Aller directement au contenu principal

Flandre: le scanner des plaques d'immatriculation fait des ravages

BELGIQUE | Mis à jour le vendredi 21 septembre 2012 à 8h21

  • Les cinq scanners de plaques d'immatriculation utilisés depuis peu en Flandre ont permis de repérer l'an dernier 5.400 automobilistes en défaut de paiement d'une amende routière.

    C'est ce qu'écrivent vendredi la Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

    Au total, ce ne sont pas moins de 2,3 millions d'euros de paiement indus qui peuvent être ainsi récupérés. En outre, le montant des amendes supplémentaires pour retard de paiement s'élève à un total de 500 millions d'euros, selon des chiffres du ministre flamand des Finances Philippe Muyters (N-VA). Chaque scanner a coûté 30 000 euros.

    Au sud du pays, pas moins de 96 000 voitures ont été flashées depuis le 1er janvier dernier par les 20 boîtiers situés le long des autoroutes wallonnes, selon les éditions de Sud Presse. Trois des treize nouveaux radars annoncés par le ministre des Travaux publics Carlo Di Antonio seront fonctionnels d'ici la fin de l'année. Lorsque les boîtiers ont été installés en 2010, une diminution de 40% des tués sur les autoroutes a été constatée.
    Belga

  • Le scanner des plaques d'immatriculation fait des ravages en Flandre
    Image précédente

    Le scanner des plaques d'immatriculation fait des ravages en Flandre

    Belga
    Image suivante
    • Le scanner des plaques d'immatriculation fait des ravages en Flandre

      Le scanner des plaques d'immatriculation fait des ravages en Flandre

Les suggestions du jour

  • "Ma vie à l'unif": un an dans la peau d'un étudiant

    14 septembre 2014, 17:21

    De la rentrée à la proclamation, en passant par les bleusailles, les blocus et le Bal des Busés, des étudiants vous invitent à les suivre sur le web. Photos, témoignages et anecdotes à gogo.

  • Les athées créent leurs propres églises, à Bruxelles aussi

    15 septembre 2014, 16:35

    C'est une messe toute particulière qui sera organisée le dimanche 28 septembre à Bruxelles. Ou vaut-il mieux écrire "assemblée dominicale"? Certainement, puisque l'événement lui-même appelé "Sunday Assembly" est destiné aux athées désireux de...

  • Coalition contre l'IE: la Belgique a-t-elle les moyens de ses ambitions?

    16 septembre 2014, 09:31

    La Belgique est prête à participer à une coalition internationale contre l'organisation terroriste état islamique. L'annonce a été faite lundi soir lors de la conférence de Paris. Mais la question, ce mardi, est d’ordre financier. L’armée...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Belgique

Vu sur le web

Dernière Minute