Aller directement au contenu principal

La Belgique expulse des Européens sans travail

BELGIQUE | jeudi 2 août 2012 à 9h23

  • La libre-circulation des citoyens est une des mesures phares de la construction européenne mais cette libre circulation est limitée et doit répondre à certaines conditions : le citoyen qui se rend dans un autre pays doit pouvoir subvenir à ses besoins par ses propres moyens.

    La directive reconnaît le droit à un Etat de priver de séjour un ressortissant européen établi sur son territoire si cette personne devient une "charge déraisonnable pour son système d'aide sociale", une notion laissée à l'appréciation des Etats membres. La Belgique a décidé d'appliquer cette règle et depuis le début de l'année, l'autorisation de séjour a été retirée à 1224 ressortissants européens, a reconnu la secrétaire d'Etat à l'Asile et l'Immigration, Maggie De Block, interrogée par la députée Ecolo Zoé Genot. C'est déjà 300 de plus que sur l'ensemble de l'année 2011...

    C'est le cas, par exemple, d'une Française, mère de deux enfants, qui a été privée de son titre de séjour alors qu'elle réside en Belgique depuis 10 ans. Ce cas, du coup, a suscité la polémique en France mais cet exemple illustre la volonté du gouvernement de dire "stop" aux abus sociaux qui constituent une charge supplémentaire.

    Pour Guido De Padt, parlementaire Open VLD, c'est un résultat logique: "Ca me paraît normal parce que je crois que le gouvernement fédéral a fait des efforts pour examiner en détail les dossiers qui sont soumis à l'administration donc je crois qu'on cherche mieux, qu'on trouve mieux les cas qui ne sont pas normaux. Mais quand on retire le droit de séjour les conséquences automatiques sont qu'on expulse les gens. Quand on a un séjour illégal ici sur notre territoire, cela me paraît normal qu'on demande aux gens de retourner dans leur pays d'origine."

    Guido De Padt s'est également exprimé sur RMC (Radio Monte Carlo) en expliquant qu'il n'avait rien contre l'expulsion de France des Belges qui seraient dans la même situation.

    De son côté, la députée écolo Zoé Genot a réagi : on parle toujours de l’Europe de la libre circulation et de l’égalité entre les peuples, dit-elle. On voit que cette égalité ne vaut que pour certains : ceux qui sont riches et qui vont beaucoup consommer ici.

    M.S. avec Damien Roulette et Belga

    Voir

    Derniers commentaires

    • de JPL Et le prochain stade, c'est quoi ? L'appel à la délation ?

      02-08-2012 13:03 | Répondre

    • de dudu Si je pouvais, je ferais bien mon petit marché de l'aide sociale européenne. -je toucherais le chomage en Belgique -les allocations familiales plutot dans un pays nordique, ils sont très "famille" dans ces pays -la TVA en Irlande (quoique cela a peut-etre changé avec la crise) -j'irais me faire soigner en France ou en Allemagne -je paierais mes impots au Luxembourg Vive l'Europe sociale!

      02-08-2012 13:01 | Répondre

    • de Un parmi d'autres La farce de la "citoyenneté européenne" se dévoile. Ce qui est autorisé à circuler en Europe ce sont les capitaux et les marchandises. Les esclaves sont priés de rester chez eux et de ne se déplacer qu'en fonction des besoins des capitaux. Je suis effrayé des propos racistes ou quasi racistes de nombre de commentaires. Personnellement, je pense qu'il faut au contraire davantage ouvrir nos frontières aux gens de toutes origines et de contrôle strict des frontières pour les capitaux et les marchandises.

      02-08-2012 12:58 | Répondre

    • de ellende3 Il est plus que temps que l'on remette les pendules à l'heure. Bien trop de personnes vont vers le pays qui leur sera le plus profitable. Et de plus l'arrogance des français m'insupporte (j'ai vécu et travaillé 10 années à Paris) et je ne suis pas du tout sûr de vouloir une Europe à la française (ils ont beaucoup et ne sont jamais content). Quant au discours des écolos, vous savez l'égalité quelle qu'elle soit sera toujours un leurre. Un handicapé sera toujours un handicapé et un valide toujours un valide, c'est ce que nous faisons de nos vies qui a de l'importance, mais cela dépend d'un chacun.

      02-08-2012 12:41 | Répondre

    • de mac Complètement inepte! On parle d'intégration européenne... Bon, eh bien que l'on commence à examiner le cas des non-européens qui sont probablement bien plus nombreux que les malheureux mille et quelque citoyens de l'Union - a-t-on fait le calcul de ce que cette mesure imbécile permettra à notre Etat d'économiser? Même si ces gens touchaient tous le minimum du chômage, on arriverait au maximum à € 1.500.000 par mois, soit € 18 millions par an pour ceux déjà frappés... est-ce que cela vaut le coup (ou le coût)? Allons donc chercher les moyens où ils se trouvent! Et ce n'est pas avec cette mesure que le VLD rattrapera la NVA, bien loin de là!

      02-08-2012 12:32 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max
  • La Belgique expulse des Européens sans travail et provoque l'ire de la France
    Image précédente

    La Belgique expulse des Européens sans travail et provoque l'ire de la France

    ABDULLAH DOMA (AFP)
    Image suivante
    • La Belgique expulse des Européens sans travail et provoque l'ire de la France

      La Belgique expulse des Européens sans travail et provoque l'ire de la France

    • Maggie De Block

      Maggie De Block

    • Zoé Genot

      Zoé Genot

    • de JPL Et le prochain stade, c'est quoi ? L'appel à la délation ?

      02-08-2012 13:03 | Répondre

    • de dudu Si je pouvais, je ferais bien mon petit marché de l'aide sociale européenne. -je toucherais le chomage en Belgique -les allocations familiales plutot dans un pays nordique, ils sont très "famille" dans ces pays -la TVA en Irlande (quoique cela a peut-etre changé avec la crise) -j'irais me faire soigner en France ou en Allemagne -je paierais mes impots au Luxembourg Vive l'Europe sociale!

      02-08-2012 13:01 | Répondre

    • de Un parmi d'autres La farce de la "citoyenneté européenne" se dévoile. Ce qui est autorisé à circuler en Europe ce sont les capitaux et les marchandises. Les esclaves sont priés de rester chez eux et de ne se déplacer qu'en fonction des besoins des capitaux. Je suis effrayé des propos racistes ou quasi racistes de nombre de commentaires. Personnellement, je pense qu'il faut au contraire davantage ouvrir nos frontières aux gens de toutes origines et de contrôle strict des frontières pour les capitaux et les marchandises.

      02-08-2012 12:58 | Répondre

    • de ellende3 Il est plus que temps que l'on remette les pendules à l'heure. Bien trop de personnes vont vers le pays qui leur sera le plus profitable. Et de plus l'arrogance des français m'insupporte (j'ai vécu et travaillé 10 années à Paris) et je ne suis pas du tout sûr de vouloir une Europe à la française (ils ont beaucoup et ne sont jamais content). Quant au discours des écolos, vous savez l'égalité quelle qu'elle soit sera toujours un leurre. Un handicapé sera toujours un handicapé et un valide toujours un valide, c'est ce que nous faisons de nos vies qui a de l'importance, mais cela dépend d'un chacun.

      02-08-2012 12:41 | Répondre

    • de mac Complètement inepte! On parle d'intégration européenne... Bon, eh bien que l'on commence à examiner le cas des non-européens qui sont probablement bien plus nombreux que les malheureux mille et quelque citoyens de l'Union - a-t-on fait le calcul de ce que cette mesure imbécile permettra à notre Etat d'économiser? Même si ces gens touchaient tous le minimum du chômage, on arriverait au maximum à € 1.500.000 par mois, soit € 18 millions par an pour ceux déjà frappés... est-ce que cela vaut le coup (ou le coût)? Allons donc chercher les moyens où ils se trouvent! Et ce n'est pas avec cette mesure que le VLD rattrapera la NVA, bien loin de là!

      02-08-2012 12:32 | Répondre

    • de Pimak Extrait de l'article : "C'est le cas, par exemple, d'une Française, mère de deux enfants, qui a été privée de son titre de séjour alors qu'elle réside en Belgique depuis 10 ans". un peu comme si cet exemple était représentatif, ce qui est ARCHI-FAUX. Comme chaque fois, lorsqu'il s'agit de fermeté gouvernementale, on montre le coté négatif de la décision. Mais, pour cette femme expulsée, combien de millier parasites authentiques dans la file aux allocations ? J'encourage le gouvernement à encore plus de fermeté : on ne peut donner que ce que l'on a. Il y a des limites à tout. Et tant qu'il y aura un seul Belge de souche pauvre ou mendiant, les autres devront attendre. Charité bien ordonnée commence par soi-même...

      02-08-2012 12:30 | Répondre

    • de chris enfin une ministre qui fait son boulot, ce pour quoi elle a été élue et nommée ! Que les autres en fassent autant au lieu de parader à la télé quand ils veulent qu'on se rappelle d'eux (au moment des votes).

      02-08-2012 12:29 | Répondre

    • de line Il est temps!! Quand on connait , autour de soi , des étranges qui qui cumulent plusieurs rétributions via les cpas et ce sur 2 à 3 identités différente, que pas mal de marocains et autres s' arrangent avec une personne resté en Belgique afin que cette dernière rentre chaque mois leur carte de chômage, alors que ces gens eux se la coule douce dans leur pays . Ceci n' est qu' un mince aperçu du savoir des gens qui roulent chaque mois notre pays en bénéficiant illégalement du système (bonne poire) de notre pays. Un gros nettoyage est a faire a ce niveau!!

      02-08-2012 11:59 | Répondre

    • de chris oui il est temps. Maggie pourquoi viens-tu si tard; tu es belle dans ton métier!

      02-08-2012 12:32 | Répondre

    • de highlands11 @line, je ne savais pas que les marocains étaient en Europe...

      02-08-2012 12:32 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Tout ce que vous voulez savoir sur les stress tests

    24 octobre 2014, 17:21

    Plus que deux fois dormir et la Banque centrale européenne dévoilera les résultats des stress tests, les tests de résistance imposés à 130 banque de la zone euro. Ils seront mis en ligne dimanche à midi précises sur le site de la BCE. En sept thèmes,...

  • Domotique: dans 5 ans, votre maison sera plus intelligente que vous

    24 octobre 2014, 16:19

    Et sinon plus intelligente, du moins plus "consciente." La domotique sous l’angle électronique dont on parle depuis 30 ans nous vient pourtant des Etrusques. Les anciens Romains plaçaient leur foyer sous la protection des divinités domestiques nommées...

  • "Le danger n'est pas la menace terroriste, mais la surveillance de masse"

    24 octobre 2014, 01:05

    Leurs noms évoquent la liberté d'expression et la protection des valeurs démocratiques fondamentales contre la surveillance étatique. Pour d'autres cependant, l'action des lanceurs d'alertes - whistleblowers en anglais - est condamnable. C'est ainsi que,...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Belgique

Vu sur le web

Dernière Minute