Inversement, il s'agit d'une victoire importante pour les partisans de la liberté d'expression, pour ceux qui souhaitent que restent audibles les discours à contre-courant", a-t-il ajouté.

Bahar Kimyongür s'était rendu en Italie le 22 novembre dernier pour y participer à une conférence sur la Syrie.

Poursuivi, mais acquitté, il y a dix ans en Belgique pour appartenance à une organisation terroriste (le mouvement d'extrême gauche DHKP-C), il était sous le coup d'un mandat d'arrêt international lancé par la Turquie.

Un mandat levé provisoirement par Interpol suite à des doutes sur la légalité des motivations dudit mandat par les autorités d'Ankara.

Bahar Kimyongür sera de retour en Belgique dès demain.

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir

La Belgique en vidéos et en sons