Aller directement au contenu principal

Bart De Wever: "Je serai le bourgmestre de tous les Anversois"

BELGIQUE | Mis à jour le dimanche 14 octobre 2012 à 23h20

  • La N-VA triomphe à Anvers et dans nombre de communes flamandes. Bart De Wever parle de dimanche noir et jaune. Le bourgmestre socialiste sortant Patrick Janssens a reconnu sa défaite. L'Open Vld et surtout le Vlaams Belang encaissent des grosses pertes.

    Ce n'est pas le tsunami N-VA annoncé mais le parti de Bart De Wever progresse un peu partout, surtout à Anvers et dans sa province. Il devient le premier ou le deuxième parti dans nombre de communes. Le grand perdant est le Vlaams Belang.

    Le CD&V se maintient dans la plupart des communes flamandes et demeure le plus grand parti par endroits. L’Open Vld perd du terrain comme le sp.a avec des hauts et des bas. Groen est plutôt du côté des gagnants. A Ostende par exemple, le parti vert passe de 4 à 10%.

    Bart De Wever remporte la bataille d'Anvers

    A Anvers, la N-VA dépasse la liste du bourgmestre socialiste Patrick Janssens. La N-VA obtient environ 37,7% des voix contre 28,6% pour la Liste du bourgmestre. Avec 10,2%, le Vlaams Belang est troisième en perte par rapport à 2006. Tous les autres partis sont sous les 10%. Groen est à 8% en augmentation et le PVDA+ (PTB) avec 8% dépasse même les libéraux (5,6%). C'est dans la périphérie d'Anvers que la N-VA semble le plus progresser. Pour l'instant les voix de préférence sont de plus de plus de 60 000 pour Bart De Wever et près de 42 000 pour Patrick Janssens.

    Bart De Wever: "Un tournant dans l'histoire"

    Dans une conférence de presse aux accents triomphalistes, le président des nationalistes flamands s'est félicité: "Ceci est un tournant dans l’histoire. Non seulement nous égalons notre score monstre de 2010, mais nous avons été jusqu’à le dépasser. Personne ne s’attendait à ça. La N-VA n’est plus un géant sur des pieds de nain. C’est à présent à nous de défendre le courant en Flandre, de la rue du Village à la rue de la Loi". "Anvers est à tout le monde, mais surtout à nous ce soir", a-t-il poursuivi, citant une longue liste de communes anversoises où la N-VA est devenue le premier parti. "C'est un dimanche noir-jaune. La N-VA est le nouveau parti populaire en Flandre".

    "La N-VA est devenue le premier parti de Flandre et, à Anvers, remporte la plus grande victoire électorale depuis la seconde guerre mondiale en dépassant les socialistes", a-t-il déclaré. "Les Flamands ont fait le choix du changement", a-t-il ajouté.

    Dans un appel aux francophones et au Premier ministre Elio Di Rupo; le président de la N-VA a lancé: "Préparez avec nous la réforme confédérale. Prenez vos responsabilités" Selon lui, les résultats de ces élections traduisent le rejet en Flandre d'un "gouvernement de taxe" qui ne dispose pas du soutien d'une majorité de partis flamands au parlement. Il est donc temps, a-t-il dit, de donner aux Flamands et francophones le système politique auxquels ils ont droit.

    Bart De Wever a ensuite traversé à pied la ville avec ses sympathisants pour rallier la Grand-Place d'Anvers et faire son entrée à l'hôtel de ville. Là, il a réitéré sa volonté d’appeler au conseil communal des représentants de listes élues. "Nous avons pour ambition de mettre sur pied une administration forte à Anvers. Un ville où il est bon de travailler, se faire soigner, apprendre, vivre, et où les gens peuvent se déplacer. C’est l’objectif de la N-VA, et ça doit aussi être l’objectif de sa coalition", a-t-il déclaré.

    "Je veux être le bourgmestre de tous les Anversois, également de ceux qui n’ont pas voté pour moi. Je comprends que ces derniers soient inquiets après la forte campagne qui a été menée. Mais mon but est d’unir Anvers, la plus belle ville du monde", a-t-il conclu. Il dit aussi vouloir parler avec tous les partis élus à Anvers, y compris le Belang, donc, mais pas avec Filip De Winter...

    Patrick Janssens reconnaît sa défaite

    Un peu plus tôt lors d'une conférence de presse agitée, Patrick Janssens a reconnu sa défaite. Il sait, dit-il, qu'il ne serait plus bourgmestre, Patrick Janssens a félicité les gagnants: la N-VA pour son "magnifique résultat" et... le PVDA+. Le bourgmestre sortant se dit très "déçu". "Ce qui n'a pas marché? Il y avait quelqu'un de meilleur", a-t-il dit. "Il ne faut pas se leurrer, la période qui s'ouvre sera difficile". Il reconnaît que l'initiative revient à Bart De Wever ajoutant que c'est une lourde responsabilité. Il attend donc cette initiative.

    Filip De Winter félicite aussi Bart De Wever, estimant que "ce que le Vlaams Belang a semé pendant des années, la N-VA le récolte aujourd'hui". Il calcule: N-VA et Belang pourraient former une coalition ensemble, une invitation à peine voilée...

    "Vous devriez nous remercier aujourd'hui pour le score de votre parti, vu que vous avez copié notre programme", a lancé Bruno Valkeniers (Vlaams Belang) à Bart De Wever dans un débat à la VRT télé.

    Pour le ministre N-VA Geert Bourgeois, "la N-VA est le grand gagnant de ces élections". Siegfried Bracke, tête de liste N-VA à Gand estime que son parti a "libéré la Flandre de la souillure de l'extrême droite".

    Caroline Gennez, ancienne présidente du sp.a estime que "la défaite du Vlaams Belang est une victoire pour la démocratie".

    L'ancien bourgmestre socialiste Bob Cools juge la situation "tout simplement dramatique" non sans critiquer la campagne de Patrick Janssens.

    Le sénateur cdH Francis Delperée réagit aux déclarations de Bart De Wever: il craint la fin de la Belgique et annonce que la suite sera plus grave: les élections de 2014. "J'entends chaque semaine le discours de la N-VA, je ne peux être sourd et aveugle. Il faut que les francophones se ressaisissent".

    Vague N-VA généralisée

    Nombreuses sont les communes où la N-VA est le premier parti, comme à Hal, avec près de 30%. Le député et échevin Lieven Dehandschutter (N-VA) sera bourgmestre de Saint-Nicolas Waas en coalition avec sp.a/Groen. Selon les communes, les résultats partiels donnent entre 20 et 30% au parti de Bart De Wever: Herk-de-Stad la N-VA est à 30%, juste derrière le sp.a qui reste le premier parti, le CD&V encaisse de fortes pertes. Pareil à Roulers: quasi 30% pour la N-VA.

    Le CD&V accuse des pertes suite à la dissolution du cartel avec les nationalistes mais réussit souvent à rester le premier parti, comme à Bruges ou à Courtrai où Stefan Declerck résiste face au libéral Vincent Van Quickenborne.

    A Leopoldsburg, le président du CD&V Wouter Beke sera sans doute bourgmestre vu sa progression: le CD&V a 30% devant la liste du bourgmestre socialiste sortant 27% et la N-VA 21%. A Genk et Neerpelt aussi, le CD&V reste le plus grand.

    L'Open Vld voit aussi ses scores faiblir sauf à Malines où il est en cartel avec Groen. Le bourgmestre sortant Bart Somers remporte les élections communales. La coalition augmente même son score par rapport aux précédentes élections communales de 2006. La N-VA qui se présentait pour la première seule remporte 23,1%."C’est le plus beau jour de ma carrière politique" a réagi le bourgmestre sortant lors de la divulgation des résultats. "Je suis incroyablement heureux" a ajouté Bart Somers. Le sp.a de Caroline Gennez obtient 18,2 % des voix et conserve ses 8 sièges. La N-VA devient le deuxième parti à Malines et obtient 23% des voix, soit 11 sièges. Le CD&V récolte 5 sièges. Le Vlaams Belang qui avait été à une époque le plus grand parti à Malines, perd 8 de ses 11 sièges actuels et n’a plus que 3 sièges.A moins que la N-VA, le SP.A et le CD&V ne forment une coalition, ce qui semble assez improbable, rien n’empêche donc Bart Somers de briguer un nouveau mandat de bourgmestre.

    A Brakel, fief de la famille De Croo, le fils Alexander a ôté dimanche l'écharpe mayorale de l'épaule de son père Herman. Le jeune président de l'Open Vld, qui emmenait cette liste familiale, a récolté 2202 voix de préférence, tandis que son père en glanait 1711. Herman De Croo était bourgmestre de Brakel depuis 2001. Son fils avait déjà fait comprendre qu'il assumerait le mayorat s'il obtenait plus de voix que lui. L'Open Vld emporte 41,9% des voix et est premier parti. Herman De Croo a confirmé la reconduction de la coalition formée avec le sp.a (15%), en place depuis douze ans.

    L'ancien ministre fédéral Patrick Dewael (Open Vld) a reconduit dimanche son mayorat à Tongres, où il a conclu après la publication des résultats électoraux un accord avec le sp.a. La liste Tongeren.nu (Open Vld et CD&V) de l'ancien président de la Chambre a décroché 14 sièges sur 31, échouant à obtenir la majorité absolue. La coalition conclue avec les socialistes flamand dispose ainsi de 23 sièges. A Zonhoven, malgré ses pertes, le parti libéral reste numéro un.

    La ville de Termonde conservera sa majorité CD&V-sp.a après le scrutin de dimanche qui a vu le bourgmestre CD&V Piet Buysse enlever 39,3% des voix dans la commune. Celui-ci a déjà convenu de poursuivre son travail avec le sp.a, qui a réalisé 13,2% des suffrages.

    La N-VA a remporté dimanche le scrutin local dans la ville d'Alost avec 31,1% des suffrages, ce qui assure à la formation nationaliste 15 sièges sur 43. La liste de la bourgmestre Ilse Uyttersprot (CD&V) arrive en deuxième position avec 17,3%, ex-aequo avec l'Open Vld qui recueille... 2 voix de moins que la formation chrétienne-démocrate. Le Vlaams Belang, qui avait été premier en 2006, s'effondre ici aussi.

    A Hasselt, la liste Helemaal Hasselt de la bourgmestre socialiste Hilde Claes recule de 15% avec 33% et est talonnée par la N-VA avec 25%. La liste sp.a Groen enlève 15 sièges, devant la N-VA qui prend 11 sièges, et le CD&V, 10 sièges. Le Vlaams Belang tombe lui de 3 à 1 siège.

    A Ostende le sp.a reste le premier parti mais perd sa majorité absolue et devra tenir compte de la N-VA. Johan Vande Lanotte entend bien reconduire sa coalition. La liste du bourgmestre sortant Jean Vandecasteele avec le ministre fédéral Johan Vande Lanotte qui poussait la liste, obtient 32,1% des voix. En 2006, les socialistes avaient obtenu 45,7% des voix. Ils pouvaient diriger seuls, mais avaient formé une coalition avec l’Open Vld et le CD&V. Sur les 41 sièges au conseil communal, 15 vont au sp.a. La N-VA obtient 22,7%, soit 10 sièges. L’Open Vld avec Bart Tommelein est le troisième parti avec 13,4% et six sièges, Groen est le 4ème avec 10,1% et 4 sièges, le CD&V est 5ème avec 9,5% et 3 sièges. Le Vlaams Belang a 3 sièges.

    Pareil à Louvain, où, malgré une perte de 6,7%, Louis Tobback devrait rempiler pour 6 ans, il aurait alors 80 ans en fin de mandat. Le sp.a reste avec 31,42% le plus grand parti. La N-VA remporte 19,04% et est deuxième parti, le CD&V n'a que 18,51%. Groen gagne  4,18% et est quatrième. L'Open Vld de Rik Daems recule de 3,41% et est cinquième. Enfin le Vlaams Belang perdrait 8% des voix et devrait se contenter de 3,4%, le parti d’extrême droite perdrait 5 sièges.

    Grande exception en Flandre, à Gand, le cartel sp.a-Groen reste en tête avec une majorité absolue devant la N-VA (15%). "Vous avez devant vous un homme particulièrement heureux parce que le résultat obtenu est encore meilleur que ce que nous avions espéré" a déclaré le bourgmestre sortant Daniël Termont. Les discussions en vue d’une possible coalition ne débuteront que lundi. "Ce soir je ne téléphone à personne". Il a dédié sa victoire personnelle à son père, décédé récemment. "A Gand nous formons une sorte d’île en Flandre parce qu’avec notre cartel rouge et vert, nous obtenons une majorité absolue en sièges, ce qui va nous permettre de réaliser un programme fantastique". La N-VA réalise le deuxième score, avec quelque 17%, son leader local, Siegfried Bracke s'est déjà résigné à mener l'opposition au cours des six prochaines années à Gand.

    A La Panne, la liste DAS remporte l'élection avec 36% devant la liste de coalition avec la N-VA qui a 27%.

    A Ninove, les résultats partiels montrent que la N-VA progresse aussi mais reste derrière la live Forza du Vlaams Belang Toon Van Melkebeke.

    Démarrage informatique difficile

    A 8 heures, côté flamand, 6163 bureaux de vote devaient accueillir l'électeur, la moitié votait électroniquement avec 22 000 nouveaux ordinateurs et dans certaines localités-tests, un système d'impression papier du vote électronique à scanner ensuite pour valider le vote.

    C'est là que les soucis ont commencé, de la panne d'ordinateur au bourrage de l'imprimante, du bulletin-papier au scannage de ce même bulletin. Pannes informatiques en cascade à Louvain et dans sa région, certains bureaux n'ont pu ouvrir, les gens ont été renvoyés à la maison et priés de revenir plus tard, le temps que les réparateurs interviennent, 40% des 400 ordinateurs ont été touchés.

    Des bureaux ont mis une heure aussi à ouvrir à Braschaat en province d'Anvers, à Lommel dans le Limbourg, les nouveaux scanners ne marchaient pas. Des files se formant, il a été décidé de continuer le vote électronique mais de scanner plus tard les bulletins-papier.

    Pannes et retard aussi à Peer et Genk, toujours dans le Limbourg. A 9 heures, l'Agence de supervision du ministère flamand des Affaires intérieures, avait reçu appel 250 appels signalant des pannes. Problèmes aussi en Flandre occidentale, à Roulers, Courtrai, Ostende ou Bruges, une heure d'attente en moyenne dans certaines écoles de Courtrai, dans la file, piaffant d'impatience, un certain Vincent Van Quickenborne.

    A Termonde, en Flandre orientale, une heure de retard aussi au démarrage, même situation à Saint-Nicolas où le bourgmestre sp.a a exprimé toute sa colère face au back up du ministère flamand des Affaires intérieures qui n'était visiblement, dit-il, pas à la hauteur de l'enjeu.

    JFH 

    Voir

    Derniers commentaires

    • de g.muresan@gmail.com le discours que tiens Bart De Wever me fais penser a un bonhomme des années 30 très vdangereux

      16-10-2012 14:09 | Répondre

    • de NicoM Bart n'a plus qu'a se laisser pousser la moustache... Franchement se sont des discours plus que nationalistes (enfin séparatistes) qu'il tient! Il oublie qu'il y a moins d'un siècle, c'est dans le sud du pays qu'était tout "l'agent", il oublie que les flamands occupent des postes clés dans beaucoup de grandes entreprises Wallonnes... Ce n'est pas pour rien que tous les sympatisants du Vlaams Belang sont passés de son côté! Après tout le parti d'Hitler aussi se disait Nationnal et Socialiste! Je comprend pas que les gens puissent, soit avoir la mémoire si courte, soit être aussi stupides que pour voter pour des gens pareils! Qu'il y ait un travail énorme à faire sur la Wallonie, et Bruxelles, est vrai, aucun doute! Si il a des si bonnes idées, pourquoi ne veut il pas d'abord essayer de résoudre les problèmes au lieu de vouloir les jeter simpelement? Et que serait sa "belle flandre" sans Bruxelles?

      16-10-2012 11:41 | Répondre

    • de miadre réponse à Nico, Comparez Bart De Wever à Hitler, c'est très réducteur Par devoir de mémoire envers la Walonnie, la flandre devrait couler aussi. La Flandre a assez participé pour se rendre compte que les partis au pouvoir en Walonnie et à Bruxelles creuse notre tombe de jour en jour.. Et pour rattraper toutes les largesses de ce Parti envers les parasites de notre société, il étrangle le peuple belge de taxes et nous prive de notre droit à la sécurité Quant-à la dictature d'un parti unique , nous y sommes (voir PS) Mon grand-père s'est battu à la première et à la deuxième guerrre mondiale pour que jamais plus personne ne soit sous je jouc de la crapule et nous y sommes à nouveau, dans les rues et au pouvoir. Il est temps que cela change.

      22-10-2012 16:02 | Répondre

    • de Goblet79 Moi je suis francophone j ai honte de la Wallonie actuelle qui est dirigée par assistanat vive Bart

      15-10-2012 16:22 | Répondre

    • de Vive Bart! Moi aussi. Vive Bart. je pense qu'il est temps de déménager vers la Flandre. Imaginez une seule seconde (c'est déjà trop) d'être "wallon"...., c'est comme le nucléaire: NON MERCI.

      15-10-2012 17:40 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Vidéo précédente

    Patrick Janssens reconnaît sa défaite

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      Patrick Janssens reconnaît sa défaite

    • Cliquez pour visionner

      Paul magnette réagit à la victoire de Bart De Wever

    • Cliquez pour visionner

      Bart De Wever se rend à pied à la Grand Place d'Anvers

    • Cliquez pour visionner

      Francis Delpérée commente la victoire de Bart De Wever

    • Cliquez pour visionner

      Anvers et Bart De Wever

    • Cliquez pour visionner

      Réaction de Bart De Wever

    • Cliquez pour visionner

      Bart de Wever célèbre sa victoire

  • Bart De Wever: "Je serai le bourgmestre de tous les Anversois"
    Image précédente

    Bart De Wever: "Je serai le bourgmestre de tous les Anversois"

    Tous droits réservés
    Image suivante
    • Bart De Wever: "Je serai le bourgmestre de tous les Anversois"

      Bart De Wever: "Je serai le bourgmestre de tous les Anversois"

    • Anvers: le chagrin de Patrick Janssens

      Anvers: le chagrin de Patrick Janssens

    • Anvers: Bart De Wever célèbre un "dimanche noir-jaune"

      Anvers: Bart De Wever célèbre un "dimanche noir-jaune"

    • Patrick Janssens noie son chagrin dans une "Bolleke"

      Patrick Janssens noie son chagrin dans une "Bolleke"

    • Anvers: Bart De Wever célèbre un "dimanche noir-jaune"

      Anvers: Bart De Wever célèbre un "dimanche noir-jaune"

    • Filip Dewinter du Vlaams Belang rêve d'une coalition avec la N-VA

      Filip Dewinter du Vlaams Belang rêve d'une coalition avec la N-VA

    • Anvers: Bart De Wever célèbre un "dimanche noir-jaune"

      Anvers: Bart De Wever célèbre un "dimanche noir-jaune"

    • Patrick Janssens reconnaît sa défaite à Anvers

      Patrick Janssens reconnaît sa défaite à Anvers

    • Anvers: Bart De Wever célèbre un "dimanche noir-jaune"

      Anvers: Bart De Wever célèbre un "dimanche noir-jaune"

    • Anvers: Bart De Wever célèbre un "dimanche noir-jaune"

      Anvers: Bart De Wever célèbre un "dimanche noir-jaune"

    • A Ostende, le sp.a de Johan Vande Lanotte  se maintient malgré des pertes.

      A Ostende, le sp.a de Johan Vande Lanotte se maintient malgré des pertes.

    • Le CD&V se maintient à Leopoldsburg grâce à son président Wouter Beke

      Le CD&V se maintient à Leopoldsburg grâce à son président Wouter Beke

    • Daniël Termont triomphe à Gand

      Daniël Termont triomphe à Gand

    • Hilde Claes (sp.a) espère se maintenir au pouvoir à Hasselt

      Hilde Claes (sp.a) espère se maintenir au pouvoir à Hasselt

    • Louis Tobback vote: restera-t-il bourgmestre de Louvain encore 6 ans? Il aura alors 80 ans.

      Louis Tobback vote: restera-t-il bourgmestre de Louvain encore 6 ans? Il aura alors 80 ans.

    • Vincent Van Quickenborne à Courtrai

      Vincent Van Quickenborne à Courtrai

    • Flandre: le démarrage informatique a été difficile avec les nouveaux ordinateurs aussi

      Flandre: le démarrage informatique a été difficile avec les nouveaux ordinateurs aussi

  • Problèmes avec le vote électronique en Flandre
    • Problèmes avec le vote électronique en Flandre
    • Analyse résultats partiels Flandre
    • Réaction défaite Patrick Janssens (sp.a)
    • Discours de Bart de Wever (N-VA) Bart de Wever savoure la victoire écrasante de la N-VA.
    • Analyse du discours de Bart de Wever
    • de g.muresan@gmail.com le discours que tiens Bart De Wever me fais penser a un bonhomme des années 30 très vdangereux

      16-10-2012 14:09 | Répondre

    • de NicoM Bart n'a plus qu'a se laisser pousser la moustache... Franchement se sont des discours plus que nationalistes (enfin séparatistes) qu'il tient! Il oublie qu'il y a moins d'un siècle, c'est dans le sud du pays qu'était tout "l'agent", il oublie que les flamands occupent des postes clés dans beaucoup de grandes entreprises Wallonnes... Ce n'est pas pour rien que tous les sympatisants du Vlaams Belang sont passés de son côté! Après tout le parti d'Hitler aussi se disait Nationnal et Socialiste! Je comprend pas que les gens puissent, soit avoir la mémoire si courte, soit être aussi stupides que pour voter pour des gens pareils! Qu'il y ait un travail énorme à faire sur la Wallonie, et Bruxelles, est vrai, aucun doute! Si il a des si bonnes idées, pourquoi ne veut il pas d'abord essayer de résoudre les problèmes au lieu de vouloir les jeter simpelement? Et que serait sa "belle flandre" sans Bruxelles?

      16-10-2012 11:41 | Répondre

    • de miadre réponse à Nico, Comparez Bart De Wever à Hitler, c'est très réducteur Par devoir de mémoire envers la Walonnie, la flandre devrait couler aussi. La Flandre a assez participé pour se rendre compte que les partis au pouvoir en Walonnie et à Bruxelles creuse notre tombe de jour en jour.. Et pour rattraper toutes les largesses de ce Parti envers les parasites de notre société, il étrangle le peuple belge de taxes et nous prive de notre droit à la sécurité Quant-à la dictature d'un parti unique , nous y sommes (voir PS) Mon grand-père s'est battu à la première et à la deuxième guerrre mondiale pour que jamais plus personne ne soit sous je jouc de la crapule et nous y sommes à nouveau, dans les rues et au pouvoir. Il est temps que cela change.

      22-10-2012 16:02 | Répondre

    • de Goblet79 Moi je suis francophone j ai honte de la Wallonie actuelle qui est dirigée par assistanat vive Bart

      15-10-2012 16:22 | Répondre

    • de Vive Bart! Moi aussi. Vive Bart. je pense qu'il est temps de déménager vers la Flandre. Imaginez une seule seconde (c'est déjà trop) d'être "wallon"...., c'est comme le nucléaire: NON MERCI.

      15-10-2012 17:40 | Répondre

    • de dd J'attend de voir comment la NVA va diriger la flandre....on pourra alors juger de quoi il est capable. Déja la flandre dispose de deux ports de mer pour +-60km de cote....c'est un luxe.... La wallonie peut toujours aller a dunkerque. Moi je suis heureux d'etre wallon.....rien ne vous empeche d'aller habiter en flandre

      02-11-2012 14:31 | Répondre

    • de dd J'attend de voir comment la NVA va diriger la flandre....on pourra alors juger de quoi il est capable. Déja la flandre dispose de deux ports de mer pour +-60km de cote....c'est un luxe.... La wallonie peut toujours aller a dunkerque. Moi je suis heureux d'etre wallon.....rien ne vous empeche d'aller habiter en flandre

      02-11-2012 14:39 | Répondre

    • de chantal si la nva était si bien,pourquoi bart de wever n'est - t' il pas à la place de Di Rupo?Il en a eu l'occasion!! mais à regarder son nombril,il se croit déjà à la plce du roi,c'est peut-etre çà qu'il veut !

      15-10-2012 12:00 | Répondre

    • de christophe Bart de Wever a été mis de coté par ses collegues flamands, apres se vote, c'est clair que les flamends ne sont pas d'accord avec ce qu'a fait Wouter Beke, cela n'a rien a voir avec le nazi, cela n'a rien a voir avec d'un coté des flamands et de l'autre des francophones, c'est tout simplement qu'on en a assez du rafistolage, on veut du changement, c'est tout. il n'y a pas plus motivé qu'un flamand quand il a une idee en tete.

      15-10-2012 16:33 | Répondre

    • de Ditchvan Il faut se préparer à la séparation de la Belgique. C'est le premier article de la constitution du parti N-VA. Les flamands ont un PIB qui est presque le double de la Wallonie, qui a été dépassée à ce niveau depuis 1968. Je ne vous cache pas que j'ai peur, je ne vous cache pas que mon pays me manquera toujours. Il n'y a personne du côté francophone pour s'opposer intelligemment à ce parti et son leader, personne pour tendre une main aux flamands, proposer d'autres solutions, alors même que les sondés flamands ne veulent pas la séparation de la Belgique. Mais jusqu'à quand? Avec la propagande sur fond socio-économique des séparatistes...jusqu'en 2014?

      15-10-2012 11:56 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • L'Agence Mondiale Antidopage dit avoir atteint son degré de maturité

    01 novembre 2014, 07:00

    L’Agence Mondiale Antidopage (AMA) a provoqué un rendez-vous avec son histoire en organisant son premier Symposium pour la science et les enquêtes à Istanbul. Une rencontre internationale durant laquelle les experts du sport, des sciences et de la Police...

  • Trois avis d'économistes: l'avenir de l'Europe en noir ou en rose

    31 octobre 2014, 16:30

    Quels sont les principaux risques et les opportunités, pour l’Europe, de sortir de la crise? Nous avons demandé à trois spécialistes de l’économie et des finances de nous livrer à la fois leur scénario catastrophe et la perspective la plus...

  • Ce qui se passe au Burkina Faso est "un automne des pays africains"

    31 octobre 2014, 08:31

    L'Afrique est-elle en train de changer ? C'est en tout cas l'avis d'Oumou Zé, coordonnatrice de recherche et plaidoyer au CNCD. Invitée de L'acteur en Direct de Matin Première ce vendredi, elle affirme qu'il y a aujourd'hui "un ras-le-bol populaire des...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

7 à la Une

Plus d'articles

Vu sur le web

Dernière Minute