Aller directement au contenu principal

Budget: les pompiers libèrent les routes, Joëlle Milquet promet de nouveaux moyens

BELGIQUE | Mis à jour le mardi 8 octobre 2013 à 7h13

  • Retour au calme dans le centre de Bruxelles, après la manifestation des pompiers hier, lundi. Les hommes du feu ont bloqué la circulation pendant plusieurs heures, aspergé les routes de mousse, brûlé des pneus. Ils voulaient se faire entendre auprès du gouvernement et visiblement ça a fonctionné. Les pompiers suspendent leurs actions. Et visiblement, ca a marché

    Lundi après-midi, une trentaine de camions de pompiers ont bloqué les rues Belliard, du Trône et de la Loi et ont ceinturé le Lambermont, où étaient réunis les ministres en kern budgétaire. Ils manifestaient leur mécontentement face à l'absence de projet de financement pour les services d'incendie. La circulation a été extrêmement compliquée tout l'après-midi jusqu'en début de soirée.

    "On nous mène en bateau depuis des années, et maintenant ça devient inacceptable", soulignait, hier, Marc Gilbert. Les pompiers devraient désormais respecter l'arrêté royal de 2012 "et ne partir que quand nous serons dix pour une intervention. Si pas, tant pis", poursuit le président de la fédération des pompiers. "Nous en sommes au même stade qu'en 2004, après la catastrophe de Ghislenghien, sauf que maintenant nous avons encore plus de missions".

    Marc Gilbert a rencontré la ministre de l'Intérieur

    Visiblement la colère des hommes du feu a été entendue. Peu après 23 heures, le patron des pompiers de Belgique, Marc Gilbert, est sorti du cabinet de Joëlle Milquet :

    "Les nouvelles sont rassurantes et positives en ce qui nous concerne. On nous a promis que nous aurons des moyens, je ne dis pas que ce sont tous les moyens que nous avons demandés. Nous aurons des moyens pour mettre en oeuvre la réforme, pour la débuter et pour la continuer par la suite".

    Pas encore de chiffres à ce stade. Le gouvernement donnera plus de détails ce mercredi. Une déclaration attendue de pied ferme par les hommes du feu.

    "Si les promesses n'étaient pas tenues, ce que je doute fort, il est très clair que nous sommes prêts à recommencer avec des actions, au moins les mêmes et si pas plus dures", ajoute Marc Gilbert.

    En attendant, la centaine de pompiers et les 30 camions présents dans la capitale ont tous rejoint leur caserne peu avant minuit, après une action de 10 heures.

    Sarah Devaux

     

     

    Marc Gilbert dans le JT de 13h

    Invité du 13 heures: Marc Gilbert à propos de la colère des pompiers

    Pour Joëlle Milquet, "le service incendie est un secteur prioritaire"

    La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, a commenté les chiffres qu'elle a présentés aux pompiers dans le cadre du conclave budgétaire. Si pour les pompiers les propositions de refinancement faites par le gouvernement sont inacceptables, pour Joëlle Milquet, il s'agit quand même d'une bonne nouvelle pour le service incendie, qu'elle considère comme prioritaire.

    "Pour l'année 2015, on avait déjà pu dégager un budget de 29 millions d'euros. Pour 2014, on a 3 millions d'euros, assortis d'un montant supplémentaire que l'on doit encore négocier au conclave", a précisé la ministre de l'Intérieur.

    Ce montant devrait se situer entre 10 et 15 millions d'euros, mais le conclave ne les a pas encore négociés. "Dans un contexte économique difficile, le secteur des pompiers reste prioritaire et indispensable", a affirmé Joëlle Milquet.

    Le budget supplémentaire alloué aux pompiers pour 2013 était de 9 millions d'euros. "Ce qui représente 40% de leur dotation", précise la ministre. Sur l'exercice 2011-2015, ce sont près de 80 millions d'euros supplémentaires qui devraient être alloués aux pompiers, qui demandent davantage de moyens humains et matériels.

    Pour un vrai refinancement des corps de pompiers

    Dimanche, les hommes du feu avaient déjà rejoint Bruxelles, mais ils étaient arrivés trop tard pour rencontrer les ministres, qui avaient déjà mis fin à leur réunion en comité ministériel restreint.

    Les ministres tentent de s'accorder sur le budget 2014 et sur des mesures de relance de l'économie. L'absence de confirmation d'un vrai refinancement des corps de pompiers est la cause de ce mécontentement.

    75 millions supplémentaires étaient espérés alors que les hommes du feu vieillissent et que les casernes se vident de volontaires. Une idée avait été esquissée : faire contribuer les assureurs. Mais la piste semble bloquée au gouvernement.

    RTBF avec Belga

    Actions pompiers hier et aujourd'hui

    Voir

    Derniers commentaires

    • de Alexcitoyen Scandaleux pour des pompiers brûler des pneus.Ils ont d'autres moyens pour se faire entendre. La pollution est pour tous et quand on sait qu'on est taxés sur nos émissions de CO2. J'espère que les auteurs seront condamnés des amendes ou sinon brûlons l'avenir de nos enfant pour faire grève.

      08-10-2013 19:59 | Répondre

    • de Fragamort C'est comme toujours: il faudra qu'un drame de grande ampleur se produise ou que la demeure d'un ministre se mette à flamber pour que ça réagisse...

      07-10-2013 22:53 | Répondre

    • de mort pour faire bouger un mobile, il faut mettre la pression (d'un savant) bêtement répété par Mr Dirupo, il font mettre la pression maintenant, ah ah ah, l'arroseur arrosé

      07-10-2013 21:00 | Répondre

    • de chris Ce soir je crie ma haine contre les pompiers. Ma femme et mes 2 jumeaux sont bloqué dans la voiture depuis 3 heures. Nos nouveau nés n'ont pas bu depuis + de 6h et ma femme c'est pissé dessus dans la voiture. Prendre en otage la population .... vous êtes pire que nos ministres!

      07-10-2013 20:28 | Répondre

    • de nevala Scandaleux de voir ces pompiers utilisés le matériel pour faire grève ! C'est simple qu'on leur enlève 40 % de salaire quand ils se les glandent en caserne !

      07-10-2013 19:06 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
    1000 caractères max
    Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules ou les espaces.
  • « previous

    Actions pompiers hier et aujourd'hui

    next
    • Cliquez pour visionner

      Actions pompiers hier et aujourd'hui

    • Cliquez pour visionner

      Invité du 13 heures: Marc Gilbert à propos de la colère des pompiers

  • Lees pompiers mettent la pression sur les ministres réunis en kern
    « previous

    Lees pompiers mettent la pression sur les ministres réunis en kern

    VIRGINIE LEFOUR - BELGA
    next
    • Lees pompiers mettent la pression sur les ministres réunis en kern

      Lees pompiers mettent la pression sur les ministres réunis en kern

    • de Alexcitoyen Scandaleux pour des pompiers brûler des pneus.Ils ont d'autres moyens pour se faire entendre. La pollution est pour tous et quand on sait qu'on est taxés sur nos émissions de CO2. J'espère que les auteurs seront condamnés des amendes ou sinon brûlons l'avenir de nos enfant pour faire grève.

      08-10-2013 19:59 | Répondre

    • de Fragamort C'est comme toujours: il faudra qu'un drame de grande ampleur se produise ou que la demeure d'un ministre se mette à flamber pour que ça réagisse...

      07-10-2013 22:53 | Répondre

    • de mort pour faire bouger un mobile, il faut mettre la pression (d'un savant) bêtement répété par Mr Dirupo, il font mettre la pression maintenant, ah ah ah, l'arroseur arrosé

      07-10-2013 21:00 | Répondre

    • de chris Ce soir je crie ma haine contre les pompiers. Ma femme et mes 2 jumeaux sont bloqué dans la voiture depuis 3 heures. Nos nouveau nés n'ont pas bu depuis + de 6h et ma femme c'est pissé dessus dans la voiture. Prendre en otage la population .... vous êtes pire que nos ministres!

      07-10-2013 20:28 | Répondre

    • de nevala Scandaleux de voir ces pompiers utilisés le matériel pour faire grève ! C'est simple qu'on leur enlève 40 % de salaire quand ils se les glandent en caserne !

      07-10-2013 19:06 | Répondre

    • de firemen D'accord, mais alors vous m'accompagnez dans un feu de cave, vous ne faites rien rassurez-vous, vous restez simplement à mes côtés, équipé d'un appareil respiratoire; quand l'intervention est terminée, SI vous n'avez pas fait caca dans votre froc, je vous donne mon salaire du mois !

      08-10-2013 10:30 | Répondre

    • de selenae bien dit !!

      08-10-2013 13:08

    • de fred je vous rassure 2/3 des pompiers sont des volontaires et ne sont pas payés en caserne. Et il ne sont pas payés non plus, lorsqu'ils reparent le matérièl, les camion, quand ils fabriques chez eux des équipements pour les interventions.... et rassurez vous également, ils achetent aussi personellement certains de leurs vetements.. il suffit de regarder la disparité dans leurs vetements de casernement....

      08-10-2013 20:26 | Répondre

    • de Renaud Et dire que notre gouvernement à fui plutôt que de discuter... et on veut que je vote pour ces peureux ! Qu'ils règlent une bonne fois pour toute ce dossier, un peu d'efficacité que diable, on ne joue pas avec la sécurité.

      07-10-2013 11:31 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Willy Borsus : " C'est l'heure du grand chambardement "

    17 avril 2014, 09:12

    Willy Borsus, candidat aux élections régionales wallonnes dans l’Arrondissement d’Arlon-Marche-Bastogne, était l’invité de « Jeudi en prime ». Le vice-président du Mouvement réformateur a affiché sa volonté de… réformer, évidemment, la...

  • "Sara Lone": une BD belge financée en 4 jours grâce au Crowdfunding

    17 avril 2014, 15:32

    Après la musique, c’est la BD qui se finance grâce aux "édinautes", ces fans de bandes dessinées prêts à y aller de leur propre poche pour financer un album. Et cela peut aller très vite, comme l’illustre le troisième tome de Sara Lone ("Sniper...

  • "Il est temps de faire caca aux toilettes", le clip osé d'UNICEF en Inde

    17 avril 2014, 14:38

    "It's time to take the poo to the loo" ("Il est temps de faire caca aux toilettes"), c'est le refrain d'un clip qui est actuellement diffusé en Inde par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF). Un petit film d'animation humoristique, au style...

Belgique

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles

Dernière Minute