Aller directement au contenu principal

La Flandre internationalement reconnue "comme une région autonome" (N-VA)

BELGIQUE | jeudi 11 juillet 2013 à 12h30

  • La Flandre, une région autonome reconnue à l'échelon international. Tel est l'un des messages que le président du parlement flamand, Jan Peumans (N-VA), a lancés jeudi à l'occasion de la fête de la Communauté flamande. Le nationaliste s'est en revanche montré peu bavard à propos de la 6e réforme de l'Etat que son parti combat.

    A l'appui de sa thèse, le président a invoqué la jurisprudence récente de la Cour de justice européenne qui, dit-il, a reconnu l'autonomie constitutionnelle des régions en les traitant comme des Etats membres.

    "Non seulement l'Union européenne mais aussi les Etats pris individuellement reconnaissent le parlement flamand comme une assemblée autonome et la Flandre comme une région autonome", a-t-il expliqué, en faisant référence aux nombreuses délégations parlementaires, ministres et ambassadeurs étrangers qu'il a reçus au cours de la législature.

    Pour Jan Peumans, la Flandre ne doit toutefois pas s'arrêter en chemin. "Certaines autres régions jouissent de compétences que force nous est de leur envier", a-t-il souligné.

    Le président a cité la république serbe de Bosnie, le Pays basque ou les Länder allemands, compétents l'une pour la police et les services de secours, l'autre pour lever les impôts et déterminer sa contribution à l'Etat fédéral, les troisièmes pour la justice.

    "Malgré le transfert de compétences qui résultera de la 6e réforme de l'Etat, bien des compétences continueront de dépendre du fédéral alors que d'autres régions ont démontré dans la pratique qu'elles étaient parfaitement capables de fonctionner en toute autonomie à leur niveau".

    Suivi des réformes

    Une 6e réforme de l'Etat qui transférera des compétences vers la Flandre sans l'ensemble des moyens qui leur correspondent, a constaté Jan Peumans avant d'appeler à la création d'une Commission de suivi des réformes au sein de l'assemblée flamande.

    "Pour le prochain gouvernement flamand, gérer efficacement ces nouvelles compétences (...) pour répondre aux attentes de la Flandre et des Flamands sera tout un défi. Le défi sera d'autant plus grand que les moyens financiers nécessaires pour exercer ces compétences comme il se doit ne seront pas transférés à 100%".

    Si la Flandre jouit d'une reconnaissance internationale, il n'en va pas toujours de même en Belgique, a regretté le président du parlement qui s'en est pris à la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet. M. Peumans a évoqué l'éternelle querelle autour de l'envoi des convocations électorales dans les communes à facilités de la périphérie bruxelloise.

    Lois linguistiques

    La Constitution ne subordonne pas le parlement flamand au parlement fédéral, a-t-il rappelé. "Pourtant, nous trouvons encore au niveau fédéral des élus politiques qui l'ignorent. L'année dernière encore, le ministre fédéral de l'Intérieur déclarait que les lois linguistiques fédérales avaient préséance sur la circulaire flamande Peeters en ce qui concerne l'interprétation de la législation linguistique dans les communes à facilités de la périphérie".

    Jan Peumans a entamé son discours en rendant hommage à l'implication du Roi Albert dans les drames qu'a traversés la société belge, qu'il s'agisse de l'affaire Dutroux ou de l'accident de Sierre. Il a aussi évoqué le rôle politique du souverain des Belges.

    "Le Roi a vu la Belgique poursuivre son évolution vers une autonomie accrue des entités fédérées et accepté la réalité institutionnelle de ce pays. La mission difficile d'un règne moderne adapté au rôle d'un chef d'Etat du XXIe siècle attend son successeur".

    Belga

    Invité Bart De Wever

    Fête flamande : le discours de la N-VA

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
    1000 caractères max
    Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules ou les espaces.
  • « previous

    Fête flamande : le discours de la N-VA

    next
    • Cliquez pour visionner

      Fête flamande : le discours de la N-VA

    • Cliquez pour visionner

      Invité Bart De Wever

  • Jan Peumans (N-VA) et l'ambassadeur des Etats-Unis, Howard Gutman
    « previous

    Jan Peumans (N-VA) et l'ambassadeur des Etats-Unis, Howard Gutman

    BENOIT DOPPAGNE - BELGA
    next
    • Jan Peumans (N-VA) et l'ambassadeur des Etats-Unis, Howard Gutman

      Jan Peumans (N-VA) et l'ambassadeur des Etats-Unis, Howard Gutman

Les suggestions du jour

  • Auvelais: la difficile résistance des commerçants du centre-ville

    18 avril 2014, 23:30

    Auvelais est une section de la commune de Sambreville, qui est elle-même le fruit du regroupement de plusieurs entités lors de la fusion des communes. Avec Tamines, Auvelais en est la ville la plus importante. Mais, même si Tamines connait aussi une...

  • Mise en garde: pas d'œufs en chocolat pour les chiens!

    20 avril 2014, 11:42

    A Pâques, période par excellence de dégustation de chocolat, soyez doublement attentif à ne pas laisser traîner du chocolat à portée de votre chien. La consommation de chocolat peut lui être fatale.

  • Mariemont : le retour de la momie d'Hor

    18 avril 2014, 17:25

    Une pièce exceptionnelle est arrivée jeudi au Musée Royal de Mariemont : la momie d'Hor, un prêtre d’Amon qui vivait en Égypte 700 ans avant notre ère. Le cercueil en bois peint, parfaitement conservé et restauré, est exposé à côté du corps...

Belgique

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles

Dernière Minute