Aller directement au contenu principal

Paul Magnette président du PS, Jean-Pascal Labille le remplacera au Fédéral

BELGIQUE | Mis à jour le jeudi 17 janvier 2013 à 21h13

  • L'information a été confirmée aux alentours de 21h. En plus de son poste de bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette endosse la fonction de président de parti du PS. Jean-Pascal Labille est lui nommé ministre des Entreprises publiques et de la Coopération au Développement, chargé des grandes villes.

    Il aura fallu attendre 21h pour avoir la confirmation du remplacement de Thierry Giet par Paul Magnette à la tête du parti socialiste, un poste qu'il occupait à titre intérimaire depuis le 6 décembre 2011. Une décision actée à l'unanimité ce jeudi soir lors d'un Bureau extraordinaire du parti socialiste.

    Paul Magnette a accepté le défi, qu'il ne juge pas incompatible avec la charge de bourgmestre qui l'attend à Charleroi. Il s'agit de missions "complémentaires", a-t-il jugé, estimant que l'échelon communal constituait un excellent "observatoire" de la vie citoyenne. Il sera d'ailleurs à Charleroi dès ce vendredi, a-t-il annoncé.

    Jean-Pascal Labille, qui reprend la majorité de son portefeuille au Fédéral, devait prêter serment ce jeudi soir au Belvédère. Quant à Philippe Courard, Secrétaire d'Etat aux Affaires sociales, aux Familles et aux Personnes handicapées, chargé des Risques professionnels, est chargé en outre de la Politique scientifique, adjoint à Laurette Onkelinx, Vice-Première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique.

    Thierry Giet, lui, reste chef de groupe socialiste à la Chambre et premier échevin à Sprimont.

    Un jeu de chaises musicales qui verra Charles Picqué quitter son poste de ministre-président de la Région bruxelloise et être lui-même remplacé par Rudi Vervoort à cette fonction.

    Depuis ce jeudi midi, on savait déjà que la ministre fédérale Laurette Onkelinx allait remplacer Rudi Vervoort à la tête de la fédération bruxelloise du parti socialiste dès le mois de mai. La passation de pouvoir adviendra lors des fêtes de l'Iris les 4 et 5 mai prochains. Il s'agit pour l'actuelle Vice-Première ministre et ministre des Affaires sociales, de lancer au plus tôt la fédération socialiste de la capitale dans la campagne pour les élections fédérales et régionales de 2014.

    A ce sujet, une source souligne anonymement qu'il ne s'agit pas là d'une simple réaction à la nomination de Didier Reynders à la tête du MR bruxellois mais bien d'une décision logique qui s'appuie notamment sur le fait que la ministre est perçue comme la "vraie" patronne des socialistes à Bruxelles.

    Qui est Jean-Pascal Labille ?

    Agé de 51 ans, Jean-Pascal Labille a fait son chemin dans le sérail socialiste jusqu'à accéder au secrétariat général des Mutualités socialistes. Il détient de nombreux mandats : administrateur de la Société régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW, l'un des trois outils financiers de la Région wallonne), de la société d'assurances P&V, président de Wallimage, etc. Il a également présidé le comité de gestion du Forem et collaboré durant dix ans au cabinet de révisorat de l'ancien ministre Michel Daerden, un Liégeois comme lui.

    Jean-Pascal Labille est considéré comme étant proche d'un autre Liégeois, Jean-Claude Marcourt, vice-président du gouvernement wallon dont l'influence au sein du PS semble croître. Les deux hommes ont d'ailleurs suivi des parcours qui se ressemblent.

    Adoubé par Guy Mathot, Jean-Claude Marcourt a un long passé de chef de cabinet, dont plusieurs années au service de la vice-Première ministre Laurette Onkelinx, et a été désigné ministre de l'Economie alors qu'il n'avait jamais été élu et était inconnu du grand public.

    Quand il a été question l'an passé d'un groupe "W", groupe informel de réflexion de tendance régionaliste constitué autour de Jean-Claude Marcourt, le nom de Jean-Pascal Labille est également revenu à côté de celui du secrétaire général de la FGTB wallonne, Thierry Bodson, ou du recteur de l'Université de Liège (ULg), Bernard Rentier.

     

    RTBF et Belga

    Voir

    Derniers commentaires

    • de josette Henin Quand on voit l'état de délabrement de Charleroi Ville Basse, et notamment de la rue de Marcinelle - dont la lkibrairie vient de fermer ses portes-, les électeurs qui ont fait confiance à Magnette n'ont-ils pas le droit d'espérer avoir un vrai bourgmestre capable de prendre des décisions et de s'investir? N'y a-t-il pas d'autres intelligences disponibles pour le PS? JH

      19-01-2013 10:49 | Répondre

    • de tébé' Tout est en place pour la guerre de 14. C'est le seul socialiste francophone capable de croiser le fer à armes égales avec qui vous savez en Flandre. Magnette, Michel, et les autres devront faire bloc. Pour le reste c'est vrai qu'il y aurait à redire concernant les cumuls.

      18-01-2013 22:34 | Répondre

    • de Pascaline On a mis le petit jeune dernier comme président un peu comme Poutine avait mis son jeune premier ministre à sa place pour un moment.Vivement les élections que nous citoyen,on remette de l'ordre en ne votant plus pour des partis de favorisés tels que MR,PS...On paie toujours plus pour vivre moins bien,maintenant on en a mare !

      18-01-2013 09:42 | Répondre

    • de Janssens D Bxl Jean-Pascal Labille a dit qu'il était au service du parti socialiste... Moi qui pensait qu'un ministre était au service du citoyen, me serais-je trompé ?

      18-01-2013 08:27 | Répondre

    • de mevra Le parti qui se gargarise du mot "démocratie"a élu dans le plus grand secret toute une série de gens à des postes importants.J'attends que la RTBF dénonce cette élection stalinienne à son JT de 13h...

      18-01-2013 08:19 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Vidéo précédente

    Chambardement au PS

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      Chambardement au PS

    • Cliquez pour visionner

      Thierry Giet tire sa révérence à la tête du PS

    • Cliquez pour visionner

      Un remaniement évoqué lors du Conseil des ministres

    • Cliquez pour visionner

      Portrait de Jean-Pascal Labille

    • Cliquez pour visionner

      Nouvelles fonctions aussi pour Philippe Courard

    • Cliquez pour visionner

      Grand remaniement au sein du PS

  • Paul Magnette sera-t-il président du parti socialiste dès ce jeudi soir?
    Image précédente

    Paul Magnette sera-t-il président du parti socialiste dès ce jeudi soir?

    Belga
    Image suivante
    • Paul Magnette sera-t-il président du parti socialiste dès ce jeudi soir?

      Paul Magnette sera-t-il président du parti socialiste dès ce jeudi soir?

    • Jean-Pascal Labille reprend la majorité du portefeuille de Paul Magnette au Fédéral

      Jean-Pascal Labille reprend la majorité du portefeuille de Paul Magnette au Fédéral

    • Laurette Onkelinx future présidente du PS bruxellois?

      Laurette Onkelinx future présidente du PS bruxellois?

    • de josette Henin Quand on voit l'état de délabrement de Charleroi Ville Basse, et notamment de la rue de Marcinelle - dont la lkibrairie vient de fermer ses portes-, les électeurs qui ont fait confiance à Magnette n'ont-ils pas le droit d'espérer avoir un vrai bourgmestre capable de prendre des décisions et de s'investir? N'y a-t-il pas d'autres intelligences disponibles pour le PS? JH

      19-01-2013 10:49 | Répondre

    • de tébé' Tout est en place pour la guerre de 14. C'est le seul socialiste francophone capable de croiser le fer à armes égales avec qui vous savez en Flandre. Magnette, Michel, et les autres devront faire bloc. Pour le reste c'est vrai qu'il y aurait à redire concernant les cumuls.

      18-01-2013 22:34 | Répondre

    • de Pascaline On a mis le petit jeune dernier comme président un peu comme Poutine avait mis son jeune premier ministre à sa place pour un moment.Vivement les élections que nous citoyen,on remette de l'ordre en ne votant plus pour des partis de favorisés tels que MR,PS...On paie toujours plus pour vivre moins bien,maintenant on en a mare !

      18-01-2013 09:42 | Répondre

    • de Janssens D Bxl Jean-Pascal Labille a dit qu'il était au service du parti socialiste... Moi qui pensait qu'un ministre était au service du citoyen, me serais-je trompé ?

      18-01-2013 08:27 | Répondre

    • de mevra Le parti qui se gargarise du mot "démocratie"a élu dans le plus grand secret toute une série de gens à des postes importants.J'attends que la RTBF dénonce cette élection stalinienne à son JT de 13h...

      18-01-2013 08:19 | Répondre

    • de Jean Comment croire un instant aux propos de M. GIET? "je suis content de mon bilan" "j'ai choisi de partir" "je pars serein" La réalité est plutôt: M.giet à un bilan très mitigé Il a garde le navire à flot (service interne minimum même si très important) Du point de vue médiatique (externe), le bilan est très mauvais. Il passe toujours comme un second couteau ds l'ombre de M. Di Rupo Le PS est dans une mauvaise passe et doit retrouver un discours pugnace qui ne peut être porté par le 1ier. Magnétite devient le choix évident. Loyal, pugnace, charismatique.

      18-01-2013 08:11 | Répondre

    • de gaston un parti fidèle à lui même

      17-01-2013 22:19 | Répondre

    • de RS Pas de bruxellois de souche pour la direction du PS bruxellois ?

      17-01-2013 17:20 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Soins de santé à la diète: tout ce qui change en 2015, et pour qui

    21 octobre 2014, 14:42

    Maggie De Block les a elle-même qualifiées de "drastiques". Le secteur des soins de santé n’échappe pas aux économies prévues par le gouvernement Michel. En 2015, leur budget sera amputé de 355 millions d’euros. Voici le décryptage des mesures...

  • Le PS lance une campagne anti-MR N-VA

    21 octobre 2014, 14:54

    Des demi-pages dans les quotidiens, ornées d'une paire de ciseaux aux sigles du MR et de la N-VA ; le site internet injuste.be et des vidéos anti-gouvernement: qui est derrière tout cela ? Le PS. Combien coûte cette campagne destinée à "informer" les...

  • Transition énergétique: l'île de Sein bientôt 100% verte?

    20 octobre 2014, 15:02

    Réduire l'utilisation d'énergie fossile et privilégier les énergies renouvelables, on appelle cela la transition énergétique. Un projet de loi a été voté sur ce thème en France. Comment consommer moins et mieux? La question se pose partout, en ce...

L'actualité en images

Le zapping ciné du mardi

mardi 21 octobre 2014

Zoom sur le vélo en bambou

mardi 21 octobre 2014

Procès Pistorius : le verdict

mardi 21 octobre 2014

Décès du PDG de Total

mardi 21 octobre 2014

Guy Luzon limogé, le point sur la...

Football - Jupiler...

lundi 20 octobre 2014

Quel Temps !

Partie 1

lundi 20 octobre 2014

Une grue menace de s'effondrer, à Evere

Une partie du...

mardi 21 octobre 2014

Une grue menace de s'effondrer, à Evere

Une partie du...

mardi 21 octobre 2014

Toutes les vidéos de l'info

Vu sur le web

Dernière Minute