Il y a plus d'hommes que de femmes dans la hiérarchie judiciaire

Plus d'hommes que de femmes dans la hiérarchie judiciaire
Plus d'hommes que de femmes dans la hiérarchie judiciaire - NICOLAS MAETERLINCK (belga)
Belga News

Les hommes et les femmes sont représentés à proportion presque égale au sein des juges professionnels en Belgique mais l'équilibre se rompt quand on monte dans la hiérarchie.

C'est ce qui ressort de données pour l'année 2010 que relaie la Commission européenne pour l'efficacité de la Justice (CEPEJ). La tendance est similaire dans les autres pays d'Europe de l'ouest.

Ainsi, on comptait en Belgique 53% de magistrats masculins et 47% de magistrates en 2010. C'est la même proportion qu'en Finlande et en Géorgie. Certains pays, comme la Slovénie, la Serbie ou la Lettonie, recensent une proportion écrasante de femmes dans la magistrature, tandis que l'Azerbaïdjan (91%) et l'Ecosse (79%) ont beaucoup plus de magistrats masculins que féminins.

La proportion de femmes s'amenuise quand on évolue dans la hiérarchie

En Belgique, trois quarts des présidents de tribunaux de première instance sont des hommes. Cette proportion grimpe à 80% dans les juridictions d'appel et même à 100% dans les cours suprêmes.

La tendance est sensiblement la même dans les autres pays européens. En Finlande, 76% des présidents de tribunaux de première instance sont des hommes, contre 100% des présidents en appel. Dans les cours suprêmes, par contre, on compte 50% d'hommes et 50% de femmes.

En Slovénie, la proportion de femmes à la tête des tribunaux de première instance est de 66%, et 67% dans les juridictions d'appel. Dans les cours suprêmes, par contre, on revient à 100% de présidents masculins.

"Sur les 26 Etats ayant fourni des données, seuls 8 avaient une femme à la tête de la Cour suprême (ou équivalent) en 2010", relève la CEPEJ. "Le 'plafond de verre', freinant l'accès à la progression hiérarchique des femmes, semble exister aussi dans le domaine de la justice", conclut-elle.

Belga


Publicité