Aller directement au contenu principal

Accises sur la bière: Paris guère sensible aux doléances belges

BELGIQUE | Mis à jour le mardi 27 novembre 2012 à 21h25

  • Le président français, François Hollande, n'a pas paru sensible mardi à la demande du Sénat belge de revoir la décision de son gouvernement d'augmenter les accises sur la bière de 160%.

    "C'est sans doute une augmentation importante, et c'est ce que m'a signifié Elio Di Rupo (...) Malgré cette hausse, la France ne se situe qu'au 10e rang", a fait remarquer M. Hollande lors d'une conférence de presse à l'issue d'une entrevue à Paris avec le Premier ministre belge, Elio Di Rupo. Et d'ajouter, évoquant sans doute certains régimes fiscaux belges qui ont fait l'actualité outre-Quiévrain: "Nous sommes également attentifs à toutes les règles fiscales qui peuvent exister en Belgique".

    De son côté, M. Di Rupo a rappelé la préoccupation des autorités belges sur cette hausse importante de la taxation de la bière. "Je confirme que c'est un sujet de préoccupation. Nous maintenons la demande d'un examen approfondi des conséquences de cette mesure pour l'industrie brassicole. J'ai aussi rappelé que la Belgique n'avait augmenté que de 12% les accises sur le vin", a-t-il déclaré.

    Les brasseurs belges craignent pour l'emploi

    Le Sénat belge a adopté lundi à l'unanimité une résolution invitant l'équipe Di Rupo à "interpeller" le gouvernement français au sujet d'une mesure budgétaire frappant massivement la bière dans l'Hexagone et dont les conséquences risquent d'être "négatives" pour l'économie belge. Outre cette interpellation, le Sénat demande également au gouvernement belge "d'étudier l'opportunité" d'informer la Commission européenne à ce sujet et, sur la base de l'éventuel avis de celle-ci, d'introduire "un recours" devant les institutions européennes compétentes en la matière. La Haute assemblée dénonce notamment le fait que les accises sur la bière seront augmentées de 160%, une telle augmentation n'étant pas prévue pour le vin.

    Les sénateurs belges en concluent que cette mesure ne semble "pas procéder d'une politique de santé publique" mais paraît s'inscrire davantage "dans la volonté d'opérer un déplacement de comportement des consommateurs français d'un secteur à l'autre". Les brasseries belges exportent quelque 60% de leur production, la France en prenant 32% à son compte. Les brasseurs belges craignent pour l'emploi.

    Belga

    Voir

    Derniers commentaires

    • de JPL Comme pour Dexia, Hollande n'en a rien à faire des doléances de Di Rupo. Je trouve même ridicule que notre Premier soit ainsi aller baisser son froc devant ce nain de jardin et lui demander l'aumône ... Un peu de dignité, bon sang, on vaut mieux que ça !

      28-11-2012 12:18 | Répondre

    • de Beowulf Tout à fait d'accord. Taxons à 160 % (comme eux avec la bière) les produits français qui se trouvent chez nous dans la grande distribution (rayons "Reflets de France" etc....etc....) et leurs bagnoles.

      28-11-2012 12:11 | Répondre

    • de darov Stupéfiant... alors que M di Rupo s'est déplacé spécialement pour soutenir l'élection de François Hollande, au mépris selon moi des limites imposées par sa fonction de premier ministre... étonnant comme la qualité de "camarade" n'est finalement que de la rigolade quand les intérêts personnels ounationaux entrent en jeu. Qu'on en finisse avec ce cirque. Hausse des accises sur tous les produits français, en particulier ceux qui empoisonnent la population comme les vins et les alcools. Pour les fromages, cela ne me dérange pas de remplacer le camembert par du cheddar, même si le goût n'est vraiment pas le même. Il serait temps que la Belgique manifeste un peu de fierté et cesse de faire la carpette devant un pays qui les a toujours méprisés.

      28-11-2012 08:23 | Répondre

    • de lio D'un autre coté on est un paradis fiscal pour les expatriés français, et on ne fait rien pour améliorer la situation. Alors en comparaison, une taxe sur la bière ce n'est pas cher payé...

      28-11-2012 20:21 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Vidéo précédente

    Rencontre entre Di Rupo et Hollande

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      Rencontre entre Di Rupo et Hollande

    • Cliquez pour visionner

      En direct de Paris avec Pierre Marlet

  • Accises sur la bière: Paris guère sensible aux doléances belges
    Image précédente

    Accises sur la bière: Paris guère sensible aux doléances belges

    AFP
    Image suivante
    • Accises sur la bière: Paris guère sensible aux doléances belges

      Accises sur la bière: Paris guère sensible aux doléances belges

    • de JPL Comme pour Dexia, Hollande n'en a rien à faire des doléances de Di Rupo. Je trouve même ridicule que notre Premier soit ainsi aller baisser son froc devant ce nain de jardin et lui demander l'aumône ... Un peu de dignité, bon sang, on vaut mieux que ça !

      28-11-2012 12:18 | Répondre

    • de Beowulf Tout à fait d'accord. Taxons à 160 % (comme eux avec la bière) les produits français qui se trouvent chez nous dans la grande distribution (rayons "Reflets de France" etc....etc....) et leurs bagnoles.

      28-11-2012 12:11 | Répondre

    • de darov Stupéfiant... alors que M di Rupo s'est déplacé spécialement pour soutenir l'élection de François Hollande, au mépris selon moi des limites imposées par sa fonction de premier ministre... étonnant comme la qualité de "camarade" n'est finalement que de la rigolade quand les intérêts personnels ounationaux entrent en jeu. Qu'on en finisse avec ce cirque. Hausse des accises sur tous les produits français, en particulier ceux qui empoisonnent la population comme les vins et les alcools. Pour les fromages, cela ne me dérange pas de remplacer le camembert par du cheddar, même si le goût n'est vraiment pas le même. Il serait temps que la Belgique manifeste un peu de fierté et cesse de faire la carpette devant un pays qui les a toujours méprisés.

      28-11-2012 08:23 | Répondre

    • de lio D'un autre coté on est un paradis fiscal pour les expatriés français, et on ne fait rien pour améliorer la situation. Alors en comparaison, une taxe sur la bière ce n'est pas cher payé...

      28-11-2012 20:21 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Tout ce que vous voulez savoir sur les stress tests

    24 octobre 2014, 17:21

    Plus que deux fois dormir et la Banque centrale européenne dévoilera les résultats des stress tests, les tests de résistance imposés à 130 banque de la zone euro. Ils seront mis en ligne dimanche à midi précises sur le site de la BCE. En sept thèmes,...

  • Domotique: dans 5 ans, votre maison sera plus intelligente que vous

    24 octobre 2014, 16:19

    Et sinon plus intelligente, du moins plus "consciente." La domotique sous l’angle électronique dont on parle depuis 30 ans nous vient pourtant des Etrusques. Les anciens Romains plaçaient leur foyer sous la protection des divinités domestiques nommées...

  • "Le danger n'est pas la menace terroriste, mais la surveillance de masse"

    24 octobre 2014, 01:05

    Leurs noms évoquent la liberté d'expression et la protection des valeurs démocratiques fondamentales contre la surveillance étatique. Pour d'autres cependant, l'action des lanceurs d'alertes - whistleblowers en anglais - est condamnable. C'est ainsi que,...

L'actualité en images

JT 19h30

vendredi 24 octobre 2014

Conseil européen accord climat

vendredi 24 octobre 2014

Baptême bilan

vendredi 24 octobre 2014

Calais : la guerre des gangs

vendredi 24 octobre 2014

Smartphones pour aveugles

vendredi 24 octobre 2014

Funérailles de masses au Libéria

vendredi 24 octobre 2014

Shell Shock

vendredi 24 octobre 2014

Retour à la mode de la couture

vendredi 24 octobre 2014

Première de 7 à la Une demain

vendredi 24 octobre 2014

Incident d'avant-match à Lille

vendredi 24 octobre 2014

Course à l'hippodrome Wallonie

vendredi 24 octobre 2014

L'alimentation de demain

vendredi 24 octobre 2014

La Reine visite l'ASBL Music Fund

vendredi 24 octobre 2014

Tricot urbain à Namur

vendredi 24 octobre 2014

Premier cas d'Ebola à New-York

vendredi 24 octobre 2014

Météo 19h25

vendredi 24 octobre 2014

On n'est pas des pigeons

vendredi 24 octobre 2014

Le 15'

vendredi 24 octobre 2014

Toutes les vidéos de l'info

Vu sur le web

Dernière Minute