Aller directement au contenu principal

Il y aura bien du wi-fi gratuit dans cinq villes wallonnes

BELGIQUE | Mis à jour le jeudi 4 juillet 2013 à 15h31

  • Le gouvernement wallon a décidé jeudi d'affecter 3,1 millions d'euros au développement du wi-fi gratuit pour les habitants, travailleurs et visiteurs de cinq villes wallonnes (Mons, Liège, Bastogne, Namur, Ottignies-Louvain-la-Neuve et Tournai), avant peut-être Charleroi et Spa-Francorchamps, a indiqué le ministre de l'Economie Jean-Claude Marcourt.

    Ce "wi-fi urbain" (dites "Digital Cities", pour "villes numériques") sera gratuit et illimité vers les services de la ville et les sites et applications des secteurs de la santé, de l'éducation, de la mobilité, de l'offre touristique, des manifestations, etc.

    Il sera gratuit mais limité en vitesse vers certains sites internet autorisés tels que les boîtes mails ou des réseaux sociaux. Pour le reste, l'accès sera payant (mais illimité) selon la durée d'accès au service.

    Le choix des premières villes à bénéficier de cet investissement se justifie notamment par la présence d'un pôle universitaire ou d'un réseau d'enseignement dense (Mons, Liège, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Namur et dans une moindre mesure Tournai), selon le cabinet Marcourt.

    Les attraits touristiques et culturels (pour les cinq villes retenues) ont aussi pesé dans la balance, tandis que l'événementiel a été déterminant pour Bastogne (commémorations en 2014 de la fin de la Seconde guerre mondiale et de la Bataille des Ardennes) et Mons (capitale européenne de la Culture en 2015). Des critères d'accessibilité et de mobilité sont aussi entrés en ligne de compte.

    D'autres villes pourraient rejoindre le programme. Charleroi et Spa-Francorchamps sont identifiées à ce stade.

    "L'ambition, au-delà des services proposés aux citoyens et visiteurs, est de stimuler l'usage des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les pratiques quotidiennes des Wallonnes et des Wallons", a commenté le ministre Marcourt (PS).

    Le gouvernement wallon inscrit les villes numériques dans son "master plan TIC", combiné aux projets d'"écoles numériques" (une septantaine d'établissements visés).

    Belga

    Voir
  • Cinq villes wallonnes choyées par le gouvernement wallon: elles seront les premières à avoir le wi-fi gratuit
    Image précédente

    Cinq villes wallonnes choyées par le gouvernement wallon: elles seront les premières à avoir le wi-fi gratuit

    John Moore/Getty Images/AFP
    Image suivante
    • Cinq villes wallonnes choyées par le gouvernement wallon: elles seront les premières à avoir le wi-fi gratuit

      Cinq villes wallonnes choyées par le gouvernement wallon: elles seront les premières à avoir le wi-fi gratuit

Les suggestions du jour

  • Trois avis d'économistes: l'avenir de l'Europe en noir ou en rose

    31 octobre 2014, 16:30

    Quels sont les principaux risques et les opportunités, pour l’Europe, de sortir de la crise? Nous avons demandé à trois spécialistes de l’économie et des finances de nous livrer à la fois leur scénario catastrophe et la perspective la plus...

  • Ce qui se passe au Burkina Faso est "un automne des pays africains"

    31 octobre 2014, 08:31

    L'Afrique est-elle en train de changer ? C'est en tout cas l'avis d'Oumou Zé, coordonnatrice de recherche et plaidoyer au CNCD. Invitée de L'acteur en Direct de Matin Première ce vendredi, elle affirme qu'il y a aujourd'hui "un ras-le-bol populaire des...

  • La lettre de la FGTB qui fâche les patrons wallons

    31 octobre 2014, 15:22

    "C’est une menace et cela ne va pas dans le bon sens pour une concertation sociale" affirme avec fermeté Jean-François Héris le patron des patrons wallons – "Absolument pas", rétorque Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, "la lettre dit que...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

7 à la Une

Plus d'articles

Vu sur le web

Dernière Minute