Aller directement au contenu principal

Droit belge: les trois changements attendus dans la loi Salduz

BELGIQUE | samedi 16 février 2013 à 13h20

  • La loi Salduz, qui prévoit l'assistance d'un avocat aux côtés de tout suspect dès son premier interrogatoire, devra être partiellement réécrite pour davantage informer les personnes interrogées et étendre l’application de la loi à d’autres types de délits. La date butoir est le 31 août

    Tout part d'un arrêt Salduz de la Cour européenne des droits de l'Homme contre la Turquie. Un homme condamné pour des crimes de terrorisme sur la base de déclarations faites sans assistance judiciaire lors du premier interrogatoire par la police. Selon la Cour, une telle assistance judiciaire est un droit fondamental.

    Une loi entrée en vigueur en 2012

    Il a fallu dès lors adapter la loi belge car une telle assistance lors du premier interrogatoire n'était pas prévue. La loi Salduz est donc entrée en vigueur en janvier 2012. Mais très vite, les avocats et la ligue des droits de l'homme ont dénoncé certains aspects de cette loi et la Cour vient de partiellement leur donner raison.

    Les principaux changements

    Patrick Henry, vice-président d'avocats.be (ex-ordre des barreaux francophone et germanophone) identifie trois modifications principales qui devront être apportées à la législation belge.

    "La loi prévoyait la présence d’un avocat lors de l’interrogatoire d’une personne privée de liberté dans le cadre d’un délit pénal. Désormais, la Cours constitutionnelle indique qu’il faut plus de clarté et que les interrogateurs doivent indiquer à une personne interrogée alors qu’elle n’est pas privée de sa liberté qu’elle peut mettre fin à l’entretien à tout moment. Ce qui l’éclairera beaucoup mieux sur la portée de ses droits.

    La deuxième adaptation porte sur le fait que la loi ne prévoyait pas l’application de ces garanties pour certains types de délits et notamment pour ceux qui ont trait au droit de la circulation. La cours constitutionnelle considère, là aussi,  qu’il n’y a pas de raison d’exclure ces délits de l’application de la loi.

    Le troisième point porte sur la sanction. Désormais, en cas d’interrogatoire mené sans respecter les droits à l’assistance d’un avocats, une condamnation ne pourra être fondée sur le procès-verbal qui aurait ainsi été rédigé de façon irrégulière ".

    La Ligue des droits de l’Homme aurait voulu aller plus loin

    La Cour constitutionnelle répond ainsi partiellement à la demande des avocats, mais laisse quelque peu la Ligue des droits de l'Homme sur sa faim. Elle aurait souhaité aussi un accès au dossier répressif avant l’audition, ou encore un avocat pour les témoins ou les personnes non susceptibles d’être placés sous mandat d’arrêt.

    Pour la ministre de la justice Annemie Turtelboom, la loi Salduz est largement confirmée. Elle échappe à une annulation pure et n’est pas détricotée du tout. Mais il faudra tout de même réparer quelques accrocs constitutionnels d’ici le 31 août.

    Avec Michel Lagase

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • La loi Salduz devra être adaptée avant le 31 août prochain.
    Image précédente

    La loi Salduz devra être adaptée avant le 31 août prochain.

    AFP / DANIEL SANNUM LAUTEN
    Image suivante
    • La loi Salduz devra être adaptée avant le 31 août prochain.

      La loi Salduz devra être adaptée avant le 31 août prochain.

Les suggestions du jour

  • Le Belge avale trop de pilules: marketing des firmes et automédication

    23 septembre 2014, 17:00

    "Comment vivons-nous avec les médicaments?" C’est le thème abordé par le cinquième Thermomètre des Belges Solidaris/RTBF/Le Soir. Pour cette enquête, 1000 personnes, 120 médecins généralistes et 120 pharmaciens ont été interrogés via internet en...

  • La longue marche des Kurdes de Syrie en images

    23 septembre 2014, 16:16

    Une certaine confusion règne depuis la semaine dernière à la frontière turco-syrienne : la progression des jihadistes du groupe terroriste Etat islamique dans le nord-est de la Syrie a contraint nombre de Kurdes à se réfugier en Turquie, et les...

  • Malbouffe: chaque étudiant prend en moyenne au moins 3 kg en début de cursus

    23 septembre 2014, 11:43

    Selon une récente étude réalisée par une firme privée, 75% des étudiants en école supérieure mangent mal en Belgique. Et ce style de vie déséquilibrée a des répercussions sur leurs résultats académiques.

L'actualité en images

Surprenante Lady Gaga à Bruxelles

mardi 23 septembre 2014

Un visiteur à la Maison Blanche

mardi 23 septembre 2014

Un Français kidnappé en Algérie

mardi 23 septembre 2014

Attention aux frais de rappel

mardi 23 septembre 2014

Les policiers en grève

mardi 23 septembre 2014

Les syndicats montent au créneau

mardi 23 septembre 2014

Les Niouzz

Les Niouzz - 156 -...

mardi 23 septembre 2014

Météo 13h30

mardi 23 septembre 2014

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Belgique

Vu sur le web

Dernière Minute