Flandre: le scanner des plaques d'immatriculation fait des ravages

Le scanner des plaques d'immatriculation fait des ravages en Flandre
Le scanner des plaques d'immatriculation fait des ravages en Flandre - © Belga
Belga News

Les cinq scanners de plaques d'immatriculation utilisés depuis peu en Flandre ont permis de repérer l'an dernier 5.400 automobilistes en défaut de paiement d'une amende routière.

C'est ce qu'écrivent vendredi la Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Au total, ce ne sont pas moins de 2,3 millions d'euros de paiement indus qui peuvent être ainsi récupérés. En outre, le montant des amendes supplémentaires pour retard de paiement s'élève à un total de 500 millions d'euros, selon des chiffres du ministre flamand des Finances Philippe Muyters (N-VA). Chaque scanner a coûté 30 000 euros.

Au sud du pays, pas moins de 96 000 voitures ont été flashées depuis le 1er janvier dernier par les 20 boîtiers situés le long des autoroutes wallonnes, selon les éditions de Sud Presse. Trois des treize nouveaux radars annoncés par le ministre des Travaux publics Carlo Di Antonio seront fonctionnels d'ici la fin de l'année. Lorsque les boîtiers ont été installés en 2010, une diminution de 40% des tués sur les autoroutes a été constatée.
Belga


Publicité