Aller directement au contenu principal

La nouvelle Ligue belge contre l'antisémitisme "ne concurrence pas le Mrax"

BELGIQUE | Mis à jour le lundi 27 janvier 2014 à 16h33

  • La Ligue belge contre l'antisémitisme (LBCA) a été officiellement lancée lundi, à l'occasion de la journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. Cet organisme entend "lutter contre l'antisémitisme sous toutes ses formes", selon son président Joël Rubinfeld (connu comme membre du CCOJB, Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique). Contacté, le Mrax (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie) dit ne pas considérer cette nouvelle association comme un concurrent, ni comme une menace.

    La LBCA a déjà déposé une plainte auprès du parquet de Bruxelles à la suite des propos récemment tenus par le député Laurent Louis, qui s'était invité à la conférence de presse de présentation.

    La Ligue belge contre l'antisémitisme a été créée "pour répondre à la recrudescence de l'antisémitisme en Europe, qui menace la cohésion sociale dans nos sociétés", a indiqué Isaac Franco, vice-président.

    Les fondateurs de la LBCA ont fait notamment allusion aux résultats d'une étude de l'Agence européenne des droits fondamentaux (FRA), parus en novembre dernier, selon lesquels, en Belgique, 88% des répondants estimaient que l'antisémitisme a augmenté ces dernières années. "Il faut éviter de croire que ce combat est perdu d'avance", a ajouté le vice-président. La LBCA souhaite aussi "informer le public", en rassemblant sur son site différents articles parus dans la presse ou des publications propres, se rapportant à l'antisémitisme en Belgique.

    Déjà une plainte contre la quenelle de Laurent Louis

    Le premier acte posé par la LBCA est une plainte déposée lundi auprès du parquet visant de récents propos et gestes du député Laurent Louis. Celui-ci avait reproduit la "quenelle", geste présenté comme anti-système mais que bon nombre d'observateurs qualifient de salut nazi inversé. Laurent Louis qui était présent à la conférence de lancement de la Ligue, a été invité à ne pas intervenir.

    Un phénomène normal selon le Mrax

    Pour Vincent Cornil, récent directeur du Mrax, l'apparition d'un mouvement de défense spécifique à une minorité n'a rien d'exceptionnel. "Le Mrax est pluraliste. Nous militons contre le racisme et défendons toutes les minorité de races, d’ethnies, etc." De nombreuses associations portent déjà sur la défense d’une minorité spécifique. "C'est le cas pour les asiatiques, les noirs ou les musulmans, et nous ne voyons pas cela comme une menace", commente le directeur du Mrax pour qui "Un mouvement qui se lance est souvent porté par les membres d'une minorité qui connaissent donc le mieux les discriminations dont ils font l'objet". L'occasion, souvent, pour ces organisations de partager leurs expériences.

    Dans le même temps, le directeur du Marx explique que le retrait de la référence explicite au génocide nazi dans les statuts du mouvement par l'ancienne direction avait créé un froid avec les organisations juives. Depuis 2013, cette référence a été réintroduite, mais le Mrax doit "regagner une légitimité auprès des communautés juives".

    J-Cl V. avec Belga.

    En bref: création d'une association contre l'antisémitisme

    Voir
  • Vidéo précédente

    En bref: création d'une association contre l'antisémitisme

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      En bref: création d'une association contre l'antisémitisme

  • Selon son président Joël Rubinfeldentend, la LBCA entend "lutter contre l'antisémitisme sous toutes ses formes".
    Image précédente

    Selon son président Joël Rubinfeldentend, la LBCA entend "lutter contre l'antisémitisme sous toutes ses formes".

    VIRGINIE LEFOUR - BELGA
    Image suivante
    • Selon son président Joël Rubinfeldentend, la LBCA entend "lutter contre l'antisémitisme sous toutes ses formes".

      Selon son président Joël Rubinfeldentend, la LBCA entend "lutter contre l'antisémitisme sous toutes ses formes".

Les suggestions du jour

  • Trois avis d'économistes: l'avenir de l'Europe en noir ou en rose

    31 octobre 2014, 16:30

    Quels sont les principaux risques et les opportunités, pour l’Europe, de sortir de la crise? Nous avons demandé à trois spécialistes de l’économie et des finances de nous livrer à la fois leur scénario catastrophe et la perspective la plus...

  • Ce qui se passe au Burkina Faso est "un automne des pays africains"

    31 octobre 2014, 08:31

    L'Afrique est-elle en train de changer ? C'est en tout cas l'avis d'Oumou Zé, coordonnatrice de recherche et plaidoyer au CNCD. Invitée de L'acteur en Direct de Matin Première ce vendredi, elle affirme qu'il y a aujourd'hui "un ras-le-bol populaire des...

  • La lettre de la FGTB qui fâche les patrons wallons

    31 octobre 2014, 15:22

    "C’est une menace et cela ne va pas dans le bon sens pour une concertation sociale" affirme avec fermeté Jean-François Héris le patron des patrons wallons – "Absolument pas", rétorque Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, "la lettre dit que...

L'actualité en images

Le Full contact médiéval

vendredi 31 octobre 2014

BD: Dernier album Bourgeon

vendredi 31 octobre 2014

Foot Mouscron/FC Bruges

vendredi 31 octobre 2014

Halloween aux grottes de Han

vendredi 31 octobre 2014

Eboulement dans une rue à Limbourg

vendredi 31 octobre 2014

Burkina Faso, suites

vendredi 31 octobre 2014

Beau temps à la mer

vendredi 31 octobre 2014

Les prix des low cost

jeudi 30 octobre 2014

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Belgique

7 à la Une

Plus d'articles

Vu sur le web

Dernière Minute