Une marche européenne pour les droits des réfugiés à Bruxelles samedi 27 février

Une marche "refugees welcome" avait déjà eu lieu le 27 septembre 2015
Une marche "refugees welcome" avait déjà eu lieu le 27 septembre 2015 - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Une large coalition de collectifs et d'initiatives citoyennes organiseront le samedi 27 février prochain une marche européenne pour les droits des réfugiés à Bruxelles et à travers toute l'Europe. Le mot d'ordre du rassemblement est "#safepassage now!", soit un passage sûr pour toute personne qui cherche protection en Europe.

Mobilisation européenne

Des actions auront également lieu dans 28 pays et plus de 100 villes, d'Albanie à la Norvège, de la Grande-Bretagne au Portugal, ou encore en Turquie, annoncent mardi les organisations dans un communiqué commun. A Bruxelles, le rassemblement se fera à 13h30 à l'Esplanade de la gare du Nord.

Les organisations à la source de l'action estiment que l'Europe peut assurer un passage sûr pour les personnes cherchant refuge en assurant des routes sûres et légales afin de ne plus avoir de morts aux frontières européennes.

Elles demandent également aux autorités européennes la mise en place d'une protection de tous les réfugiés tout au long de leur parcours en Europe.

Droits humains fondamentaux

Lors de la marche, les organisations appelleront également à instaurer des normes d'accueil et d'asile élevées dans tous les pays européens et la cessation de la limitation des droits des demandeurs d'asile et des réfugiés, c'est-à-dire leur permettre de garder leurs possessions, de faire venir leur famille, d'avoir une stabilité en termes de droit de séjour.

"Les citoyens d'Europe demandent, ensemble, à leurs gouvernements nationaux et aux autorités européennes de garantir les droits humains fondamentaux de toute personne cherchant protection, déjà présente ou non sur le territoire européen", peut-on lire dans l'appel à la marche.

En Belgique, il s'agit d'une initiative citoyenne en collaboration, notamment, avec la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés et le Réseau Inter-Collectif Refugees. Avec le soutien du CIRE, de Médecins Sans Frontières, d'Amnesty International ou encore du MRAX et du CNCD-11.11.11.

Au mois de janvier dernier, 363 femmes, hommes et enfants se sont noyés dans la mer Méditerranée, rappellent les organisateurs.